Le FLN sauve les meubles    La Chine veut contrer la remontée des prix    Hanoï, la capitale confinée    Les matchs de la JSK face au CRB et à l'USMA fixés    Carapaz et Szilagyi au sommet pour la première journée    Vaste programme de sensibilisation contre les incendies    Soin douceur et anti-âge pour les mains    À l'origine d'une crise !    La Cantera, il était une fois Bab-El-Oued, nouvel ouvrage de Mahdi Boukhalfa    Le clan de Oujda, Saadani ou Cheb Khaled, qui a donné les numéros de téléphone aux Marocains ?    La FIJ et le SNPM interpellent le Maroc    Nourine suspendu par la FIJ    Na Hussein Dey : Les Nahdistes s'enlisent    Sensibilisation sur la rationalisation de la consommation de l'énergie électrique    Une passerelle numérique vers les services d'assistance sociale    Sûreté nationale: Intelligence et lutte contre cybercriminalité    MC Oran: Encore une saison ratée !    Des tests techniques pour un meilleur débit d'Internet    Mystérieuse tentative d'assassinat du président malgache    Une autre forme de normalisation ?    Chlef: La tomate industrielle veut éviter les «invendus»    Les langues maternelles au chevet de l'Education : les conseils de la Banque mondiale !    Les grandes sociétés américaines sont-elles au-dessus des lois ?    Naïveté et réalité du monde    Belazri retenu comme juge de ligne    Melih et Sahnoune officiellement engagés    Benchabla passe en 8es de finale    208 migrants secourus en 48 heures    Affrontements avec la police à Sydney    L'Exécutif sur les chapeaux de roue    Une délégation chinoise arrive en Algérie    Le retour au confinement de nouveau abordé    Rym Feroukhi sur le podium    Quand la joie se transforme en deuil    Où est l'Etat?    Le paiement en ligne est opérationnel    Tebboune installera officiellement le nouveau gouvernement    L'ambassade d'Algérie en France porte plainte contre RSF pour diffamation    Ce que veulent les Américains au Mali et en Libye    Des endroits féeriques à visiter    L'Unesco n'inscrit finalement pas Venise sur cette liste    Abdelmalek Boussahel n'est plus    Des bourses attribuées à des chercheurs algériens    TRÊVE SANITAIRE À TIZI OUZOU ET À BEJAIA    LE SNAPO PLAIDE POUR UNE VACCINATION DANS LES OFFICINES    Il a rencontré jeudi le responsable de l'ANIE : Tebboune met le cap sur les locales    Il avait repris hier à 73,80 dollars : Le pétrole fait du surplace après avoir recouvré ses pertes    Quelle cyberstratégie pour l'Algérie?    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Face à une deuxième vague particulièrement virulente : Nouveau confinement d'un mois sur l'ensemble du territoire français
Publié dans El Watan le 31 - 10 - 2020

Les déplacements pour faire de l'exercice ou promener son animal seront possibles pour «une heure maximum» et dans «un rayon d'un kilomètre du domicile», a affirmé le Premier ministre Jean Castex jeudi lors d'une conférence de presse de présentation des mesures de reconfinement annoncé mercredi soir par le président Macron.
Comme pendant le confinement du printemps, «vous ne pourrez quitter votre domicile que pour certaines raisons et munis d'une attestation» et il ne sera pas possible «de voyager au sein du territoire national, y compris d'une résidence principale vers une résidence secondaire», a ajouté le chef du gouvernement, en précisant qu'«une amende forfaitaire de 135 euros sera appliquée en cas de non-respect du confinement».
Afin de «faciliter» la vie quotidienne, «deux attestations permanentes pourront également être délivrées», l'une par l'employeur «pour les déplacements entre le domicile et le travail» et l'autre «par l'établissement scolaire» pour les déplacements domicile-école des enfants.
Les restaurants et commerces fermés du fait des protocoles sanitaires liés au reconfinement pourront livrer leurs clients, lesquels pourront également venir retirer des commandes en ligne.
Les cérémonies religieuses seront interdites pendant le reconfinement, «sauf pour les enterrements dans la limite de 30 personnes et pour les mariages dans la limite de six personnes». «Les lieux de culte resteront ouverts, en revanche, les cérémonies religieuses seront interdites», a indiqué Jean Castex.
Le nouveau protocole, qui va régir les établissements scolaires «préparé depuis juillet», prévoit notamment le port du masque à partir du CP, une limitation du brassage des élèves avec des arrivées et départs étalés dans le temps, des «déplacements limités au maximum» et des récréations «par groupes», a indiqué le ministre de l'Education, Jean-Michel Blanquer.
Les mesures de soutien aux entreprises pour les aider à surmonter le reconfinement sont portées à 15 milliards d'euros par mois, a déclaré le ministre de l'Economie Bruno Le Maire, «environ 6 milliards d'euros pour le Fonds de solidarité, 7 milliards d'euros pour l'activité partielle», «un milliard d'euros pour les exonérations de cotisations sociales, un milliard d'euros pour prendre en charge une partie des loyers des entreprises», a détaillé le ministre.
«Le télétravail n'est pas une option. Cette obligation sera inscrite dans la nouvelle version du protocole national en entreprise», a indiqué la ministre du Travail, Elisabeth Borne. «Partout où c'est possible, le télétravail sera à nouveau généralisé» et «l'économie ne doit ni s'arrêter, ni s'effondrer», a déclaré mercredi soir Emmanuel Macron, en annonçant que le reconfinement «sera adapté sur trois points principaux : les écoles resteront ouvertes, le travail pourra continuer, les EHPAD [Etablissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes] et les maisons de retraite pourront être visités».
«Si d'ici 15 jours, nous maîtrisons mieux la situation, nous pourrons alors réévaluer les choses et espérer ouvrir certains commerces, en particulier dans cette période si importante avant les fêtes de Noël», a-t-il précisé.
Plan blanc dans les hôpitaux pour libérer des lits en réanimation
Alors que les hôpitaux sont débordés et les services de réanimation déjà pleins, Olivier Véran demande à tous les hôpitaux d'activer leur Plan blanc pour libérer des lits pour les malades de la Covid. Tous les établissements de santé français doivent donc déclencher «sans attendre» leur Plan blanc, «les premiers paliers de déprogrammation», et vérifier «la mise en œuvre effective» de ces reports.
Dans les régions «les plus en tension», les établissements de santé doivent «activer sans attendre les paliers plus élevés, en déprogrammant toutes les activités chirurgicales et médicales pouvant l'être». Ces mesures devront toutefois préserver la prise en charge des cancers, des greffes, des malades chroniques «requérant des soins urgents», ainsi que la psychiatrie, «notamment les publics mineurs avec handicap psychique».
Le nombre des lits en réanimation devrait atteindre 10 000 lits, selon un objectif annoncé par le président Macron. Les capacités ont déjà été relevées de 5100 à 5800 pendant la première vague de l'épidémie et dépasseront bientôt 7000, a précisé Olivier Véran jeudi matin sur France Info. «L'armement de lits supplémentaires» dans toutes les régions vise aussi à «assurer une solidarité des territoires par le transfert de patients», ajoute Olivier Véran dans son courrier aux directeurs d'hôpitaux.
Par ailleurs, «les étudiants en santé peuvent être mobilisés», quitte à mettre «en suspens partiellement ou totalement leurs formations». Dans un autre courrier envoyé aux médecins libéraux, le ministre indique avoir décidé de «rendre à nouveau possibles les téléconsultations par téléphone pour certains patients», comme c'était le cas entre mars et juillet.

Paris
De notre bureau Nadjia Bouzeghrane avec médias
Advertisements


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.