Présidentielle du 12 décembre: Les élections sont l'unique solution pour sortir de la crise    Poursuite de l'action pour garantir aux enfants tous leurs droits consacrés dans la convention des droits de l'enfant    Le projet de loi sur les hydrocarbures devant la Commission économique du Conseil de la Nation    Colonies israéliennes: rejet international de la position américaine    Agence CNAS d'Alger: Plus de 82 millions de DA d'indemnisations pour maladies professionnelles depuis janvier 2019    CAMPAGNE ELECTORALE : Bengrina s'engage à éradiquer la corruption    LE MINISTRE DU TRAVAIL AFFIRME : L'Algérie a ratifié 60 accords internationaux du travail    DISTRIBUTION DES 300 LOGEMENTS SOCIAUX A AIN TURCK : Les exclus observent un sit-in devant la Daïra    MASCARA : Arrestation d'un individu pour incendie volontaire    AIN TEMOUCHENT : Un mort et un blessé suite au renversement d'un tracteur    Troisième jour de campagne: les candidats s'engagent à poursuivre la lutte contre la corruption    JSK : Benchérifa «Je demande aux supporters de rester derrière leur équipe»    USMA : Le TAS reporte le verdict et exige le PV du BF    MCA : Les joueurs se sont réunis dans les vestiaires avec Sakhri    Inauguration mercredi d'une nouvelle desserte reliant Alger à Tébessa    L'ethnie sidama vote demain sur son autonomie    Le principal port d'Irak bloqué par les manifestants    Moscou confirme un sommet le 9 décembre à Paris    Des dizaines d'arrestations à travers le pays    Le montant des créances de la Cnas explose    Djellab relève l'importance de donner une valeur ajoutée à la datte algérienne    Les Canaris préparent Saoura et Vita Club    "J'exige un contrat de travail !"    Le lieu et la date du match connus jeudi    Mwepu et Daka rappelés    L'Algérie, un marché à potentiel    Trois manifestants blessés    Un fourgon fonce dans l'enclave espagnole de Ceuta avec 50 migrants à bord    Le gouvernement évoque une situation «plus calme»    Un enfant de deux ans se noie dans un bassin d'irrigation à Belacel    ACTUCULT    Des conférenciers algériens attendus à Tunis    Une stèle en hommage aux victimes du 17 Octobre 1961 à Bouzeguène    "Ecrire pour se raconter. Variations sur une œuvre"    Transition    "D'un univers à un autre", nouvelle exposition de Khaled Rochdi Bessaih    XIVe Championnat d'Afrique de tir sportif : Quinze pays participent pour des places aux JO    Le mal-être de la société vue en jaune    Suivi mitigé de la grève des enseignants du primaire    Recherches dans le domaine de la cancérologie: Mise en lumière des travaux de trois lauréats    Procès boycotté par les avocats: Deux ans de prison ferme requis contre 20 détenus du hirak    MILA : La CNR organise des journées portes ouvertes    Selon l'économiste, Anisse Terai "Les banques publiques algériennes sont réduites au statut de caisses"    Libye : Washington appelle Haftar à cesser son offensive sur Tripoli    M'hamad Khedad : Le discours du roi est une expression d'inquiétude face à la situation au Maroc    Trois condamnations et quatre acquittements    Tebboune professe ses convictions    CONSTANTINE - 16e édition de Dimajazz : Inoubliable soirée de clôture avec le Wonder Collective    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Indices
Publié dans El Watan le 22 - 09 - 2019


– Pétrole
Les prix du pétrole ont terminé vendredi en légère baisse, reprenant leur souffle à la fin d'une semaine marquée par les attaques sur des infrastructures pétrolières en Arabie Saoudite et la hausse des prix qu'elles ont déclenchée. A Londres, le baril de brent de la mer du Nord pour livraison en novembre a terminé à 64,28 dollars à Londres, en baisse de 12 cents ou 0,2% par rapport à la clôture de jeudi. Sur la semaine, il a gagné 6,7%, sa plus forte hausse depuis janvier. A New York, le baril américain de WTI pour octobre a reculé de 4 cents, ou 0,1%, pour finir à 58,09 dollars. Sur la semaine, il s'est apprécié de 5,9%, sa plus importante progression hebdomadaire depuis juin. Au vu des forts mouvements observés en début de semaine, avec un bond de près de 15% lundi, le marché «est schématiquement en train de se stabiliser après une semaine assez volatile», a observé l'analyste Craig Erlam.
