L'acquittement? O.K. Et l'accusation?    Boumala victime de son paradoxe    La dernière ligne droite    Les nouvelles instructions du Président Tebboune    Le baril fait du yoyo    L'UGTA se fâche    Les chantiers de Khaldi    Sabri Boukadoum à la tête d'une délégation de haut niveau    Macron pointe la volonté de réconciliation malgré des «résistances»    Téhéran redit sa disposition à dialoguer avec l'Arabie saoudite    La Tunisie secouée par la pandémie    Boukadoum et Beldjoud en visite de travail en Libye    La grande menace des riches    Brèves    Une AGE à refaire    Révolution dans le football européen    L'Ave Marie . . . m    L'absentéisme ou le fléau ramadhanesque    Le feu vert de Tebboune    163 nouveaux cas et 5 décès en 24 heures    La Confédération des syndicats algériens tire la sonnette d'alarme    Le spectacle vivant réclame des aides    Le patrimoine musical algérien en deuil    «Chaque rôle apporte un plus...»    Déstockage d'importantes quantités pour faire baisser les prix    Vers la mise en place d'une charte    Une grande voix du style assimi s'éteint    Macron commente les propos de Djâaboub    Commémoré sous le signe de «la consolidation des acquis»    Installation du nouveau chef de Sûreté de la wilaya de Tipasa    L'AC Milan, la Juventus et l'Inter se sont prononcés pour la Serie A    « Liberté » réagit au placement sous mandat de dépôt de son journaliste Rabah Karèche    Sahara occidental: le Polisario demande "un cadre plus sérieux" pour les négociations    Coup d'envoi des festivités du mois du patrimoine 2021    Nouvelles attaques de l'APLS contres les forces d'occupation marocaines    Justice : Procès de Tabou reporté, Boumala relaxé    FAF : La passation de consignes entre Zetchi et Amara demain    Coupe de la Ligue: derby à Magra, chocs à Médéa et Alger    C'est l'escalade !    Barça - Piqué : "C'est comme recommencer à zéro"    L'hommage oublié aux victimes du Printemps noir    «Le sondage doit devenir un réflexe»    Kafteji    Bachar Al Assad pour un 4e mandat    Sindbad le marin, une femme exceptionnelle !    6 ans de prison pour deux anciens DG    KAMEL CHIKHI CONDAMNE À 2 ANS DE PRISON FERME    Quoi attendre du Conseil d'administration ?    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





JS Kabylie: Une remontée spectaculaire
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 08 - 02 - 2021

Avant le match face au NAHD, les supporters de la JSK étaient inquiets. Car les jours ayant précédé ce match avaient été agités avec la montée au créneau des joueurs, qui ont réclamé leurs salaires et primes.
Cette crainte des fans kabyles était aussi nourrie par les deux dernières performances à l'extérieur d'un NAHD revigoré par l'arrivée de Billal Dziri, qui connaît bien la bâtisse nahdiste.
Dans notre papier de présentation, et logiquement, nous avions annoncé que « les Canaris allaient avoir une tâche compliquée face au NAHD et risquaient d'être déconcentrés par leur problème de salaires ». Or, au stade du 20 Août, on a vu des joueurs déterminés à gagner. Et ils ont réussi dans leur mission. Nos sources indiquent que leur entraîneur Denis Lavagne a joué un grand rôle dans cette performance.
D'abord, il a réussi à calmer ses joueurs, leur demandant de se concentrer sur leur travail. Et ce n'est pas un petit exploit lorsqu'on connaît la mentalité des joueurs, quel que soit le club auquel ils appartiennent. Ensuite, il a visionné les vidéos des derniers matches du NAHD, constatant que la défense est le maillon faible du Nasria. Enfin, au cours de cette rencontre, il a manœuvré habilement en se fiant à la solidité de sa défense et à la vitesse d'exécution de ses poulains. Globalement, les Nahdistes ont attaqué en première mi-temps. Mais c'était prémédité car les Canaris ont opté pour les contres où ils furent finalement plus dangereux que leurs adversaires du jour.
Cette tendance s'est accentuée après le but inscrit par Benchaira. Une équipe qui mène au score à l'extérieur est forcément dans de meilleures dispositions psychologiques que sa rivale, obligée de courir après l'égalisation. Le début de ce match ne fut guère emballant loin de à, à cause des duels et des fautes que l'arbitre Abid Chareuf n'a pas manqué de sanctionner, ce qui a donné lieu à une rencontre peu attrayante sur le plan footballistique.
Il a fallu l'ouverture du score par Benchaira pour que le match s'anime. Il est utile de rappeler que le gardien Nahdfiste Benchelef est, en grande partie, responsable de ce but. Si les occasions de la JSK furent moins nombreuses elles ont eu au moins, le mérite d'être plus franches que les vaines tentatives des gars du Nasria.
Il faut dire que la vivacité du trio Tubal- Hamroune-Boulahia a causé des ennuis aux défenseurs locaux, peu inspirés il est vrai. Le déroulement de ce match arrangeait les affaires du coach de la JSK Lavagne.
Et ce constat a été clair avec un allant offensif plus prononcé en seconde période. Avec une défense intraitable et assurant les relances, la JSK n'a jamais été réellement mise en difficulté par les offensives du Nasria.
En effet, et en dépit de l'activité de Nadji, les poulains de Dziri ont eu trop de déchets dans leur jeu pour prétendre prendre en défaut l'excellent gardien Benbot, certainement l'un des meilleurs de la Ligue 1. L'expulsion de Guebli du côté nahdiste a permis à la JSK de bien gérer la fin de match et d'inscrire le second but. Avec cette troisième victoire en déplacement, la formation de Tizi-Ouzou prouve sa solidité à l'extérieur.
On peut dire que l'entraîneur Lavagne sait à présent comment exploiter les potentialités de son équipe, composée par des joueurs pourtant critiqués par les fans kabyles il est vrai déçus, par rapport aux grands succès du passé de leur club.
La politique prônée par le président Mellal leur paraît en net décalage avec la notoriété de leur club préféré. Quoiqu'il en soit, et en dépit des lacunes au compartiment offensif, voilà la JSK sur le podium en attendant la mise à jour, car les matches reportés du MCA et du CRB ont une incidence directe sur le haut du tableau.
En dépit de cette dynamique, l'entraîneur Denis Lavagne a indiqué vouloir améliorer la qualité du jeu. On ajoutera enfin que les fans ne doivent pas oublier la crise au niveau de la direction et ses conséquences, et de se souvenir que leur club préféré végétait au 18e rang au terme de la troisième journée.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.