Les agences commerciales d'AT ouvertes dimanche 1er novembre    Sahara occidental: toute dérobade au référendum d'autodétermination rend caduc le cessez-le-feu    Les électeurs ivoiriens attendus samedi aux urnes pour élire leur président    Illizi-référendum: les bureaux itinérants accueillent les électeurs dans de bonnes conditions    L'Algérie condamne l'acte terroriste ayant ciblé un lieu de culte à Nice en France    Militaires français au Sahel. Un inconscient colonial si peu refoulé.    Cyclisme: les lauréats de 2019 récompensés à Staouéli    Foot-Covid19:le trio arbitral algérien confiné en Egypte "se porte bien"    Covid-19: 319 nouveaux cas, 195 guérisons et 7 décès    Explosion de gaz à Médéa, plusieurs blessés déplorés    Pourquoi le 1er novembre 1954 ?    ETAT DE SANTE DU PRESIDENT TEBBOUNE : La Présidence de la République rassure    Ligue 1-Covid19: le championnat peut reprendre mais sous conditions    REVOLUTION ET REVISION CONSTITUTIONNELLE : Demain, Novembre du changement    GPL : L'Algérie en mesure de convertir 500 000 véhicules/an    LE GENERAL SAID CHANEGRIHA SOULIGNE : ‘'Le personnel militaire doit avoir une conscience élevée''    Dessins et desseins de la France coloniale    Retour de la chaine Al Jazeera    FINANCE ISLAMIQUE : Forte adhésion des citoyens à Mostaganem    MASCARA : 718 mille quintaux d'olives prévus cette année    TISSEMSILT : Des secteurs d'utilité publique sans directeurs    POUR FORAGE ILLICITE D'UN PUITS A TIARET : Arrestation de 2 personnes à Medrissa    DEMANTELEMENT D'UN RESEAU DE DEALERS : Saisie de 5201 psychotropes à Tiaret    Liverpool: Van Dijk opéré avec succès    Real Madrid: un nouveau plan pour Dybala ?    Bayern Munich: Flick envoie un message à Alaba    "La honte à ceux qui séparent les épines des roses", le parcours d'une militante associative    ORAN : Un riche programme pour le Mawlid Ennabaoui    PRIX DU PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE DU JOURNALISTE PROFESSIONNEL : La lauréate Leila Zerguit honorée par le wali d'Oran    Octobre rose à Constantine: des femmes atteintes de cancer du sein à cœur ouvert    Service Presse de la wilaya III historique : la communication en soutien de la Révolution    La France a mené en Algérie une "guerre totale" qui a décimé la population autochtone    Référendum : l'Algérie est en phase de franchir une "étape décisive"    Tebboune reçoit un traitement en Allemagne, son état de santé "pas préoccupant"    L'ouverture du scrutin peut être avancée dans les zones éloignées et à l'étranger    Des ateliers sur la cybercriminalité en Algérie et en Tunisie    "Cette Constitution doit passer"    10 décès et 320 nouveaux cas    Annulation de toutes les réunions physiques à l'ONU    Qui a dit que deux parallèles ne se rencontrent jamais ?    Soumana prêté une saison au NC Magra    Le stage de Zéralda a pris fin sur une bonne note    L'UA inquiète de l'afflux des terroristes étrangers en Afrique    L'Azerbaïdjan accuse l'Arménie d'avoir tué 19 civils    Zeghmati "corrige" Sidi-Ali Khaldi ?    L'Opep+ a réussi à stabiliser les cours    L'Algérie procèdera à la réalisation "progressive" de centrales électriques    Les hôpitaux mobilisés à Chlef : Ouverture de nouveaux centres anti-Covid 19    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Tlemcen se penche sur son patrimoine
La direction de la culture de la wilaya a programmé de nombreuses actions sur le terrain
Publié dans La Tribune le 15 - 04 - 2010


Photo : S. Zoheir
De notre correspondante à Tlemcen Amira Bensabeur
Deux faits saillants caractériseront le mois du patrimoine dans la wilaya de Tlemcen, a-t-on indiqué auprès de la direction de la culture. Il s'agit d'un colloque national sur cheikh Senouci et d'une exposition des anciens objets ainsi que l'exploration de la vallée des Beni Snous, conquise il y a des siècles par les Berbères et les Romains. D'emblée, a-t-on expliqué, une centaine d'artistes, notamment des poètes, des dessinateurs et des musiciens, effectueront le 1er mai prochain une excursion sur les lieux des princes berbères à Beni Snous, plus précisément à la montagne du prince Ferouane, celles de Illegh, Aghallab et T'maskhet afin de peindre des tableaux et écrire des poèmes sur cette région féerique et ces lieux d'histoire, de combat de légendes fantasques... La vallée des Beni Snous paraît être le lieu de vacances paradisiaques. Plusieurs coins de cette région possèdent une histoire extraordinaire. Située à 30 kilomètres du chef-lieu de la wilaya de Tlemcen, Beni Snous compte l'une des vallées les plus merveilleuses et fascinantes, habitée par une population très chaleureuse, avenante, conviviale et hospitalière malgré sa précarité sociale. Cette vallée est un ensemble unique d'art préhistorique, complété par des sites, des panoramas et des circuits d'excursions exceptionnels. Elle compte également des sites et monuments non explorés à l'image de Bit Ben Soultan, la plus vieille mosquée de Taffessera, des grottes ainsi que des vestiges de cités romaines enfouies. Parallèlement, le 6 mai prochain, cette même région,
Beni Snous en l'occurrence, abritera un colloque national sur le théologien cheikh Senouci. De nombreux chercheurs sont attendus pour étudier le parcours de cheikh Mohamed Benyoussef Snouci, grande et emblématique personnalité religieuse qui a consacré toute sa vie à l'étude des sciences islamiques. Il naquit à Tlemcen et fut un savant, homme pieux, ascète qui laissera son empreinte dans l'histoire de la région. Il apprit la science de l'astrolabe sous la direction
d'El Habbak et les sciences coraniques sous celle de plusieurs savants. Son œuvre est immense, dont son grand commentaire sur la haufiya intitulé Ce qui rend accessible et facile l'étude du livre d'El Haufy et épuise les questions qui y sont traitées. C'est un gros volume rempli d'érudition qu'il écrivit à l'âge de dix-neuf ans. Il était plus connu sous le nom d'Es Senousi. Selon son disciple, El Mellaly, il était originaire, par son père, des Beni Snous et par sa mère
de Hacene, fils d'Ali, fils d'Abou Talib. Cet illustre savant mourut le 9 mai 1490. Toujours dans le cadre du mois du patrimoine, des conférences seront données sur le rôle de l'archéologie. Car il s'agit, selon les responsables de la direction de la culture, d'une discipline émergente qui met l'accent sur la place du musée dans la société. Au chapitre sensibilisation, il est prévu des campagnes pour éveiller l'attention des enfants sur l'importance et la nécessité de
préserver les legs ancestraux. Dans ce cadre, des concours seront organisés sur le thème «la préservation du patrimoine» au niveau de bon nombre
d'établissements scolaires.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.