Ligue 1 (2e j) : l'ES Sétif piégée à domicile    Les jeunes chahutent une réunion présidée par Bouhadja    Le gouvernement Bedoui face à une rentrée sociale explosive    Demande de levée d'immunité pour Djemaï    Un processus laborieux et de longue haleine    La 3e édition du salon Pharmex en septembre    Les explications du directeur de Giplait    Agence ENTMV saccagée    Des mesures, mais pour quoi faire ?    Bolsonaro s'appuie sur l'armée …    Des militants rifains demandent à être déchus de leur nationalité    60 morts et 101 blessés dans des inondations    Le nouveau commandant régional de la gendarmerie installé    Tuchel « troublé » par le cas Neymar    Ardji en route vers la Bulgarie    Le saviez-vous… ?    Hé ! Oh ! Y a pas écrit poubelle sur mon Front !    Une édition dédiée à Fernand Pouillon et l'Algérie    Une stèle à la mémoire du militant Belaïd Aït-Medri    Le FLN tente de se réapproprier le titre de l'Amenokal    Enfin rêver pour réaliser ses désirs !    Une dizaine de jeunes formés aux techniques théâtrales    Jeux africains 2019 : Domination totale des Egyptiens    AC Milan : Bennacer retenu pour le match contre l'Udinese    Turquie : La défense annonce une nouvelle opération anti-PKK    Tébessa : Rush sur les espaces d'attractions et de détente    Douze villageois tués par Boko : Haram dans la région de Diffa    Les accidents de la route en baisse    Mascara: Le cambrioleur d'une école arrêté    Tenes: Le corps d'un baigneur repêché    Madame la Ministre, vous n'êtes pas coupable, mais responsable!    Entre la « Proclamation » du Premier Novembre et la « Plate-forme » du Congrès de la Soummam, faut-il vraiment choisir ?    «Slimani peut apporter son agressivité offensive»    Les suites de la bousculade au concert de Soolking    Etude réalisée avec la collaboration d'experts juristes, économistes, politologues et sociologues    Saisie de cannabis traité    Complexe Tosyali d'Oran : Exportation de 22.000 tonnes de rond à béton vers les Etats-Unis    JS Saoura : Lahmeri et Farhi sanctionnés par le club    Les contre-mesures répondent à l'escalade tarifaire des Etats-Unis    Alger : Un incendie à Dounia Parc sans faire de victimes ni de dégâts matériels    Syrie: Un sommet Turquie-Russie-Iran le 16 septembre à Ankara    Journal Officiel : Plusieurs marchandises soumises à l'autorisation de circuler dans la zone terrestre du rayon des douanes    Djamel Belmadi convoque 22 joueurs    Vols suspendus à l'aéroport de Mitiga après le tir d'une roquette    Vers une jonction avec les partis politiques    L'inévitable saignée des parents    Ounissi Khelifa, nouveau DGSN    Meriem Merdaci démissionne    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le fonds documentaire de Djemâa Djoghlal et Ammar Nagadi réceptionné à Alger
Publié dans Algérie Presse Service le 03 - 05 - 2018

Le fonds documentaire, légué par les défunts écrivains Djemâa Djoghlal et Ammar Nagadi aux universités de Batna et de Khenchela a été réceptionné à la fin du mois d'avril par la Direction générale des archives nationales, a appris jeudi l'APS auprès des mandataires.
"Le fonds documentaire légué par les défunts Djemâa Djoghlal et Ammar Nagadi aux universités de Batna et de Khenchela pour les livres, les documents à caractère d'archive pour le centre national des archives, a été réceptionné le 26/04/2018 par la Direction générale des archives nationales", ont indiqué les mandataires Saddok Kebairi et Salah Laghrour, qui ont tenu à remercier tous ceux qui ont contribué à l'acheminement de ce fonds de 137 cartons, dont Air Algérie, la DG des archives nationales et les universités concernées.
"Des remerciements vont également aux familles des héritiers et héritières pour leur confiance et leur engagement pour la réalisation de ce projet", ont-ils ajouté, précisant les remerciements "spéciaux" à l'ambassade d'Algérie en France qui a inventorié l'ensemble du fonds.
Le fonds documentaire appartenait la sociologue algérienne et grande figure du féminisme algérien Djemâa Djoghlal, décédée en novembre 2016 à Paris, dont une partie lui a été léguée de son vivant par l'auteur de nombreux écrits sur l'Aurès et sur la culture berbère Ammar Nagadi, mort le 1er décembre 2008.
Le fonds emballé dans 137 cartons englobe plus de 7000 livres, des plans, des affiches et des cartes postales anciennes.
Aux côtés de livres de grands auteurs tant Français qu'Algériens ayant traité le sujet de la colonisation, dont Pierre Vidal-Naquet, Charles Robert Ageron et Mohamed Harbi, des correspondances militaires inédites et des archives datant du début de la période coloniale française et d'autres se rapportant à la guerre de libération, ce fonds constituait la bibliothèque personnelle de la sociologue qui était en libre accès à plusieurs chercheurs, doctorants et étudiants algériens et étrangers.
En plus des livres, le fonds renferme également 5.000 cartes postales, une cinquantaine de vieux plans sur les villes d'Algérie et d'anciens manuscrits et livres rares.
Pour rappel, Ammar Nagadi, symbole incontournable du militantisme culturel dans la région des Aurès, avait fait un don de 3500 livres de sa bibliothèque personnelle à la sociologue Djemâa Djoghlal.
Dans un entretien accordé en novembre 2013 à l'APS, Djemâa Djoghlal avait déjà annoncé, rappelle-t-on, son intention de faire don de son fonds documentaire sur l'histoire et la culture algérienne.
"Sans fausse modestie, je n'ai pas un grand mérite même si ce fonds représente 25 ans de sacrifices en tous genres", avait confié cette native de Khenchela et cousine du chahid Abbas Laghrour, qui a quitté l'Algérie à l'âge de 5 ans pour rejoindre son père en France où il était militant très actif au sein du Front de libération nationale (FLN)", soulignant que c'est l'histoire familiale qui l'a mise dans le "chaudron mémoriel".
Une année avant son décès, elle a ouvert sa bibliothèque aux animateurs du site de la bibliothèque numérique amazighe (www.asadlis-amazigh.com) qui ont pu numériser 200 ouvrages dont certains sont très rares et mis en ligne en accès libre.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.