Les idées sont au chevet des actions    Laïd Benamor désavoué    Des activités en hausse    L'ancien ministre des Finances Karim Djoudi placé sous contrôle judiciaire    Souscripteurs des programmes LPA et LSP : Unis pour le départ de la «mafia de l'immobilier»    Ouverture de la saison estivale à Jijel : Près de 30 kilomètres de plages surveillées    La preuve de la «généralisation de la corruption»    Plaidoyer contre la détention préventive    La gêne manifeste du gouvernement suisse    Hong Kong suspend le projet de loi    Derniers réglages avant le Kenya    El-Hennani confirme : «ma démission est irrévocable»    Allik et Amrani restent    Zoubir Kerraz dit «Tereza» n'est plus    Le groupe Haddad obligé de faire des concessions financières    Du règne sans partage à la déchéance    La fraude empoisonne le baccalauréat    Près de 100 chasseurs bénéficient d'un stage à Mila    Sachez que…    Secousse tellurique de 3,5    Les médecins généralistes pour soutenir les experts psychiatres    ACTUCULT    Pressions sur un imam pro-mouvement du 22 février    La révolution du 22 février intéresse les Français    Gala de charité au profit d'un enfant malade à Aït R'zine    L'autre transition dont personne ne parle    Première partie : Naissance de la CAF et de la CAN    Mouloudia d'Alger : Djabou au Doyen, c'est fait    Oued Zhor (Jijel) : Le pillage de sable défigure un joyau de la côte    Pour une nouvelle feuille de route dans le cadre des ODD    MO Béjaïa : Adrar négocie avec Bouzidi    Titulaires du CAPA : Levée du gel sur stages de formation    Le temps judiciaire et le ton politique    Abu Dhabi se trouve un pied à terre au Niger    Des avocats comptent introduire une action en justice : Naïma Salhi s'attaque à Djamila Bouhired    Les enfants font leur «cinoche»    «Faire découvrir au public ce riche patrimoine du Gharnati, Sanaa et El Malouf»    Pour poursuivre les corrupteurs : Les services judiciaires aux taquets    Chine VS Etats-Unis : Pékin pourrait-il se servir des obligations américaines comme d'un moyen de pression ?    Ouvrant un nouveau chapitre de la coopération internationale : Xi et Poutine engagent les liens bilatéraux dans une nouvelle ère    Deux pétroliers ciblés dans le golfe d'Oman : L'or noir en hausse    Solution de la crise en Libye: Les pays voisins préoccupés et insistent sur le dialogue    Affrontements meurtriers à Nzérékoré    Nouvelle escalade entre les Etats-uniset l'iran    Un avion d'Air Algérie rebroussechemin !    La situation s'enlise    Banxy, la banque mobile lance la carte Visa    Le prix du chef de l'Etat Ali-Maâchi décerné à 24 jeunes talents    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Boulettes de sardine en sauce
Plat du jour
Publié dans Horizons le 05 - 10 - 2016

Un kilo de sardine - 500 g de tomates - 100 g de riz
Sel, poivre - Une c. à c. de paprika - Une c. à c. de cumin moulu
Une demi-c à c de curcuma - 3 gousses d'ail - Le jus d'un demi-citron - Des poivrons (verts, jaunes et rouges)
Deux feuilles de laurier- 2 c à s de persil haché- 2 c à s de coriandre hachée- De l'huile d'olive
Commencez par écailler, lavez et videz les sardines pour ne garder que la chair.
Hachez la chair des sardines dans un mixeur ou, à l'ancienne, dans une moulinette.
Ajoutez le riz (qu'on a déjà fait cuir dans de l'eau salée), le jus d'un demi-citron, la moitié de la quantité des épices (sel, poivre, cumin, paprika, curcuma) et une c à s de persil, une c à s de coriandre et enfin une gousse d'ail râpée. Mélangez le tout (à la main) puis conservez au frais minimum 30 min.
Pendant ce temps-là, préparez la sauce tomate :
lavez, pelez et épépinez les tomates et passez-les ensuite dans un mixeur.
Dans une marmite ou un tajine, versez un filet d'huile d'olives et faites revenir les poivrons coupés en longueur et les gousses d'ail râpées.
Ajoutez la sauce tomate et le reste des épices (cumin, curcuma paprika), salez, poivrez et laissez mijoter une dizaine de minutes.
Façonnez les boulettes de sardine puis disposez-les sur la sauce.
Versez l'équivalent d'un demi-verre d'eau (si nécessaire). Ajoutez une c à s de coriandre, le persil et les 2 feuilles de laurier.
Couvrez le tajine (ou marmite) et laissez cuire à feu doux environ 15 minutes (en surveillant la cuisson bien sûr).
5œufs - 250 g de sucre - 250 g de beurre mou
250 g de farine - Un sachet de levure chimique - 130 g de chocolat noir fondu- 1 banane mûre écrasée
en purée
Dans le bol du robot (ou dans un grand saladier), battez les œufs et le sucre jusqu'à ce qu'ils deviennent bien mousseux et qu'ils triplent de volume.
Ajoutez le beurre pommade et incorporez la farine et la levure.
Prélevez le 1/3 de la pâte et mélangez-la avec le chocolat fondu.
Dans les 2/3, ajoutez la purée de banane.
Chemisez un moule de papier de cuisson et alternez une grosse cuillère de pâte au cacao et une grosse cuillère de pâte à la banane.
Mélangez les deux pâtes à l'aide de la lame d'un couteau pour obtenir un effet marbré.
Mettez à cuire dans un four préchauffé à 170°C pendant 45 min environ (le temps de cuisson dépend de chaque four, donc il faut surveiller la cuisson).


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.