Tottenham : Une offre pour En-Nesyri ?    [Vidéo] La déferlante Casbah-Bab El Oued en puissance    Sous le signe de solidarité avec les pompiers à Bouira    Prix littéraire Méditerranée 2021 : Boualem Sansal lauréat    Législatives du 12 juin: Ennahda appelle les citoyens à se rendre massivement aux urnes pour choisir leurs représentants    Football / Coupe de la Ligue : USMA-MCA éclipse tout    La stabilité de la région tributaire du respect par le Maroc de ses frontières internationales    LE 8 MAI 1945, LE 8 MAI 2021, UN MÊME MOT D'ORDRE : RENDEZ-NOUS L'ALGERIE !    V 116 : Le Hirak change d'itinéraire    Coronavirus: 219 nouveaux cas, 142 guérisons et 8 décès    Equipe nationale de football : Algérie - Mauritanie le 3 juin à Blida    UA: échange de vues entre Boukadoum et Faki au sujet des travaux du CPS    Insistance sur la nécessaire implication dans le processus électoral    Elaboration d'une feuille de route relative à l'enseignement de Tamazight    La journée de la mémoire "n'est pas exclusive aux seules massacres du 8 mai 1945"    L'opération Barkhane ne devrait pas durer plus que quelques années    Covid-19: des autorisations d'exportation de masques "prochainement délivrées"    Les réserves d'eau du pays "suffisantes jusqu'à l'automne prochain"    Massacres du 8 mai 1945: Des films sur la résistance et la révolution programmés à Sétif    Juanfran pas tendre avec Neymar : "Il est insupportable"    Mahrez: "difficile de remporter la ligue des champions si..."    Un jeudi apocalyptique à M'sila    Coopération : lancement officiel du projet de création d'un Conseil d'affaires algéro-mozambicain    La recherche de solutions aux différentes revendications doit se faire dans le cadre d'une approche progressive    Mahrez a mis Paris à ses pieds    Messaoudi (JSS) maintient le cap    L'opposition conteste la prise de pouvoir par les militaires    Sonatrach évoque une reprise de ses activités en Libye    2 personnes trouvent la mort sur la RN 47    Tajine de poulet sucré-salé    Les pompiers exigent la réintégration de leurs collègues    Relâchement généralisé et persistant    Les prix se consolident    L'ouverture de bureaux de change n'est pas envisageable    La Cnas lance une application au profit des femmes enceintes    Algérie-Libye : une position ferme et réaliste (1re partie)    Le Parlement adopte l'amendement de la loi sur la Cour constitutionnelle    Inexistant au centre-ouest du pays : Le projet de CHU relancé à Chlef    563 LSP à Souidania : Le projet en stand-by    Les démarches de sa prise en charge engagées    Les candidats retiennent leur souffle    Les agents agréés de l'Otan aux abois    L'armée hausse le ton    L'UA condamne les attaques terroristes au Burkina-Faso, Mali et Niger    Un policier tué dans une attaque jihadiste sur des puits de pétrole    «Nous voulons la vérité des faits sans complexes»    Appel à l'exploitation économique du patrimoine culturel    Le roman de Salim Bachi parait aujourd'hui    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Vers le développement de la la filière lait
Après le diagnostic des causes de la baisse de la production laitière à Aïn Defla
Publié dans La Tribune le 14 - 09 - 2009


De notre correspondant à Aïn Defla
Madani Azzeddine
La filière lait, jadis très productrice dans la wilaya de Aïn Defla, se retrouve, ces derniers temps, confrontée à de nombreuses difficultés, ce qui a, par conséquent, sérieusement affecté la production. Ainsi, cette année, la quantité collectée a enregistré une baisse sensible. Selon les récentes statistiques, la production de lait est estimée dans cette wilaya à 48,5 millions de litres pour l'année 2008, dont moins de 20% seulement sont acheminés par les
13 collecteurs de lait recensés dans le territoire de cette wilaya vers les 4 unités de transformation dont 2 à Aïn Defla, à savoir Giplait (Arib), Waniss (Bir Ouled Khalifa) et 2 autres hors wilaya, en l'occurrence Soummam et Danone. Au vu de la quantité de lait produite, il apparaît que la production est bien loin de
l'objectif tracé et qui était fixé, faut-il le rappeler, à 60 millions de litres par an.
Cet objectif a été établi dans le cadre du contrat de performance figurant dans la nouvelle stratégie agricole.Dans un autre chapitre, les services concernés dénoncent les pratiques illégales dans ce créneau. Car, selon cette source, une quantité non négligeable de la production laitière de la wilaya est détournée vers les circuits informels. Des dispositions viennent d'être prises pour lutter contre ce détournement de lait cru. Concernant les potentialités de la région, il est à noter que la commune de Djelida se classe en 1re position parmi les 36 communes que compte cette wilaya en matière de production de lait avec 4 852 500litres suivit en 2e position la commune de Bir Ouled Khalifa avec 4 163 000 litres. La commune de Aïn Soltan, avec une production de 2 989 400 litres, se positionne en 3e place dans cette wilaya. Dans ce même cadre, la commune de Hammam Righa est celle qui produit moins de lait par rapport aux autres communes, soit un volume de 160 500 litres.Cette régression de la production réside dans le fait que 60% des éleveurs ne possèdent pas de terres.
Ce qui fait augmenter les frais de l'élevage bovin L'autre cause de cette régression de la production est liée au prix des aliments du bétail, en nette une augmentation. Parallèlement, les superficies réservées aux cultures fourragères ont enregistré une nette réduction.Aussi, le vieillissement du cheptel réduit considérablement la production, sachant que plus 1 300 vaches laitières ont plus de 13 ans, ce qui veut dire que ce genre de vaches donne 10 litres/jour alors qu'une vache rentable peut donner entre 25 et 30 l/j.
Il est à signaler que cette wilaya compte 32 700 têtes de bovins selon les statistiques arrêtés au 31/12/2008. D'après la direction des services agricoles, le repeuplement et la revalorisation des fermes pilotes peuvent relancer la production dans ce segment.Le recensement de toutes les étables abandonnées ou déviées de leur vocation demeure l'unique moyen, selon les services concernés, pour prendre les décisions nécessaires.
En outre, cette même DSA prévoit l'acquisition de plus de 3 500 vaches laitières à haute production afin de l'augmenter ; la création d'une vingtaine de centres de collecte de proximité est également programmée par la direction concernée, laquelle reste déterminée à redynamiser cette filière.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.