ABUS DE POUVOIR    Cinq maisons – Mohammadia : Fermeture temporaire du pont métallique    Usage du crédit documentaire : L'ABEF demande aux banques plus de vigilance    Raul Castro va quitter le pouvoir à Cuba : Une page d'histoire qui se tourne ?    Epilogue d'une vive controverse autour de la nouvelle mosquée de Strasbourg    Assemblée Générale élective de la FAF : Amara élu président à la majorité    LFP – Sanctions : Menad suspendu 6 mois    Bouira : Le protocole sanitaire oublié    Caravane commerciale à travers les communes    Malika Chitour Daoudi. Romancière : «Mon roman parle d'âmes qui se lient et d'empathie...»    Du 18 avril au 18 mai célébration du mois du patrimoine    Opéra d'Alger : Des Ateliers de danses traditionnelles et de musique arabo-andalouse    "Retrouve-moi au mont Waq Waq", ou l'épopée fantastique d'une femme éprise de liberté    Ligue 2 - Groupe Ouest: Sérieux tests pour l'ASMO et le CRT    Groupe Centre: Le derby de Béjaïa en vedette    Droit de grève et service public    113ème vendredi de manifestations: La mobilisation ne faiblit pas    Retard dans le versement des salaires: Grève et protestation des enseignants    Aïn Defla: Carambolage entre 34 véhicules, huit blessés    Sidi Bel Abbès: Des jeunes manifestent contre le confinement    De la circonscription administrative, en particulier, à l'administration territoriale, en général, ou l'urgence d'une doctrine d'emploi (Suite et fin)    Algérie Poste: Les grévistes menacés de licenciement    LA POUSSIÈRE SOUS LE TAPIS    Groupe Est: Le trio de tête en déplacement    Manifs et manips    Brèves Omnisports    Lancement des essais du système d'éclairage    Le processus électoral est inéluctable    Une situation explosive au Sahel    Elle s'appele Elizabeth Moore Aubin    Au moins huit morts dans une fusillade à Indianapolis    Tebboune appelle à choisir «en toute liberté»    Takeda met à l'honneur «Home Infusion»    Les étudiants affichent leur mécontentement    Impressionnant bilan du MDN    Garder son numéro en changeant d'opérateur    Le gouvernement desserre l'étau    L'entente cordiale    Le Hirak perd son inspiration    Place au carré se dessine    Quand la jeunesse répond présent    Initiation des enfants aux arts    Des films algériens en compétition    Khenchela: décès du moudjahid Mohamed Tahar Bouchareb    L'armée sahraouie mène de nouvelles attaques contre les forces de l'armée marocaine    La ligue arabe avertit contre les plans coloniaux qui menacent la Mosquée d'Al-Aqsa    L'UNESCO adopte une nouvelle résolution sur les mesures sionistes à El Qods    Pour que la date du 20 avril 1980 ne soit plus exploitée    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





32e anniversaire de la disparition Dda Lmulud : l'apport de Mammeri à la préservation de la poésie populaire
Publié dans El Watan le 27 - 02 - 2021

Le travail réalisé par Dda Lmulud a permis à tamazight de pénétrer d'autres espaces sociolinguistiques, a souligné l'enseignant-chercheur Takfarinas Naït Chabane.
Plusieurs activités sont au programme du 32e anniversaire de la disparition de l'écrivain et anthropologue, Mouloud Mammeri. Ainsi, l'APC d'Ath Yenni, commune natale du défunt, organise, depuis vendredi, une exposition de livres, d'articles de presse et de photos en hommage au défunt. Des conférences-débat animées par Ali Hachouchi et Ali Sayad sont également au menu de cette commémoration qu'abrite l'éspace culturel Mammeri.
Un recueillement sur la tombe de Dda Lmulud est prévu aussi pour aujourd'hui, dimanche, à Taourirt Mimoune, dans la commune d'Ath Yenni. Au chef-lieu de la wilaya de Tizi Ouzou, jeudi, à la maison de la culture qui porte le nom de l'illustre anthropologue, la vie et l'œuvre de Mouloud Mammeri ont été revisitées par des écrivains et des chercheurs. Ainsi, Souad Kedri, enseignante au département de français de l'université de Tizi Ouzou, est revenue sur le caractère multidimensionnel de l'œuvre de Mammeri tandis que Takfarinas Naït Chabane du département de langue et culture amazighes, a, quant à lui, mis l'accent sur l'amawal (le Lexique) élaboré par l'auteur de la Colline oubliée.
Selon lui, à travers ce travail réalisé par Dda Lmulud, tamazight a pu permettre d'autres espaces sociolinguistiques. « Cela est, d'ailleurs, rassurant pour la sauvegarde de tamazight », a fait remarquer le même universitaire. Notons aussi que d'autres chercheurs, à l'image de Said Chemakh, Hacene Halouane et Allaoua Rabhi ont également animé des conférences dans le sillage de la même occasion, et ce, pour apporter, eux aussi, un regard scientifique sur l'œuvre de Mammeri. Par ailleurs, dans le même cadre, les auteurs Laceb Djamel, Akli Drouaz, Lynda Hantour, Bengana Chabha et Zohra Aoudia ont organisé la vente dédicace de leurs ouvrages.
D'autre par, Nabila Goumeziane, directrice de la culture de la wilaya de Tizi Ouzou, a déclaré que, cette année, l'anniversaire du décès de Mammeri s'articule, notamment sur « l'apport indéniable de Mouloud Mammeri à la recherche anthropologique en Algérie et à la préservation de la poésie populaire, en particulier celle de Si Moh ou Mhand : un grand nom de la littérature orale contemporaine de notre pays. Ce legs poétique qui se caractérise par la force du verbe et la profondeur des messages qu'il véhicule ainsi que son caractère intemporel et surtout sa portée philosophique , est un véritable gisement duquel doivent s'abreuver les Algériens .
En effet, la poésie populaire de Si Moh Ou Mhand est un patrimoine qu'il nous appartient à tous de préserver et de vulgariser. Cette poésie sauvée de l'oubli grâce au travail remarquable de collecte, de transcription et de traduction entrepris par des hommes de culture attachés à la sauvegarde du patrimoine culturel national en particulier : l'Amusnaw Mouloud Mammeri , notamment à travers son ouvrage « les Isefra de Poèmes de Si Mohand-Ou Mhand » », a-t-elle ajouté.
Advertisements


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.