Le FLN «rejoint» le mouvement populaire    Refus des visas pour les Algériens    «Le mois de mars marqué par "les hauts-faits aux objectifs nobles" du peuple»    A propos de l'acheminement gratuit du gaz vers la France    2.150 logements AADL-2 livrés le 5 juillet    Manifestations populaires et perspectives    Aide du PAM pour plus d'un demi-million de personnes    L'ONU présente un nouveau plan pour le retrait des combattants    200 millions d'euros de dégâts depuis le début du mouvement    Le corps du pilote italien Giovani Stafanit en voie d'évacuation vers son pays    Le GSP bat Prisons du Kenya et passe en quarts    Réunion de travail entre les présidents de clubs et la FABB    Saisie de plus de 1.800 comprimés psychotropes    Les déboires des riverains continuent    Première section de formation pour les enfants autistes    Un artiste promis à un million de dollars au Japon    Cheïkh Aïchouba Mostefa dit Si Safa    Célébration du 57e anniversaire de la fête de la victoire    Tamanrasset : Adapter les textes régissant le commerce extérieur avec les spécificités des régions frontalières    France : La croissance 2019 revue en baisse à 1,4%, dit Le Maire    Lamamra maintient le cap    Dylan Bronn forfait face à l'Algérie    Cascade de démentis    VEHICULES CKD-SKD: Légère baisse de la facture d'importation    Les derniers terroristes del'EI acculés au bord de l'Euphrate    De pluies assez soutenues    Constantine : Fin des travaux de consolidation des stations du téléphérique    MARCHES POUR LE CHANGEMENT : Les personnels de la santé appellent au "respect de la Constitution", à "l'indépendance de la justice"    El-Qods occupée: Escalade israélienne, condamnations et mises en garde palestiniennes    Crise au Venezuela : Washington parle de "négociations positives" avec Moscou    Après près de 30 ans à la tête du pays : Le président kazakh Noursoultan Nazarbaïev démissionne    Ghardaïa, la 51e édition de la fête du tapis reportée sine die    Tlemcen : Les accords d'Evian au centre d'une rencontre    Célébration du 19 mars à El Tarf.. Plusieurs projets inaugurés    Baisse de la facture d'importation des collections CKD.. Quel impact sur les prix ?    Eliminatoires Coupe d'Afrique des Nations 2019.. Mobilis fidèle aux Verts    1e journées du court-métrage de Ain Kebira.. «Kayen Ouela Ma Kanech» remporte le 1er prix    600 milliards de dollars : Mellah accuse Ouyahia    SOUTIEN DU RND A LA CANDIDATURE DU PRESIDENT : Ouyahia corrige son porte-parole    Khazri et Sekhiri forfaits face au Swaziland et l'Algérie    Brentford fixe la clause libératoire de Benrahma    Le torchon brûle entre Mellal et la FAF    La 51e édition de la Fête du tapis reportée sine die    Ghaza : L'ONU demande à Israël de revoir ses règles d'engagement militaires    Bouteflika s'obstine, Gaïd Salah prêche la sagesse patriotique    La mobilisation ne faiblit pas: Blouses blanches et étudiants investissent la rue    Lamamra rencontre Lavrov: Moscou appuie la feuille de route de Bouteflika    Programme "Forsa, école de la 2ème chance" : Une vingtaine de jeunes en voie d'insertion à Oran    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Assises nationales du tourisme : Evaluer et enrichir le SDAT
Publié dans Le Maghreb le 21 - 01 - 2019

Les Assises nationales du tourisme, prévues lundi et mardi au Palais des nations (Alger), constituent une occasion idoine pour évaluer et enrichir le Schéma directeur d'aménagement touristique (SDAT), approuvé en 2008, et dégager une vision prospective à l'horizon 2030, a indiqué un responsable du secteur.
Organisées par le ministère du Tourisme et de l'Artisanat, en coordination avec l'Agence nationale de développement du tourisme (ANDT), sous le haut patronage du président de la République, les Assises nationales du tourisme constituent "une occasion idoine pour mettre en avant, en toute objectivité, les points positifs et négatifs du SDAT, afin de palier les lacunes et adopter des plans et des programmes susceptibles de promouvoir le tourisme en Algérie, dans le cadre d'une vision prospective basée sur la réalisation des objectifs du développement intégré", a déclaré à l'APS, le directeur général de l'ANDT, Noureddine Nedri. La rencontre qui verra la participation de quelque 1000 représentants de différents partenaires, professionnels et acteurs permettra également de rechercher les moyens d'adapter ce schéma aux nouveautés enregistrées dans le domaine du tourisme, afin d'asseoir une destination Algérie singulière, diversifiée, durable et attractive". Ces assises seront sanctionnées de recommandations "susceptibles de relancer les différentes formules touristiques pour aboutir à une vision future qui tienne compte des importants atouts naturels, civilisationnels, culturels, religieux, historiques et archéologiques que recèle l'Algérie, a-t-il poursuivi. Rappelant que les assises régionales organisées précédemment au sud, à l'est et au centre du pays, M. Nedri a souligné l'importance des assises nationales pour "la promotion et la diversification de l'activité touristique, en oeuvrant à assurer la qualité, à respecter l'environnement et à construire une destination touristique capable de capter des marchés internationaux, couvrir la demande interne et offrir des prestations de qualité à la hauteur des attentes du client".