– Céréales
Les cours du maïs, du blé et dans une plus grande ampleur du soja ont terminé en baisse vendredi à Chicago alors que s'éloignait la perspective d'un accord commercial imminent entre la Chine et les Etats-Unis. «Les prix, qui étaient déjà en baisse, se sont affaissés quand Donald Trump a fait savoir qu'il ne se satisferait pas d'un accord partiel», a observé Jack Scoville, analyste. Le président des Etats-Unis, Donald Trump, a en effet assuré, vendredi, ne pas avoir besoin d'aboutir à un accord commercial avec la Chine avant l'élection de 2020. «Nous souhaitons un accord total, un accord partiel ne m'intéresse pas», a lancé M. Trump. «Cela pourrait aller vite, mais ce ne serait pas le bon accord. Il faut bien faire les choses», a-t-il expliqué, insistant sur l'extrême complexité du dossier. «Ce n'est pas ce que les acteurs du marché souhaitaient entendre», a remarqué M. Scoville. «On espérait qu'un accord serait conclu la semaine prochaine.» Les producteurs de soja attendent en effet avec impatience la levée des lourdes taxes imposées depuis plus d'un an par Pékin sur les importations d'oléagineux américains.
– Cacao
Pour Jack Scoville, analyste, le cacao a profité cette semaine d'une «tendance à la hausse amorcée il y a quelques semaines», atteignant même des plus hauts en un mois et demi à New York, avec 2473 dollars la tonne, et en un mois à Londres, avec 1848 livres sterling la tonne. De plus, «le Ghana Cocoa Board a réduit ses prévisions de production de cacao, à 800 000 tonnes pour la saison 2019/2020, alors qu'il prévoyait auparavant une récolte de 950 000 tonnes», a souligné Warren Patterson, analyste. Selon M. Patterson, la raison de cette baisse serait la réapparition d'un virus. Le Ghana étant le deuxième producteur mondial, une baisse de rendement dans ses plantations réduit l'offre disponible et soutient donc les prix de la fève brune. A Londres, la tonne de cacao pour livraison en mars valait 1843 livres sterling, contre 1753 livres le vendredi précédent. A New York, la tonne pour livraison en décembre valait 2462 dollars, contre 2336 dollars sept jours plus tôt.
– Métaux
L'or, valeur refuge traditionnelle, est resté stable cette semaine, après une hausse à l'ouverture lundi. «C'était une semaine terne pour l'or, malgré les tensions géopolitiques, l'évolution du Brexit et les réunions des banques centrales, qui ont tous influé sur le sentiment de risque au niveau mondial», a expliqué Lukman Otunuga, analyste. Une attaque contre des installations pétrolières saoudienne samedi dernier a éliminé 5% de la production mondiale de pétrole et rehaussé les tensions au Moyen-Orient entre l'Arabie Saoudite, les Etats-Unis et l'Iran. Sur le London Bullion Market, l'once d'or valait 1503,34 dollars vendredi, contre 1505,26 dollars le vendredi précédent. Seul mouvement marquant des métaux industriels, le nickel s'apprêtait à terminer la semaine en forte baisse avant d'effacer ses pertes vendredi. Jeudi soir, «le Groupe d'étude international du nickel (INSG) a annoncé dans un rapport que le marché mondial du nickel avait été en déficit de 48 200 tonnes pendant les sept premiers mois de l'année», a relevé Daniel Briesemann, analyste.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.