FLN et TAJ appuient    13ème Mardi de mobilisation des étudiants : Pour une rupture radicale avec le système en place    ANP : Gaïd Salah appelle le peuple algérien à l'extrême vigilance    L'armée face aux conspirateurs    Non à l'Etat militaire    Récupération des avoirs de la corruption : Les Parquets généraux appelés à superviser minutieusement les enquêtes    Le foncier dans le viseur des enquêteurs    L'Algérie a pêché 1 437 tonnes en 2019    3 ans de prison pour les accusés    Bourses : Début de semaine difficile pour les actions    Grace aux processeurs Alpha 7 et Alpha 9 Gen 2 : Une nouvelle expérience utilisateur inédite sur les téléviseurs LG    En cinq ans de sanctions : La Russie a réduit drastiquement ses opérations en dollars    El Qods Occupée : Riyadh, Rabat et Ankara se disputent le statut de gardien des Lieux Saints    Sahara occidental : La France doit s'abstenir d'entraver les décisions du Conseil de sécurité    Le comité des sanctions de l'ONU met en garde    Maduro propose des élections législatives anticipées    La liberté d'expression à la russe!    Coopération algéro-nigérienne : Réunion du comité bilatéral frontalier au second semestre    Belmadi peaufine son programme    DRBT : Hamza Demane sanctionné de 3 matchs    Niki Lauda, miraculé de la F1 : Il décède paisiblement à 70 ans    "C'est le choix du coeur"    L'AIBA "optimiste" après son audition par le CIO    Examens de fin d'année : Le ministère de l'Education assure que toutes les conditions ont été réunies pour leur bon déroulement    Plus jamais de bidonvilles...    Les étudiants fidèles à leurs principes    Jusqu'à quand va-t-on nous raconter des salades?    Dafri filme la guerre d'Algérie en s'inspirant de Coppola    Demandeurs de fetwa, utilisez le SMS, courriel ou appelez le numéro vert    Les souffrances du jeune Ahmed...    Les shebabs fabriquent désormais eux-mêmes leurs explosifs    Le FLN favorable au report    41 morts et 1.433 blessés en une semaine    LUTTE CONTRE LA CORRUPTION : Les procureurs généraux instruits de superviser les enquêtes    BRADAGE DU FONCIER AGRICOLE : Des terres agricoles utilisées pour des usines et des stations d'essence    Accord trouvé pour arrêter la grève des joueurs    Débouté par la commission de recours, le WA Tlemcen saisira le TAS    On vous le dit    NAHD – JSK : Les Canaris veulent retrouver leur nid de champions    Conflit Palestino-israélien : Les confidences de Moubarak à propos de Netanyahu et Trump    Mostaganem : 57 dealers arrêtés en 10 jours    Mémoires anachroniques de l'Andalousie perdue    Chaou anime la soirée de clôture    Concert de jazz algéro-polonais    L'Opep dit non à Trump    ACTUCULT    "Une beauté loin d'être déserte"    Gâteau de crêpes    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Issad Rebrab placé sous mandat de dépôt
Publié dans El Watan le 23 - 04 - 2019

Le Président directeur général (PDG) du groupe Cevital, Issad Rebrab, qui a comparu lundi après-midi devant le Procureur de la République près le tribunal de Sidi M'hamed à Alger pour être auditionné dans le cadre d'une enquête anti-corruption, a été placé sous mandat de dépôt.
Interpellé tôt dans la journée du lundi par des éléments de la Gendarmerie nationale, M. Rebrab avait été auditionné par la section de recherches qui “poursuit ses enquêtes préliminaires à l'encontre de plusieurs hommes d'affaires dont certains interdits de sortie du territoire national” pour leur implication dans des affaires de corruption.
L'homme d'affaires a été présenté ensuite devant le Procureur de la République près le tribunal de Sidi M'hamed pour répondre des chefs d'accusation de “fausse déclaration relative aux transferts illicites de capitaux de et vers l'étranger, surfacturation d'équipements importés et importation de matériels d'occasion alors qu'il avait bénéficié d'avantages douaniers, fiscaux et bancaires”.
Plusieurs heures après l'audience, il a été placé sous mandat de dépôt. Sa sortie du tribunal, durant la soirée, dans un fourgon de la Gendarmerie nationale pour être transféré vers la prison d'El-Harrache a vu quelques escarmouches entre des personnes présentes sur les lieux dont certaines rejetaient la décision du tribunal et d'autres l'ont saluée.
Par ailleurs, la même brigade a interpellé, dimanche, les hommes d'affaires Kouninef, les frères Reda, Abdelkader, Karim et Tarek, suspectés de “non respect des engagements contractuels dans la réalisation de projets publics, trafic d'influence avec des fonctionnaires publics pour l'obtention de privilèges et détournement de fonciers et de concessions”.
Les suspects seront présentés devant le procureur de la République du Tribunal de Sidi M'hamed une fois l'enquête finalisée.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.