Lutte contre le COVID-19: la presse chinoise évoque la profondeur des relations algéro-chinoises    Coronavirus : 131 nouveaux cas confirmés et 14 nouveaux décès enregistrés en Algérie    L'assassinat d'un opposant politique à petit feu !    Le ministère de l'Energie réfute les rumeurs et assure l'ouverture des stations-service    Décès du diplomate sahraoui M'hamed Kheddad    Pandémie COVID-19 et devenir du football algérien    Le Président Tebboune décrète une grâce présidentielle pour 5037 détenus    Il n'y a personne à la barre du navire    L'heure est plus que jamais à la sérénité, à la lucidité, à la mobilisation…..    MON PAYS TIENDRA LE COUP BON GRE, MAL GRE.    Le gouvernement mobilise les entreprises publiques    RSF : "C'est une atteinte aux droits fondamentaux et une mise en danger"    GM et Ford contraints de produire des respirateurs    Ce que préconise Touring de Belgique pour les conducteurs    Le jour où Bouteflika a capitulé    L'autre visage des Ultras du MCO    Milan AC : Sans Maldini et Boban, Ibrahimovic veut partir    Le wali de Mascara contrôlé positif    Une trentaine de boulangeries ont fermé leurs portes à Oran    3 corps repêchés à Mostaganem    Les clarifications du P-DG de Cevital    "La Maison indigène" revisitée par Leon Claro    Syrie : Troubles dans une prison des détenus de Daesch    Tchad : Offensive militaire contre Boko Haram    Confit libyen : Une mission militaire de l'UE pour contrôler l'embargo sur les armes    ASO Chlef : Une aide de 3 mds accordée par l'ECDE    L'hommage de l'Olympique de Marseille à Pape Diouf    NOS RIZIERES PLETHORIQUES    Tourisme: Des travailleurs contractuels en appellent à Tebboune    Des commerçants qui ne reculent devant rien    Confinement partiel à Oran: entre soumission et insouciance    Education: Les vacances scolaires prolongées au 19 avril    Jeux méditerranéens 2021: Les JM d'Oran officiellement reportés à 2022    Sous la pandémie couve le nouveau monde    Covid-19 : Rapatriement des Algériens bloqués en Turquie dans deux ou trois jours    Coronavirus: Une aide de 130 millions USD proposée à l'Algérie par la BM et le FMI    Ouverture d'un compte courant postal de solidarité pour les dons    L'Algérie face à un casse-tête    L'armée se tient prête pour une"éventuelle intervention"    Les médecins cubains très sollicités face au coronavirus    Les feuilles de l'automne    L'infrangible lien…    Lancement des premières journées virtuelles du court métrage    TV-6 de l'EPTV récupère des journalistes de Dzair TV    Une exposition virtuelle en temps de confinement    Covid-19 : un lot de 10.000 livres remis aux résidants des hôtels de confinement    LES VIES LIEES    Et si le passé parlait ?    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





SANS SALAIRE DEPUIS 7 MOIS : Les journalistes de ‘'Temps d'Algérie'' interpellent le Président
Publié dans Réflexion le 28 - 02 - 2020


Les 400 travailleurs du groupe médiatique appartenant à l'homme d'affaires en prison, Ali Haddad, ont lancé jeudi un véritable cri de détresse au chef de l'Etat, Abdelmadjid Tebboune auquel ils demandent d'intervenir pour faire cesser leur calvaire. Dans un communiqué rendu public, les employés du groupe Médias Temps Nouveaux qui comprend la chaîne de télévision Dzair et les deux quotidiens, Le Temps en français et Al waqt en arabe, constatent que l'administrateur du groupe désigné par le ministère de la justice n'a pas tenu parole concernant le payement de leurs salaires. En effet, rappellent, les employés, celui- ci a promis au syndicat des travailleurs il y a une dizaine de jours que au moins "quatre salaires sur sept" allaient être virés "au plus tard dans une semaine". Or, le délai est largement consommé sans qu'aucun sou ne soit viré dans les comptes des journalistes et des techniciens et autre personnels de soutien. C'est pourquoi, ils ont décidé de s'adresser directement au président de la République dans l'espoir de voir leur calvaire prendre fin. Pour rappel, les 400 travailleurs du groupe médiatique broient du noir depuis l'emprisonnement de leur patron Ali Haddad le 2 avril 2019.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.