Il a estimé, en outre, que le schéma soumis au débat et à l'actualisation "est un cadre référentiel pour développer le tourisme, élaborer des visions prospectives en la matière et arrêter des mécanismes opérationnelles pour la concrétisation des objectifs de construction de cette destination, à travers la diversification de l'offre touristique nationale et l'élaboration de programmes promotionnels en vue de faire connaître les potentialités touristiques de l'Algérie et encourager l'investissement". Les participants à ces travaux devront mettre l'accent, selon M. Nedri, sur l'impératif de "généraliser la numérisation du secteur en termes de gestion de dossiers et de programmes sectoriels pour faciliter les procédures administratives relatives à l'investissement et sur l'importance de consolider l'action commune avec les secteurs concernés, en l'occurrence l'environnement, les transports, la santé, les collectivités locales, la formation et la recherche scientifique". L'importance de renforcer la décentralisation de la gestion et de la prise de décision et de veiller à l'application des différents programmes de développement, seront également mis en avant, a-t-il ajouté. Ils devront débattre également des moyens à même de "dynamiser et parfaire l'offre touristique et proposer un cadre juridique et réglementaire le régissant", "la modernisation des établissements de formation relevant du secteur et l'actualisation des programmes pédagogiques" outre "la promotion de la culture touristique dans la société". Les travaux se poursuivront au niveau de quatre ateliers consacrés à "l'examen de la révision du schéma en mettant en relief les insuffisances dont souffre le secteur, notamment, la formation à adapter au volume des investissements en cours de réalisation et les moyens de transport à améliorer. L'apport du secteur au PIB a été estimé l'année écoulée à 3%. Outre le tourisme côtier et thermal, ces ateliers se pencheront, en particulier, sur le tourisme saharien qui intéresse désormais beaucoup de touristes, tant à l'intérieur qu'à l'extérieur du pays, a encore précisé M. Nedri qui évoque, par ailleurs, le développement des zones frontalières et la généralisation des TIC et leur exploitation au service du tourisme. Il sera question également de "l'amélioration des prestations touristiques à travers la révision du système de formation spécialisée et sa modernisation pour être au diapason des nouveaux enjeux et de l'adaptation de la législation aux derniers développement et de l'accompagnement des opérateurs afin de hisser ces prestations au niveau des standards internationaux outre la nécessaire réhabilitation des structures hôtelières publiques". S'étalant jusqu'en 2030, le SDAT se déroule en deux phases principales, la première étant le lancement effectif du processus de développement du tourisme et la consécration de l'acte de développement à travers la valorisation de la destination touristique, le renforcement du parc d'accueil, la promotion de la qualité, le soutien des maillons de la chaîne touristique et l'appui du partenariat avec l'ensemble des secteurs concernés". Ce schéma a fixé les grands choix pour asseoir une véritable industrie touristique dans le cadre de la concrétisation de la nouvelle politique du développement touristique visant a aménager des espaces d'investissement, promouvoir la destination Algérie, consolider les activités touristiques dans différentes régions du pays en vue de créer un équilibre régional, réaliser le développement et préserver le patrimoine naturel, culturel, civilisationnel et historique et permettre au tourisme de contribuer au développement en tant qu'alternative aux hydrocarbures.
Le SDAT repose sur cinq (05) dynamiques essentielles visant la promotion de l'activité touristique, la valorisation de la destination Algérie, la création d'une sorte de compétitivité, le développement de pôles et villages d'excellence à travers tout le territoire national, la rationalisation de l'investissement, le développement d'un label qualité et le concrétiser sur le terrain en vue de l'amélioration des prestations et le soutien à la formation conformément aux standards internationaux, outre l'appui au partenariat avec tous les secteurs concernés pour promouvoir le tourisme et assurer, de même, le financement permettant la réalisation des projets d'investissement.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.