Le rôle de la Banque nationale des semences dans le renforcement de la sécurité alimentaire mis en exergue    Basket / Championnat d'Afrique féminin U18 (5e-8e places) : victoire de l'Algérie devant la Tanzanie (71-31)    Accidents de la circulation: 13 morts et 464 blessés en une semaine    Tennis-Coupe Davis (Groupe 3 / Zone Afrique)-2e journée: l'Algérie menée au score par la Namibie (0-1)    Lancement prochain d'une campagne de reboisement visant la plantation de 60 mns d'arbustes    Mouloudji reçoit l'ambassadrice de la République Fédérale d'Allemagne à Alger    Mali/attaque à Tessit: 42 soldats tués    Drame de Melilla: de nouveaux crimes commis par le Makhzen à l'encontre des migrants africains    Le communiqué de Bourita sur l'agression contre Ghaza, une mascarade    Le 11e Festival national de la chanson chaâbi s'ouvre à Alger    L'eau et l'exigence de prosternation    Appartenant à des hommes d'affaires condamnés pour corruption: Six sociétés nationalisées par l'Etat    L'été des émigrés    Hiroshima et Nagasaki : 06 et 09 août 1945 : Géopolitique de la terreur nucléaire (2/2)    Impropres à la consommation: Plus de 120 kg de viande et produits alimentaires saisis    Oued Tlélat, Gdyel et Bir El Djir: 45 personnes interpellées par la police    Chute mortelle du 7ème étage d'un immeuble    Origine à déterminer    L'écrivain Dib, la BNF et la terre algérienne    Quand la maintenance va, tout va durablement    GUERRE(S)...ET AMOUR    Man City : Mahrez pourrait être auditionné dans le procès de Benjamin Mendy    Le champion d'Afrique est algérien    Une sérénité nommée Madoui    Le PSV élimine Monaco    Loin d'être un discours de consommation    Les chantiers de la rentrée    Les nouveaux sillons    «Seul le droit international doit primer»    La négociation privilégiée par les deux pays    Vacances à la belle étoile    2 quintaux de kif saisis par l'ANP    Le poteau de l'éternel problème    Ghali appelle à mettre un terme à l'obstination marocaine    Quel impact sur la recomposition géostratégique mondiale?    Djamel Ould Abbes condamné à 3 ans de prison ferme    L'heure de la convergence patriotique    Un roman sur l'Algérie de 1920 à 1992    La «fleur du théâtre algérien»    Le défilé militaire impressionnant du 5 juillet est "un message de fidélité" envers les Chouhada    Agrément à la nomination du nouvel ambassadeur d'Algérie auprès de la Côte d'Ivoire    Tennis-Coupe Davis (Groupe 3 / Zone Afrique): l'Algérie menée au score (2-0)    Djamel Ould Abbes condamné à 3 ans de prison ferme    Equipe Nationale: Yacine Adli a choisi l'Algérie    Les détails de l'opération UGTA    Il y a deux ans, disparaissait Nouria, la "fleur du théâtre algérien"    Journée nationale de l'ANP: Toufik, Nezzar et plusieurs généraux à l'honneur    Remaniement : le suspense est à son comble !    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



L'Ukraine et les limites de l'Union européenne
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 25 - 06 - 2022

L'Ukraine est depuis jeudi candidate à une entrée dans le cercle de l'Union européenne. La décision des chefs d'Etat et de gouvernement, en aucune manière unanime, s'est surtout arrêtée à la symbolique d'une mesure façonnée contre la Russie pour lui signifier que l'Europe est un bloc soudé. Or, au-delà des cris de victoire entendus ici et là, la résolution des responsables politiques européens n'a probablement que souligné l'impossibilité pour l'Union de s'élargir et l'Ukraine ne s'est fait finalement que s'inscrire sur la longue liste des pays des Balkans postulant à l'adhésion dans une union continentale, elle-même encore divisée.
A la clôture du sommet européen, au cours d'une conférence de presse, c'est sans doute le président français qui a le mieux éclairé avec franchise les entraves économiques et politiques qui empêchent l'Union de constituer un bloc géographique soudé. En expliquant sans ambages la décision en demi-teinte prise par les chefs d'Etat européens en accordant le statut de candidats à l'intégration de l'Ukraine et de la Moldavie, qu'il était préférable de réfléchir sur une autre forme d'association politique plutôt que rester fixé sur l'UE. En tant que président en exercice tournant de l'Union, il a clairement réclamé une autre forme d'association politique européenne basée sur des préoccupations essentielles de défense. En tous points de vue, une telle réclamation ne peut satisfaire les Etats périphériques de l'UE d'abord étranglés par des problèmes économiques insoutenables.
Un tel aveu démontre à l'évidence les limites réelles de l'Union européenne et que la précipitation observée par la mise en évidence de l'Ukraine n'était qu'une manifestation conjoncturelle pour adresser une mise en garde à la Russie. Peine gagnée ou perdue, on ne le sait pas encore. Malgré un élan de solidarité conséquent de l'Europe occidentale au bénéfice de Kiev, on imagine mal en effet une Ukraine divisée se fondre sans accrocs prévisibles dans une communauté non encore homogène éprouvant souvent des difficultés à s'entendre sur une politique internationale commune.
En attendant, ce sont les Américains qui restent comme à l'accoutumée les maîtres des manœuvres et du jeu.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.