Qualif. Mondial-2022 (4e journée): Niger-Algérie se déroulera finalement à 20h    Real Madrid: Benzema savoure sa bonne forme    Un membre du PNC appréhendé par les services de sécurité de l'aéroport de Paris Orly    Le grand gaspillage    Les islamistes marocains doutent de la régularité du scrutin    Incursion de près de 50 colons israéliens dans la mosquée d'El-Aqsa    Libération de 10 élèves enlevés en juillet dernier    Le procès en appel reporté au 10 octobre prochain    Un hommage a minima    Le MJS fixe un ultimatum au 30 septembre    L'aventure africaine débutera au Maroc    Trois morts et trois blessés sur la route    Mise en échec d'une tentative d'émigration clandestine    La saignée continue    Ouramdane Ahitous, le dernier forgeron d'Ihitoussen    La stèle du colonel Ali Mellah inaugurée à M'kira    Tayeb Thaâlibi inhumé au cimetière de Garidi à Alger    Reprise aujourd'hui avec Aït Djoudi    Delort et Boudaoui buteurs    Paris accuse, Washington et Canberra justifient    11 500 quintaux de lentilles et pois chiches pour lutter contre la spéculation    L'ANIE ignore les réserves des partis    Prise en charge psychologique des élèves    Vers une augmentation des tarifs    Prime de scolarité pour 61 000 élèves    Noureddine Bedoui inculpé    «L'économie nationale est dans une situation de précarité»    Trois joueurs de l'effectif de la saison écoulée retenus    Deux nouveautés chez Barzakh    Les dates officiellement fixées    Dos au mur    Des revendications en suspens: Les paramédicaux n'écartent pas le recours à la grève    Bouteflika et compassion religieuse    Mémoire indissociable    Benabderrahmane chez les sénateurs    Le remède miracle    Dites-le droit!    Le FFS est un rempart pour la patrie    «Une figure majeure de l'Algérie contemporaine»    L'épineux problème de Béjaïa    La campagne des locales sera virtuelle    L'hommage de Ramtane Lamamra    Nouvelles manifestations contre le pass sanitaire    Lamamra participe à la 76e session    Une forte baisse enregistrée    «Se battre pour défendre le film qu'on aime!»    Un concours de l'UE ouvert aux journalistes et aux artistes    Un écrivain pluriel    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



La RASD peut jouer un rôle important sur le plan sécuritaire au Sahel
Publié dans Algérie Presse Service le 29 - 05 - 2021

M. Souleiman Al-Sheikh Hamdi, professeur à l'Université de Nouakchott, a suggéré, vendredi, de coordonner les efforts visant à améliorer la situation sécuritaire au Sahel avec la République arabe sahraouie démocratique (RASD), estimant qu'elle pouvait jouer le rôle de stabilisateur dans cette région.
Intervenant lors d'un webinair international sur la sécurité et la stabilité dans la région du Sahel et d'Afrique du Nord organisé à Bruxelles sous le thème : "La RASD, facteur de stabilité et de sécurité régionales", M. Hamdi a soutenu que les défis sécuritaires au Sahel ne pouvaient être surmontés qu'en associant la RASD aux efforts consentis dans la recherche de sécurité et de la stabilité dans cette région.
Il a ajouté, en outre, que "la République sahraouie a un lien géographique et social étroit avec les pays du Sahel, et qu'il est donc naturel de tenir en compte le fait que sa sécurité relevait de la sécurité de toute la région".
Le professeur mauritanien a révélé à l'occasion, que "la RASD a déjà démontré sa capacité dans le domaine de la sécurité, notamment à travers la coopération et la coordination avec la Mauritanie en ce qui concerne la sécurisation des frontières communes, la lutte contre la contrebande internationale, les groupes terroristes et toutes manifestations d'instabilité".
Par ailleurs, Souleiman Al-Sheikh a estimé que "l'un des défis les plus importants dans les pays du Sahel à l'heure actuelle est le trafic de drogue". Ces activités, selon lui, "ont transformé toute la région en une plaque tournante des activités illégales en raison de l'absence d'un contrôle réel".
Le webinair est organisée par la Coordination européenne des comités du soutien au peuple sahraoui (Eucoco), en partenariat avec le Centre d'études et de documentation Ahmed Baba Miska.
Ont pris part à l'évènement, des universitaires d'Espagne, de France, ainsi que des Etats-Unis, aux côtés de M. Habouha Barika, expert en sécurité et directeur du bureau du Coordonnateur d'état-major de l'armée sahraouie, qui a fait un exposé détaillé sur le rôle de la RASD dans l'établissement de la sécurité et de la stabilité dans la région et sur les efforts déployés par l'armée sahraouie dans la lutte contre le trafic de drogue, le terrorisme et immigration illégale.
La rencontre a vu la présentation d'importantes conférences sur le rôle de la RASD dans la lutte contre le commerce illégal, notamment par le professeur Yahya Zoubir, tandis que Royce Miguel Ruith de l'Université de Saint-Jacques-de-Compostelle, Espagne, s'est focalisé sur l'impact négatif des politiques marocaines sur la sécurité et la stabilité dans la région méditerranéenne.
Les intervenants ont abordé aussi les défis sécuritaires auxquels l'Afrique du Nord et la région du Sahel sont confrontées à la lumière des développements rapides, en particulier après que le Maroc a violé le cessez-le-feu le 13 novembre 2020 suite à son agression militaire à El Guergerat, où des civils sahraouis manifestaient pacifiquement contre son occupation militaire de certaines parties du territoire de la RASD, membre fondateur de l'Union africaine (UA).


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.