Décès du moudjahid et Général-major à la retraite, Ali Bouhedja    Le Président Tebboune présente ses condoléances suite au décès du moudjahid et Général-major à la retraite Ali Bouhedja    Industrie pharmaceutique: clôture du Salon algérien de l'Industrie pharmaceutique à Dakar    Industrie pétrochimique: atteindre 5 milliards de dollars d'exportations à moyen terme    Le projet de la loi relative à l'investissement contribuera "à drainer des investissements"    Le Président Tebboune félicite la boxeuse Imane Khelif    Judo/ 43e Championnats d'Afrique : 31 pays confirment leur présence au rendez-vous d'Oran    La Fédération du Sénégal répond sèchement à la fédération française dans l'affaire Idrissa Gueye    Mahrez inaugure un stade à son nom à Sarcelles    Ghlamallah appelle depuis Kazan à relancer le rôle du Groupe de vision stratégique "Russie et Monde islamique"    Conseil de Sécurité : le Représentant Permanent de l'Algérie participe au débat ouvert sur la sécurité alimentaire et les conflits    La 17e édition de "Andaloussiates El Djazaïr" s'ouvre à Alger    Tenue de la 3e session du Comité de concertation politique algéro-saoudien    Le comédien Ahmed Benaissa n'est plus    Saint-Etienne : Boudebouz écarté par son entraineur ?    Maroc: appel à une participation massive à la marche du 29 mai contre la cherté et la répression    Comment défaire une démocratie ? Le cas de la Tunisie sous Kaïs Saïed    Nécessité de renforcer les services de réanimation en moyens matériels et humains pour une meilleure prise en charge des malades    Le Conseil de la nation prend part à une conférence sur les droits et conditions des personnes âgées dans la région arabe    Chanegriha supervise un exercice tactique au niveau de la 5ème Région militaire    L'imposture totalitaire à l'aune de la duplicité dialectique: Lorsque les médias occidentaux jettent une lumière crue sur des vérités trop longtemps dissimulées    Plaques de signalisation routière, chaises métalliques...: Une bande spécialisée dans le vol démantelée à Bir El Djir    Université: La formation d'ingénieurs privilégiée    Céréales : les stocks stratégiques suffisants    La nouvelle guerre de l'information ou «La vérité si je mens»    Les bases de la transition énergétique    Saison estivale: 550.000 m3/jour pour l'alimentation en eau potable    La femme et le réajustement des ordres établis    L'ivrogne, ce que dit le cœur et ce que dit la bouche    Brèves Omnisports    La double confrontation face à la Palestine fixée    Pourquoi les prix ont baissé    La dernière trouvaille du Makhzen    Manifestation à Londres contre l'extradition de Julian Assange    La Médiation internationale se mobilise    La Sonelgaz se met de la partie    Des faussaires de billets de banque arrêtés    Pêche en eau trouble    Une femme à la tête d'un gang de voleurs    Une amitié de 60 ans sans aucune ride    Le message fort du président Tebboune    «Il couronnera le triomphe électoral du parti»    Un nouvel ancrage à l'activité économique    Mbappé quasiment d'accord    Amara Rachid: de l'école au maquis    Les nouveaux membres installés    Amar Metref ou la voix d'un humble    Justice: 10 ans de prison requis contre Skander Ould Abbès et 5 ans contre Tliba    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Covid-19: vaccination "fondamentale" et mesures barrières pour faire face à la pandémie
Publié dans Algérie Presse Service le 18 - 01 - 2022

Le directeur général de l'Institut Pasteur Algérie, Fawzi Derrar, a soutenu mardi qu'il était "fondamental" pour la population de revenir vers une adhésion "massive" à la vaccination et au respect "strict" des mesures barrières pour faire face efficacement à la pandémie du coronavirus (Covid-19).
"Il faut que nos chers concitoyens comprennent par là qu'il est fondamental de revenir vers une adhésion massive à la vaccination et un respect strict des mesures barrière afin de rendre les mesures stratégiques efficientes", a indiqué M. Derrar dans un entretien au journal El Watan.
Interrogé si le variant Omicron peut continuer l'opportunité d'une immunité collective, le virologue a indiqué que ces hypothèses avancées par les scientifiques étaient "peut être possibles", mais à condition que les taux de couverture vaccinale soient "élevés", auxquelles s'ajoutera une capacité de défense post-infectieuse qui renforcera cette immunité.
Il a ajouté que cette situation pourrait être "suffisante" pour prévenir les formes graves de la maladie et qu'il va falloir renforcer avec des rappels pour maintenir un niveau d'immunité "important" et continuer à respecter certaines mesures sanitaires en cas de vague.
Pour ce spécialiste, le variant Omicron sera "prédominant" dans une quinzaine de jours, et sera le variant qui va rythmer la pandémie en Algérie par la suite et l'emmener au pic de l'épidémie.
Lire aussi: Covid-19: 82 nouveaux cas du variant Omicron détectés en Algérie
M. Derrar a relevé que tout dépendrait du taux de couverture vaccinale qui sera "déterminant", voire "crucial" pour la sortie de cette crise.
Il a ajouté qu'il fallait savoir que ce virus "vivra avec nous des années, d'où l'importance de cette vaccination qui nous permettra de contrôler cette infection virale pour les prochaines années et réduire sa morbi-mortalité, notamment les sujets à risque qu'il faudra probablement vacciner par des doses de rappel, comme la grippe".
"C'est le meilleur scénario que l'on peur espérer. Alors prenons nos responsabilités, dès maintenant, et vaccinons-nous massivement, afin de rendre les voyants au vert le plus vite possible", a-t-il souhaité.
M. Derrar a insisté sur les bienfaits de la vaccination avec des taux de couverture "satisfaisants", ce qui, a-t-il ajouté, impactera directement sur l'évolution du virus tout en maintenant les mesures de freinage dans la communauté, comme le port du masque obligatoire, le passe sanitaire respecté et la distanciation.
Lire aussi: Covid-19 : Lancement de la deuxième campagne de vaccination en milieu universitaire
Pour lui, ce sont ces moyens de prévention, à eux seuls, qui permettront de diminuer "à coup sûr" la diffusion et la circulation virales communautaires.
M.Derrar a fait savoir qu'actuellement il y avait une co-circulation des variants Delta et Omicron, précisant que le variant Delta représentait 67% des variants circulant en Algérie, tandis qu'au 30 décembre dernier, il représentait 80%, contre 33% pour le variant Omicron qui ne représentait que 10% à la même date.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.