Milan AC : Bennacer débute par une défaite face à l'Udinese    Ligue 1 (2e j) : l'ES Sétif piégée à domicile    Le gouvernement Bedoui face à une rentrée sociale explosive    Demande de levée d'immunité pour Djemaï    Un processus laborieux et de longue haleine    La 3e édition du salon Pharmex en septembre    Les explications du directeur de Giplait    Agence ENTMV saccagée    Des mesures, mais pour quoi faire ?    Bolsonaro s'appuie sur l'armée …    Des militants rifains demandent à être déchus de leur nationalité    60 morts et 101 blessés dans des inondations    Le nouveau commandant régional de la gendarmerie installé    Les jeunes chahutent une réunion présidée par Bouhadja    Tuchel « troublé » par le cas Neymar    Ardji en route vers la Bulgarie    Le saviez-vous… ?    Hé ! Oh ! Y a pas écrit poubelle sur mon Front !    Une édition dédiée à Fernand Pouillon et l'Algérie    Une stèle à la mémoire du militant Belaïd Aït-Medri    Le FLN tente de se réapproprier le titre de l'Amenokal    Enfin rêver pour réaliser ses désirs !    Une dizaine de jeunes formés aux techniques théâtrales    Douze villageois tués par Boko : Haram dans la région de Diffa    Tébessa : Rush sur les espaces d'attractions et de détente    Turquie : La défense annonce une nouvelle opération anti-PKK    Jeux africains 2019 : Domination totale des Egyptiens    Les accidents de la route en baisse    Mascara: Le cambrioleur d'une école arrêté    Tenes: Le corps d'un baigneur repêché    Madame la Ministre, vous n'êtes pas coupable, mais responsable!    Entre la « Proclamation » du Premier Novembre et la « Plate-forme » du Congrès de la Soummam, faut-il vraiment choisir ?    «Slimani peut apporter son agressivité offensive»    Les suites de la bousculade au concert de Soolking    Etude réalisée avec la collaboration d'experts juristes, économistes, politologues et sociologues    Saisie de cannabis traité    Complexe Tosyali d'Oran : Exportation de 22.000 tonnes de rond à béton vers les Etats-Unis    JS Saoura : Lahmeri et Farhi sanctionnés par le club    Les contre-mesures répondent à l'escalade tarifaire des Etats-Unis    Alger : Un incendie à Dounia Parc sans faire de victimes ni de dégâts matériels    Syrie: Un sommet Turquie-Russie-Iran le 16 septembre à Ankara    Journal Officiel : Plusieurs marchandises soumises à l'autorisation de circuler dans la zone terrestre du rayon des douanes    Djamel Belmadi convoque 22 joueurs    Vols suspendus à l'aéroport de Mitiga après le tir d'une roquette    Vers une jonction avec les partis politiques    L'inévitable saignée des parents    Ounissi Khelifa, nouveau DGSN    Meriem Merdaci démissionne    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





On vous le dit
Publié dans El Watan le 02 - 06 - 2016

– Record pour un marché à Bouarfa (Blida)
Programmé il y a une quinzaine d'années, le nouveau marché de Bouarfa, dans la wilaya de Blida, n'est toujours pas fonctionnel. Inscrit en 2001 et composé de 353 locaux, le début des travaux de sa réalisation n'ont commencé qu'en 2008. Huit ans après, les travaux ne sont toujours pas terminés et les bénéficiaires des locaux commencent à s'inquiéter.
«A chaque fois, on nous fixe une date pour son ouverture, mais là on a l'impression que se ne sont que des mensonges. On demande l'intervention du wali pour trouver une solution à ce problème», rouspètent des bénéficiaires. Sur place, le marché semble abandonné et certains accusent des élus de l'APC de Bouarfa d'être derrière ce blocage pour «salir» le mandat de l'actuel président de l'APC.
– Intervention des secours pour une candidate au bac
Bien singulière et insolite intervention que celle qu'ont menée policiers et pompiers, hier à Tiaret, pour secourir une jeune candidate à l'examen du baccalauréat. La jeune désespérée, qui s'est retrouvée subitement enfermée à l'intérieur de l'appartement par une porte métallique dans le bâtiment dit Titanic, allait rater l'examen, au troisième jour, n'était son réflexe d'appeler le numéro vert de la police.
Accourus sur les lieux et après l'avoir soustraite du traquenard, les policiers ont employé les gros moyens pour dégager la voie et arriver avant l'horaire fatidique au centre d'examen situé à l'autre bout de la ville. Un geste hautement apprécié et par la candidate et par ses amies d'autant que les mesures draconiennes édictées par le ministère de l'Education nationale sont un cauchemar pour certains.
– 14 cas de fraude au bac à Constantine
Quatorze cas de fraude ont été signalés lors de l'épreuve du baccalauréat à Constantine en deux jours (lundi et mardi), dans des centres d'examen situés à El Khroub, Sidi Mabrouk et Ali Mendjeli. Selon le directeur de l'éducation, Mohamed Bouhali, dans la seule journée de mardi, 11 candidats ont été pris en flagrant délit de fraude, dont 9 sont des candidats libres issus des filières des langues et philosophie, maths et techniques de gestion.
«On s'y attendait, car mardi était la journée réservée aux matières fondamentales, dont le coefficient est le plus élevé. Ce qui est malheureux, c'est que les problèmes de fraude que nous rencontrons sont toujours avec les candidats libres, d'ailleurs on a enregistré cette année 26,49% d'absence de ces candidats», a déclaré le même responsable, qui a affirmé que des procès-verbaux ont été établis à l'encontre des tricheurs épinglés.
Ces derniers ont utilisé tous les moyens, notamment des smartphones, le bluetooth et des bouts de papier. Concernant ceux qui ont utilisé le bluetooth, les services de la sûreté de la wilaya de Constantine ont lancé une enquête pour déterminer leurs complices à l'extérieur du centre d'examen. Pour conclure, Mohamed Bouhali a souligné qu'il y a eu une régression des cas de triche au bac dans la wilaya de Constantine.
– Réussite du Forum médical national à Chlef
Plus de 600 praticiens, entre professeurs, spécialistes, pédiatres, ophtalmologues et dentistes venus de tout le territoire national ont participé récemment au 3e Forum médical national multidisciplinaire, organisé par l'Association du corps médical privé de la wilaya de Chlef, avec le soutien de laboratoires pharmaceutiques.
Les travaux, qui se sont déroulés dans la superbe salle de conférences de la Maison de la culture de la ville, ont porté sur diverses pathologies touchant de plus en plus d'Algériens, aussi bien chez l'adulte que chez l'enfant. La manifestation constitue une opportunité idéale pour les praticiens afin de renforcer leurs connaissances pour une meilleure prise en charge des malades, grâce aux conférences-débats animées par des professeurs de CHU et d'établissements spécialisés du pays.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.