Guardiola : «Mahrez mérite d'avoir plus de temps de jeu, mais...»    Man Utd : Fernandes répond à Klopp    Le RCD fustige le gouvernement    Système ou pratiques ?    Un citoyen en appelle à Karim Younès    L'activiste Amar Berri arrêté, puis relâché    Le Care pointe l'absence de données économiques    Omerta sur la liste des concessionnaires    «La station de dessalement de Douaouda fournira 100 000 m3 d'eau»    Les arrêts de travail déclarés par internet à la CNAS    L'Union européenne reste le premier fournisseur de l'Algérie    Développement du gisement de fer de Gara Djebilet    Guterres propose Jan Kubis pour le poste d'envoyé spécial    5 chasseurs tués et 3 autres grièvement blessés par l'explosion d'une bombe artisanale    Une nouvelle caravane de migrants vers les Etats-Unis    Un deuxième "impeachment" historique    Les émeutiers cherchaient à "capturer et assassiner" des élus    Baisse drastique des visas pour les Algériens    «C'est Bouteflika qu'il fallait juger»    Bonne opération pour l'OM, l'ASO et la JSS    La belle "remontada" des Verts face au Maroc    "Je ne céderai jamais à la pression de la rue"    Ni Bouzenad ni Laroussi à la rescousse    Les joueurs arrêtent la grève    Début de sprint pour l'OM    Vers un autre recensement du vieux bâti    Les mesures de confinement reconduites    L'opération vaccination sera-t-elle lancée dans les délais ?    Des cabines électriques mobiles à la rescousse    14 marchés aux bestiaux hebdomadaires rouverts    Le terroir et le travail de la terre en exposition à la galerie Le Paon    Les Libyens revendiquent la paternité de Chachnaq    La formation de Bennabi lui a permis de faire des applications dans les sciences    Les lauréats du Prix du président de la République distingués    Une nouvelle stratégie pour renforcer le rôle des microentreprises et des start-up    Lancement du concours du meilleur conte illustré sur Yennayer    Google soutient le plan d'immigration de Biden    Les Etats-Unis sanctionnent le concepteur du vaccin iranien contre la Covid-19    Erdogan se fait inoculer le vaccin chinois CoronaVac    Conseils de l'ordre des médecins et chirurgiens-dentistes: Des syndicats dénoncent une «situation de blocage»    Nettoyer le pays de qui et de quoi ?    Les faits têtus de la réalité    Deux mandats de dépôt pour détournement au Trésor public    Tébessa: Cinq morts et trois blessés dans l'explosion d'une bombe artisanale    Meftah: Une usine de biscuits prend feu    Bouira: Deux morts et deux blessés dans une explosion de gaz    Retour au point de départ    Tébessa: Si la place de la Victoire m'était contée    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





MCA : Liewig est arrivé hier à 17h30 à Katowice
Publié dans Le Buteur le 09 - 07 - 2012

Liewig «Il n'y a pas péril en la demeure, on sera prêts pour le coup d'envoi du championnat»
Après plusieurs reports, le coach fraîchement désigné du Mouloudia, en l'occurrence Patrick Liewig, est arrivé en Pologne. Empruntant l'itinéraire Paris-Katowice via Varsovie, c'est à 17h30 (heure locale) que l'entraîneur français a retrouvé Rafik Hadj Ahmed et Krimou Ouaked qui étaient à son accueil. C'était la première fois que le chef de la délégation rencontrait Patrick Liewig avec lequel il était en communication par téléphone. Et c'est à 17h35 que Liewig a quitté l'aérodrome de Katowice pour prendre la destination de Wisla. Une heure et demie de trajet, car 90 km séparent Katowice du lieu d'hébergement de la délégation mouloudéenne, était nécessaire au cours desquels le technicien français n'a pas hésité à poser quelques questions précises à Rafik Hadj Ahmed sur le déroulement du stage et le nombre de joueurs qui sont en regroupement. Le coach a eu tous les éléments de réponse auprès du responsable mouloudéen.
Ghrib a joint Liewig
à 17h45 pour le saluer
Durant le trajet qui menait vers Wisla, Patrick Liewig a reçu un appel téléphonique de Omar Ghrib qui lui a souhaité la bienvenue. Une communication qui aura duré presque deux minutes avant que Rafik Hadj Ahmed ne prenne le relais pour lui faire un topo de la situation.
