Conseil des ministres: Le projet d'ordonnance sur le Régime électoral adopté    Environnement hostile    Comment vaincre l'échec ?    Ils se sont rassemblés à Constantine: Retraités et radiés de l'ANP reviennent à la charge    Abderrahmane Benkhalfa: «Passer à une stratégie de lobbying international»    Ligue 1 - Mise à jour: Le CRB avec quel état d'esprit ?    MC Oran: Un statut à fructifier    ASO Chlef: Un club à la dérive !    Chlef: Sept morts et trois disparus dans des inondations    Tizi Ouzou: Un véhicule prend feu, 7 personnes brûlées    Constantine: Trois morts et deux blessés dans un accident de la route    Les efforts de l'Etat nécessitent une contribution des différents partenaires    Les partis politiques s'y préparent    Abrégée et interdite aux femmes et aux enfants    130 nouveaux cas confirmés, 03 morts et 118 guérisons    C'était un certain 08 mars 2007    Une campagne prématurée    Le vieux rêve prend forme    Le MCO rejoint l'ESS en tête    Ramos a trois semaines pour trancher    Brèves Omnisports    Les armes de la cyberguerre    La fabrique des mensonges!    Un webinaire international organisé mercredi    Le président Tebboune présente ses condoléances    Cinq personnes tuées dans une embuscade au nord du pays    Un réseau de narcotrafiquants démantelé    La mairie de Mizrana fermée    Les propriétaires réinvestissent la rue    La Dgsn célèbre la Journée internationale de la femme    «Les femmes ont joué un rôle décisif dans l'histoire de l'Algérie»    «Le vieux renard» revient à bouzeguène    Le double combat de la femme algérienne    Formation sur la fabrication de fromages au profit de la femme rurale    Sabri Boukadoum en visite au Togo    Entrepreneuriat féminin: un concours pour valoriser les femmes créatrices de richesse    CAN-2021 (U17) : "L'EN attend toujours l'autorisation pour s'envoler au Maroc"    Pour un manifeste des femmes algériennes    Futur parti pour une majorité présidentielle?    La militante sultana khaya victime d'une tentative d'élimination physique    Le Président Tebboune présente ses condoléances à son homologue sahraoui suite au décès de sa mère    Ligue 1 CRB-CSC : le Chabab pour renouer avec la victoire    L'heure du bilan    Actuculte    Scènes de guérilla urbaine après l'arrestation d'un opposant    Au moins 90 morts dans des combats à Marib    Mechichi tente l'apaisement    Le «tintamarre» Yasmina Khadra    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





TISSEMSILT : Selmana, une localité oubliée et des jeunes en errance
Publié dans Réflexion le 30 - 12 - 2020

En plus du chômage qui touche une grande partie des jeunes, aucune structure sportive ou culturelle n'est mise à leur disposition dans la localité de Selmana, où les habitants de ce village relevant de la commune de Layoune (25 km du chef-lieu de wilaya de Tissemsilt), manifestent un attachement indéfectible à leur région comme pour montrer aux responsables qu'ils ont encore l'amour de la terre.
Hélas, devant la marginalisation criarde qu'ils vivent, des jeunes parmi eux se disent fatigués d'attendre la concrétisation des promesses, toutes ces problématiques, ce manque de structures publiques et l'absence à l'horizon de programme dans le développement local ont négativement influé sur leur quotidien. En effet, les jeunes de cette bourgade oubliée et considérée comme zone d'ombre par excellence, se plaignent depuis fort longtemps de tout, de l'absence de commodités et d'infrastructures sportives, culturelles et de loisirs, le visiteur à ce village peut relever qu'aucune maison de jeunes, digne de ce nom, ni un centre culturel, ni un complexe de proximité sont mis à la disposition de ces jeunes. C'est l'errance pure et simple durant toute la journée et devant cette situation catastrophique, une partie de ces jeunes qui manquent de lieux de loisirs préfèrent se diriger soit à Khemisti ou au chef- lieu de la wilaya pour se permettre de jouir d'un temps de détente, pratiquer un quelconque sport ou de se connecter à l'Internet. Enfin, ces jeunes qui pensent qu'ils n'ont rien vu venir de la part des responsables, lancent un appel pressant à leur adresse afin qu'ils se manifestent et songent à programmer des projets entrant dans ce sens et leur garantir un minimum de lieux et moyens de loisirs, ils appellent les responsables locaux à leur tête le wali de Tissemsilt à prendre en charge leurs doléances et permettre à des centaines de citoyens d'avoir une vie décente.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.