La société civile, une force active sur laquelle s'adossera l'Algérie nouvelle    EUFA : Les trois nominés pour le titre d'entraineur de l'année    Le ministère de la communication dépose une plainte contre la chaîne française M6    Report de la 1re édition de la Foire nationale des produits de l'agriculture et de l'agroalimentaire    Les frères Kouninef condamnés à des peines allant de 12 à 20 ans de prison ferme    Le directeur de la CNMA plaide pour la réforme de cette assurance    Des agriculteurs de la daïra de M'chédallah demandent le déblocage du périmètre d'irrigation    Un SUV électrique sur les tablettes    Savoir lire les indices d'un pneu    Un look plus agressif    La tribu de Oui-Oui !    Neghiz face à la presse    Levée progressive du gel sur les projets du secteur de la santé    Spectaculaire rebond de l'émigration clandestine    Pascades    Zones d'ombre: l'Etat déterminé à concrétiser les projets dans les meilleurs délais    Accords économiques: L'Algérie prend en compte ses intérêts    Constantine: hommage poignant à l'historien et sociologue Abdelmadjid Merdaci    Avoir conscience des rêves qui fuient !    L'Odyssée de Hamdi Benani    USM Alger : Le gardien de but Guendouz signe    Lutte contre la criminalité : Arrestation d'un individu usurpant d'identité    JS saoura : Ferhi s'engage avec le club africain    La LFP lance l'opération    Guterres appelle à éviter une nouvelle guerre froide    La Palestine renonce à son droit d'exercice de la présidence    Le chef de la junte demande la levée des sanctions ouest-africaines    Les souscripteurs AADL protestent    "La France doit aider l'Algérie à nettoyer les sites des essais nucléaires"    STABLE ET DURABLE    Condoléances    La cour d'appel allège la peine de Fouzia Argoub    La fille des Aurès    Les non-dits    Relecteur de "Vivant fils d'Eveillé"    Culture en bref...    Mise au point    Bovins et crocodiles    Algérie Poste: Un nouveau calendrier de versement des pensions de retraite    Equipe nationale: Belmadi annonce beaucoup de changements    Palestine occupée: Le soutien indéfectible de l'Algérie    Chlef: Mener les projets à bon port    Je n'ai pas voulu regarder le reportage de M6 sur le Hirak    PAIX ET SERENITE    "La sanction pourrait aller jusqu' à la peine de mort"    La nouvelle Constitution répondra "aux revendications du Hirak"    La course ouverte par le ministère de l'Industrie    La mesure étendue aux transporteurs de voyageurs    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





3EME CONFERENCE INTERNATIONALE DE BIOSCIENCES : Les raisons du cancer en débat à Oran
Publié dans Réflexion le 08 - 12 - 2019


Les organisateurs de la 3ème conférence internationale de biosciences, organisée à Oran, en présence des spécialistes et chercheurs, ont porté leur choix sur le cancer en raison de l'incidence de plus en plus importante de cette maladie en Algérie comme dans le reste du monde. Plusieurs thématiques seront au programme de cette rencontre comme "l'apport du réseau national des registres du cancer au plan national cancer 2015-2019", " l'oncogenèse et progression des cancers", "le rôle du pathologiste dans les testings moléculaires en cancérologie et expérience du service de pathologie de l'hôpital militaire régional universitaire d'Oran", "le cancer à l'ère de la médecine de précision" et autres sujets. Le dernier bilan du Registre national du cancer, présenté samedi à Oran lors de la 3ème conférence internationale des biosciences montre que les femmes sont plus touchées que les hommes par cette maladie.Ce dernier bilan concerne les résultats de l'année 2017, présenté par le Pr Ahmed Fouatih, chef de la coordination de l'Ouest du registre du cancer, fait état de plusieurs conclusions dont le fait que les femmes soient le plus fréquemment atteintes par les différentes formes de cancer. Sur les 43.920 nouveaux cas enregistrés en 2017, 25.037 sont des femmes contre 18.883 hommes, a précisé le Pr Fouatih, ajoutant que cette tendance est partagée des trois réseaux régionaux Est, Centre et Ouest du registre du cancer. Par ailleurs, le même bilan tire la sonnette d'alarme: "le cancer du sein féminin est une raison d'inquiétude en Algérie pour le futur", en raison de son taux d'incidence et pour le fait qu'il touche des tranches d'âges jeunes - entre 25 et 35 ans- non concernés traditionnellement par la maladie.Chez les femmes, le cancer du sein présente 47.3% des nouveaux cas, suivi du cancer colorectal (11.9%), du cancer de la thyroïde (9.3%) et du cancer de col de l'utérus (7.2%). Les 5.9% restant touchent différentes formes de cette pathologie. Miraoui: une commission pour la prise en charge des cancéreux nécessitant une immunothérapie.Chez les hommes, jusque-là touchés en premier lieu par le cancer du poumon et des branches, le cancer colorectal a gagné du terrain en 2017. Désormais, il est en tête de liste des cancers masculins avec 15.2%, suivi du cancer du poumon (12.5%), le cancer de la prostate (12.3%), le cancer de la vessie (10,5%) et le cancer de l'estomac (7.4 %).Pour sa part, le chef de service d'oncologie au CHU d'Oran, le Pr Boushaba, a indiqué qu'il a constaté une augmentation des nouveaux cas du cancer colorectal. Il a expliqué cette situation par le régime alimentaire riche en produits transformés et la présence de résidus de pesticides dans les aliments, entre autres. Le 3ème colloque de biosciences, organisé par l'Ecole Supérieure en sciences biologiques d'Oran (ESSBO), en collaboration avec l'Agence thématique de recherche en sciences de la santé (ATRSS), la Société d'oncologie médicale d'Oran (SOMO) et l'université Oran 1, réunit des scientifiques de différents horizons, notamment des biologistes et des oncologues. La rencontre regroupe plus de 180 chercheurs nationaux et étrangers et des experts ayant différentes approches qui aborderont différentes thématiques en rapport avec le cancer, notamment les dernières recherches en matière de sa prise en charge. Cet évènement sera par ailleurs couronné par la création de la coordination des chercheurs en oncologie de la région Ouest, dimanche, a-t-on encore ajouté.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.