Il a envoyé un texto à son manager
Dès qu'il a foulé le sol polonais, le premier réflexe de Liewig a été d'envoyer un texto à son agent, Zine Driss, pour lui spécifier qu'il était arrivé à bon port et qu'il a été reçu par la direction mouloudéenne.
Il est arrivé à 19h15 à Wisla
Et c'est à 19h15 que le responsable mouloudéen et Patrick Liewig sont arrivés à la bourgade de Wisla. Le technicien a tout de suite rejoint sa chambre d'hôtel pour se détendre et essayer de récupérer de son long périple.
Le coach a été présenté aux joueurs lors du dîner
N'ayant pas eu d'information sur l'arrivée du coach, Rafik Hadj Ahmed a préféré attendre le dîner pour présenter Liewig aux joueurs et autres membres de la délégation qui lui ont souhaité à cette occasion la bienvenue.
Réunion technique avec Kaci Saïd pour établir un plan de travail
Dans la soirée d'hier, Patrick Liewig s'est réuni avec Kamel Kaci Saïd pour avoir un constat des lieux et pour mesurer le travail qui a été accompli depuis le début du stage. Liewig a profité de cette réunion pour établir un plan de travail qui doit s'inscrire dans la continuité du programme qui fut mis sur pied par Kaci Saïd.
Ce matin, première séance de travail de Liewig
C'est ce matin que Patrick Liewig devra entamer sa nouvelle fonction comme entraîneur du Mouloudia. Cette première séance servira surtout de prise de contact et permettra au coach de jauger l'état physique des uns et des autres.
Il attend l'arrivée de Bernard Genès
Par ailleurs, Patrick Liewig attend l'arrivée de son préparateur physique Bernard Gènes avec lequel il devra bosser pour la première fois sous les couleurs du même club. Liewig connu Genès lorsque celui-ci monnayait ses talents à l'Etoile du Sahel sous la coupe de Jean Fernandez.
.............
Madame Liewig, dimanche prochain à Alger
Durant notre longue discussion, Patrick Liewig nous a lancé une information d'une grande importance. Il nous a spécifié que son épouse allait se rendre dimanche prochain à Alger pour rencontre Ghrib afin de trouver un logement qui réponde à leur attente. Le retour de madame Liewig à Tunis est prévu pour mardi.
Il veut être hébergé près du 5-Juillet
L'ex-entraîneur du Club Africain nous a par ailleurs affirmé qu'il comptait trouver un logement tout prêt du stade du 5-Juillet, lieu où sera domicilié le vieux club algérois, et ce, pour une question d'ordre pratique.
.............
Liewig «Il n'y a pas péril en la demeure, on sera prêts pour le coup d'envoi du championnat»
Malgré la fatigue d'un long voyage, le coach fraîchement nommé du Mouloudia a su trouver la force nécessaire pour nous accorder le premier entretien dès son arrivée sur le sol polonais. C'est la première entrevue avec Liewig qui vient d'entrer en fonction. Le premier sujet qui taraude les esprits de tous les supporters concerne cette arrivée au stage qu'ils jugent un peu tardive en Pologne. «Il n'y a vraiment pas péril en la demeure. Nous avons encore du temps et on sera prêts pour le coup d'envoi du championnat. Nous allons établir un plan de travail avec Kamel Kaci Said et Bernard Gènes qui devra arriver incessamment. Je vais faire le point avec Kaci Said avant de poursuivre le travail».
«Je sais qu'au Mouloudia il faut absolument satisfaire le public»
Au sujet de cette pression qui entoure un club comme le Mouloudia, Liewig sait qu'il est tenu par l'obligation de faire de bons résultats. «Je sais qu'au Mouloudia il faut absolument satisfaire le public qui attend beaucoup de son équipe. On tâchera de se montrer à la hauteur et cela ne pourra se faire qu'avec l'aide de ces mêmes supporters».
«La pression du derby ne me fait pas peur car j'ai joué contre le Zamalek, Al Ahly et Kotoko»
Pour ce qui est du programme, Liewig est servi avec ce derby face à l'USMA qui se jouera lors de la troisième journée du championnat ce qui est fait rarissime. «J'ai découvert cette ferveur du football en Algérie en 2006 avec ce derby entre le Mouloudia et l'USMA au 5-Juillet. Et la pression que génère ce type d'affiche ne me fait pas peur car j'ai joué devant 80 000 supporters à Kotoko et j'ai joué au Zamalek et à Al Ahly».
