Benflis propose un programme pour la construction d'une économie sociale de marché    4EME REGION MILITAIRE : Gaid Salah, aujourd'hui, en visite de travail à Ouargla    La MINURSO "devient progressivement une mission de consolidation de l'occupation marocaine"    Badminton: l'Algérie décroche quatre médailles de bronze    LES ENSEIGNANTS DECIDENt DE MONTER AU CRENEAU : Les écoles primaires paralysées pour trois jours !    TRAFIC DE DROGUE DANS UN BUREAU FLN : Quatorze personnes impliquées dont un policier    ACCIDENTS DE LA CIRCULATION : 6 morts dans 5 accidents en 24 h    Un nouveau programme doté de 40 milliards DA pour la réfection des chemins de wilayas et vicinaux    Chergui met en avant "le rôle pionnier" de l'Algérie en matière de lutte antiterroriste    Sûreté d'Alger: Arrestation en octobre de plus de 3.400 individus impliqués dans plusieurs affaires à Alger    Le parquet de Sidi M'hamed requiert 2 ans de prison pour les 20 détenus d'opinion    Le cas Benzema divise les Français    Entrepreneuriat féminin en Algérie : La frilosité des banques mise à l'index    Un nouveau directeur de campagne pour Tebboune    Belmadi : «Ne croyez pas que le Botswana est un adversaire facile»    Ifticène, nouvel entraîneur    Y a-t-il un malaise au Mouloudia ?    L'Olympiakos menace de quitter la Super League    Brahimi, meilleur joueur des mois d'octobre et novembre    «De nouveaux Hassi-Messaoud et Hassi-R'mel, c'est fini !»    18 mois de prison requis contre le hirakiste Abdellaoui Ahmed    Le régime des ayatollahs ébranlé à Téhéran    Deux enfants blessés par les forces d'occupation israéliennes près de Ramallah    Marches à Paris et à Bruxelles le 1er décembre    Plus de 40 nouveaux cas de diabète par mois à Ouargla    ACTUCULT    Retour à Amoudé, la Brûlée    Arezki Metref hôte de la ville de Mascara    Le "hirak" s'invite à Marseille    Linda Hamed refuse de présenter le 19 heures de la Chaîne III    Report au 1er décembre du verdict dans deux affaires distinctes de Hassan Hammar    Belaid: ''le peuple seul habilité à conduire l'Algérie à bon port''    CAN-2021 (2e journée). Botswana – Algérie (ce soir, 20h) : Les Verts veulent confirmer leurs débuts en fanfare    M'sila: 475 quintaux de blé tendre destinés à la contrebande saisis    Les portraits géants des présidents portent malheur    Elogia et Home Design Algérie: Deux salons dans une mixité professionnelle    Nouvelle opération de rapatriement: 70 Subsahariens en situation irrégulière transférés vers leur pays    Une activité de proximité à Alger    Déclaration de l'origine des fonds en devises aux étrangers :    ANNABA Insistance sur la sensibilisation et la culture d'alerte pour combattre la traite des êtres humains    Hausse des ventes au détail sur Internet lors de la frénésie d'achats du "Double 11"    Prises de fonctions Aymane Benabderrahmane désigné nouveau gouverneur de la Banque d'Algérie    Chili : Accord historique pour une nouvelle Constitution    USA : Donald Trump et le chaos diplomatique permanent    Shanghai : Macron appelle la Chine à s'ouvrir davantage    Fica: Projection d'un documentaire en hommage au maître du diwane Mohammed Bahaz    CONSTANTINE Festival international Dimajazz: oud et sonorités électro au menu de la 4e soirée    Tunisie : Habib Jemli choisi pour être Premier ministre    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Tlemcen se penche sur son patrimoine
La direction de la culture de la wilaya a programmé de nombreuses actions sur le terrain
Publié dans La Tribune le 15 - 04 - 2010


Photo : S. Zoheir
De notre correspondante à Tlemcen Amira Bensabeur
Deux faits saillants caractériseront le mois du patrimoine dans la wilaya de Tlemcen, a-t-on indiqué auprès de la direction de la culture. Il s'agit d'un colloque national sur cheikh Senouci et d'une exposition des anciens objets ainsi que l'exploration de la vallée des Beni Snous, conquise il y a des siècles par les Berbères et les Romains. D'emblée, a-t-on expliqué, une centaine d'artistes, notamment des poètes, des dessinateurs et des musiciens, effectueront le 1er mai prochain une excursion sur les lieux des princes berbères à Beni Snous, plus précisément à la montagne du prince Ferouane, celles de Illegh, Aghallab et T'maskhet afin de peindre des tableaux et écrire des poèmes sur cette région féerique et ces lieux d'histoire, de combat de légendes fantasques... La vallée des Beni Snous paraît être le lieu de vacances paradisiaques. Plusieurs coins de cette région possèdent une histoire extraordinaire. Située à 30 kilomètres du chef-lieu de la wilaya de Tlemcen, Beni Snous compte l'une des vallées les plus merveilleuses et fascinantes, habitée par une population très chaleureuse, avenante, conviviale et hospitalière malgré sa précarité sociale. Cette vallée est un ensemble unique d'art préhistorique, complété par des sites, des panoramas et des circuits d'excursions exceptionnels. Elle compte également des sites et monuments non explorés à l'image de Bit Ben Soultan, la plus vieille mosquée de Taffessera, des grottes ainsi que des vestiges de cités romaines enfouies. Parallèlement, le 6 mai prochain, cette même région,
Beni Snous en l'occurrence, abritera un colloque national sur le théologien cheikh Senouci. De nombreux chercheurs sont attendus pour étudier le parcours de cheikh Mohamed Benyoussef Snouci, grande et emblématique personnalité religieuse qui a consacré toute sa vie à l'étude des sciences islamiques. Il naquit à Tlemcen et fut un savant, homme pieux, ascète qui laissera son empreinte dans l'histoire de la région. Il apprit la science de l'astrolabe sous la direction
d'El Habbak et les sciences coraniques sous celle de plusieurs savants. Son œuvre est immense, dont son grand commentaire sur la haufiya intitulé Ce qui rend accessible et facile l'étude du livre d'El Haufy et épuise les questions qui y sont traitées. C'est un gros volume rempli d'érudition qu'il écrivit à l'âge de dix-neuf ans. Il était plus connu sous le nom d'Es Senousi. Selon son disciple, El Mellaly, il était originaire, par son père, des Beni Snous et par sa mère
de Hacene, fils d'Ali, fils d'Abou Talib. Cet illustre savant mourut le 9 mai 1490. Toujours dans le cadre du mois du patrimoine, des conférences seront données sur le rôle de l'archéologie. Car il s'agit, selon les responsables de la direction de la culture, d'une discipline émergente qui met l'accent sur la place du musée dans la société. Au chapitre sensibilisation, il est prévu des campagnes pour éveiller l'attention des enfants sur l'importance et la nécessité de
préserver les legs ancestraux. Dans ce cadre, des concours seront organisés sur le thème «la préservation du patrimoine» au niveau de bon nombre
d'établissements scolaires.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.