Le Président Tebboune rencontre à Rome des représentants de la communauté algérienne établie en Italie    Sétif: lancement des services de la finance islamique dans deux agences de la BEA    L'ONU et l'UA appelées à assumer leurs responsabilités envers le peuple sahraoui    Flambée des prix du carburant au Maroc: les transporteurs de marchandises menacent d'une grève nationale    L'émir Abdelkader a unifié les Algériens dans la lutte contre le colonisateur français    Belmehdi: tous les secteurs "mobilisés" pour la réussite de la saison du hadj    La loi sur l'investissement dynamisera davantage la diversification économique    "Tels des esprits affables qui murmurent", Smaïl Yabrir signe son premier recueil de nouvelles    Tennis de table/Coupe d'Afrique : quatre pongistes algériens présents au Nigéria    APN : les députés adoptent le projet de loi sur les procédures de saisine et de renvoi devant la Cour constitutionnelle    Le Président Tebboune quitte Alger à destination de l'Italie    ANP: 4 éléments de soutien aux groupes terroristes arrêtés en une semaine    Algérie-Tunisie: la coopération consulaire passée en revue à Tunis    "Mamlaket el hacharat", un spectacle pour enfants sur les valeurs de la "solidarité" et la "vérité" entre individus    Real : Eden Hazard ne lâche pas l'affaire    Klopp désigné entraineur de l'année en Angleterre    Man City : "Nous versons le salaire que nous pouvons à Haaland"    Affaire GB Pharma: Ouyahia et Sellal condamnés à 3 ans de prison    Nouveau code de l'investissement: Les délais de traitement des dossiers considérablement réduits    Voirie, réfection des trottoirs, éclairage public...: Opération d'aménagement sur l'axe de Ras El-Aïn    Es-Senia: Aménagement et embellissement extérieur à la zone d'activité    Pour accompagner les hôtes d'Oran aux Iles Habibas: Une soixantaine de jeunes en formation de guides touristiques    Une coopération heureuse et profitable    Belani: Les régimes marocain et israélien ont le même ADN    Ligue 1 - Mise à jour: Une dernière chance pour l'Entente    Nora, Saliha et les harkis    Tirage au sort jeudi en ligne    Al-Khelaïfi va annoncer de grands changements    Erik ten Hag annonce la couleur    La méthode Ankara    L'ONU entame sa visite au Xinjiang    Des dizaines de colons envahissent la Mosquée Al-Aqsa    La gauche tente de nouveaux visages    L'Algérie peaufine sa stratégie africaine    Les pique-niques et les randonnées en vogue    Un réseau national tombe à Berrahal    31 décès et 1.511 blessés en une semaine    Les raisons de l'union patronale    Elle m'a battu, puis m'a devancé...    La démonstration des Forces navales    Le procès a failli «dégénérer»    Un long fleuve tranquille    Accueil triomphal pour Amin Zaoui    29 titres retenus par le jury    MDN: Chanegriha supervise un exercice tactique dans la 2ème RM    Tebboune met fin aux fonctions du Gouverneur de la Banque d'Algérie    Figure incontournable du cinéma algérien: Chafia Boudraâ tire sa révérence    Sahara occidental: Le Maroc détourne le thème de ses conférences pour quémander un soutien international    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Tension sur la pomme de terre: La nouvelle ruse des spéculateurs
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 12 - 05 - 2021

Alors que le mois de Ramadhan prend fin, les prix de la pomme de terre son restés élevés, jusqu'à 100 DA le kg dans certaines régions du pays. Impuissant face au diktat des spéculateurs, le ministère du Commerce dénonce une nouvelle forme de triche, celle du stockage sous terre, a dévoilé, hier mardi, le directeur de la régulation et de l'organisation des marchés au ministère du Commerce, Sami Kolli. Intervenant au micro de la Chaîne 3 de la Radio algérienne, il a affirmé que le ministère du Commerce s'est pourtant «préparé suffisamment à l'avance pour le mois de Ramadhan, puisqu'un comité mixte a été mis en place au début du mois de janvier pour se réunir plus de huit fois pour s'assurer que tous les produits soient disponibles en quantités ». Sur le terrain de la réalité, c'est loin d'être le cas, puisque la pomme de terre a connu une tension durant ce mois sacré de Ramadhan.
Pour ce cas bien précis, le directeur de la régulation et de l'organisation des marchés au ministère du Commerce a affirmé qu'une nouvelle forme de spéculation a été découverte : « nous avons visité l'ensemble des entrepôts de stockage et aucune anomalie n'a été relevée, mais il y a eu un phénomène nouveau auquel nous ne nous attendions pas. Cette fois-ci, la spéculation a eu lieu au niveau du sol », a-t-il révélé.
Faire grimper les prix
Le pot aux roses a été découvert lors des tournées d'inspection des agents des services du commerce, en collaboration avec les services de sécurité, chez les agriculteurs. « Certains producteurs et intermédiaires indélicats ont joué sur une nouvelle pratique : laisser la pomme de terre sous terre, comme c'est le cas dans la wilaya de Mostaganem, de laquelle sortait bizarrement que dix camions de pomme de terre par jour. » Une fois cette anomalie découverte par les services du commerce, «des centaines de camions ont pu se remplir et se diriger vers les marchés de gros », a révélé le directeur de la régulation et de l'organisation des marchés au ministère du Commerce.
«Des poursuites judiciaires ont été lancées après la constatation de ces nouvelles infractions», a encore affirmé l'invité de la Radio, annonçant dans ce sillage que d'autres investigations sont lancées concernant, par exemple, la tension sur l'huile de table. «Le ministère du Commerce a lancé différents chantiers pour mieux réguler le marché», a souligné Sami Kolli, citant, entre autres mesures, la nouvelle loi sur la concurrence, en cours de préparation.
« Plus de 50.000 commerçants entre boulangers, commerçants en alimentation générale et marchands de fruits et légumes et autres activités diverses sont mobilisés pour la permanence de l'Aïd», a indiqué Sami Kolli, précisant au passage que « 2.036 agents seront mobilisés pour s'assurer du bon déroulement des permanences commerciales, les listes des commerçants concernés par les permanences ont été établies au niveau des 58 wilayas et seront affichées dans les APC et sur le site internet du ministère du Commerce», a-t-il déclaré. « Cette année, il n'y a pas eu de congé ou de fête hebdomadaire pour les marchés de gros et les commerces. Ils ont travaillé les week-ends et ils le font avec plaisir car, il ne faut pas l'oublier, les commerçants ont eu une année 2020 difficile, où ils n'ont pas beaucoup travaillé. » Un manque à gagner qu'ils tentent de compenser, a estimé le représentant du ministère du Commerce, qui s'attend à une adhésion plus grande des commerçants. « Cette année, il y a une reprise de l'activité. Les organisations de commerçants prévoient qu'ils seront 15% de plus à ouvrir de leur propre gré, sans avoir reçu de notification pour assurer les permanences», a-t-il conclu.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.