«Le match test me permettra d'évaluer collectivement et individuellement les joueurs»
«Maintenant, disputer un ou deux matchs tests n'est pas très important. L'essentiel, c'est d'en faire au moins un qui me permettra d'évaluer collectivement et individuellement les joueurs».
«J'approuve ce choix d'être domicilié au 5-Juillet »
Commentant la domiciliation des matches au 5-Juillet, Liewig adhère complètement à cette option. «C'est une très bonne chose de jouer au 5-Juillet qui est considéré comme la plus grande enceinte du pays. Il faudra s'approprier l'endroit en prenant tous nos repères. Le seul hic, c'est le fait de jouer la plupart des rencontres sur des pelouses en synthétique».
«Grâce à la Tunisie, j'ai acquis une expérience pour bien négocier le mois de Ramadhan»
Pour ce qui est du mois sacré du Ramadhan, Liewig semble avoir la recette qui lui permet de parfaitement négocier cette période très délicate au niveau du travail et de la préparation qui intervient en pleine période de chaleur. «Grâce à la Tunisie, j'ai acquis une expérience pour bien négocier le mois de Ramadhan. On n'a pas le choix, il faut s'y faire avec ce mois sacré qui a une grande dimension dans les sociétés musulmanes».
«Je connais Chaouchi qui a été le héros contre l'Egypte»
Voulant savoir s'il connaissant certains joueurs de l'équipe, Liewig nous a confié qu'il ne connaissait que le héros D'Oum Dourmane. «Je ne connais pas les joueurs, j'en ai vu certains contre l'Espérance de Tunis en Ligue des champions. Par contre, je connais le gardien de but, Chaouchi, qui a joué au Soudan contre l'équipe égyptienne».
«Notre programme comportera trois phases pour que nous soyons prêts le jour j»
Il évoque le programme qu'il établira pour attaquer la nouvelle saison. «Notre programme comporte trois phases. La première consiste à effectuer le travail foncier ici à Wisla. La deuxième concerne la négociation du mois du Ramadhan alors que la troisième consiste à préparer le championnat avec les matches amicaux qui seront programmés à Hammam Bourguiba».
«Benchikha et moi nous nous sommes dit les choses en face sans interférence, mais la presse a trop polémiqué»
Les frictions entre Patrick Liewig et Abdelhak Benchikha avaient fait les choux gras de la presse tunisienne. A propos de ces rapports assez tendus avec l'ex-sélectionneur national, le coach alsacien nous dira : «Benchikha et moi on s'est dit les choses en face sans interférence comme cela peut arriver dans n'importe quel club. Moi en tant que directeur technique et lui comme entraîneur. Mais c'est la presse qui a voulu polémiquer sur le sujet».
«Au Mouloudia, je veux un groupe d'hommes qui sont des guerriers sur le terrain et qui ne lâchent rien»
Sur l'état d'esprit du groupe, Liewig nous a fait part de ses attentes. «Au Mouloudia, je veux un groupe d'hommes qui sont des guerriers sur le terrain et qui ne lâchent rien. C'est cet esprit de groupe qui peut nous permettre de réaliser de très belles choses».
«J'ai connu Halilhodzic en Côte d'Ivoire»
«J'ai connu Halilhodzic un peu au PSG mais surtout en Côte d'Ivoire lorsque lui était le sélectionneur national et moi l'entraîneur de l'ASEC Mimosa. Il utilisait les infrastructures de l'ASEC pour préparer la sélection. Il faut reconnaître qu'il en train de faire du bon boulot avec l'Algérie», nous a confié Liewig sur le chemin qui mène vers la ville
de Wisla.
..............
Kacem, signature reportée de 24h
Le Buteur a annoncé hier que Mehdi Kacem devait signer au Mouloudia à son arrivée à Alger. Malgré le flux important d'émigrés au pays, les dirigeants mouloudéens ont réussi à trouver une place au joueur, mais en fin d'après-midi. Arrivé en début de soirée, Mehdi Kacem a préféré aller se reposer pour signer le lendemain soit aujourd'hui à 11h. Omar Ghrib qui était à son accueil n'a trouvé aucun inconvénient à reporter la signature d'une journée d'autant plus que les deux parties ont trouvé un accord pour un contrat de deux ans.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.