Le ministre des Finances: Le problème de liquidités réglé dès décembre    ANSEJ: Les créances des startups en difficulté rééchelonnées    Délire    Suppression de visas pour les Emirats: Le ministère des Affaires étrangères dément    Le foot est mort    Ligue des champions: Buffles du Borgou - MCA, aujourd'hui à 15h00: Mettre fin à un syndrome africain    LFP - Licence professionnelle: Un dossier disciplinaire à l'encontre de 15 clubs    SE VOILER LA FACE    Acquisition du vaccin anti-Covid: L'Algérie prudente    Tlemcen: Deux personnes succombent après un incendie    Covid-19: réception prochaine d'une quantité de "Lovenox"    1re journée de Ligue 1 : Quatre matchs nuls, un coup d'épée dans l'eau    Agression marocaine à El Guerguerat: un parti mexicain exprime sa solidarité avec le peuple sahraoui    Le RND condamne vigoureusement la résolution du Parlement européen sur les droits de l'homme en Algérie    Décès du Moudjahid Said Bouhadja: l'Amenokal de l'Ahaggar présente ses condoléances    Elections du Conseil de la Fifa : Zetchi s'attend à "une rude concurrence"    Pluies orageuses sur plusieurs wilayas à partir de vendredi en fin de journée    Coronavirus: 1058 nouveaux cas, 612 guérisons et 20 décès ces dernières 24 en Algérie    France. Les archives cadenassées de la guerre d'Algérie.    Lyon: Aouar sanctionné, Garcia approuve    SITUATION POLITIQUE EN ALGERIE : Goudjil dénonce une "campagne" contre l'Algérie    LUTTE CONTRE LE CORONAVIRUS : Conversion de l'hôtel militaire en structure sanitaire    MANQUE D'EAU A SIDI BEL ABBES : Ain Témouchent appelée à la rescousse    ORAN : Explosion d'un transformateur électrique 60/30 kV à El Kerma    Moulay El Hassan sera-t-il roi du Maroc ?    TIARET : Remise des clés à 2322 bénéficiaires de logements    OUED LILI (TIARET) : 2 voleurs de cheptel arrêtés après un accident de la route    ABANDONNES PAR L'ENTREPRENEUR : Des bénéficiaires de LPA crient à l'injustice à Mascara    Ligue 1: ouverture d'un dossier disciplinaire à l'encontre de 15 clubs    Conseil des MAE de l'OCI: Boukadoum conduira la délégation algérienne    L'APLS poursuit ses attaques contre des positions de l'armée d'occupation marocaine    Le secteur de la communication a amorcé "des changements profonds" adaptés aux différentes évolutions    Europa League: Ghoulam dans l'équipe type de la 4e journée !    Maladie de Boukharouba.Extrait du livre de Pierre Accoce Dr Pierre Rentchnick « Ces malades qui nous gouvernent » Stock – 1993    Résolution du Parlement Européen concernant les graves atteintes aux Droits Humains en Algérie.    Electricité et de gaz : les citoyens d'Alger inviter à régler leurs factures    Le membre du BP du PT acquittée à Jijel    Saïd Bouhadja n'est plus    Recensement de plus de 17 690 sites archéologiques depuis 2016    Kambozia Partovi, grande figure du cinéma iranien, est mort de la Covid-19    L'ONU confirme la poursuite des affrontements avec le Maroc    Les livres, gouverneront-ils un jour ?    "Puentes", des ponts culturels entre l'Algérie et l'Espagne    "La création en banlieue : un art de combat ?" en débat    AEP : l'ADE multiplie les forages à Boumerdès    Douze autres pays concernés: Les Emirats suspendent l'octroi des visas aux Algériens    Les angles de l'ingérence    Une médaille pour nos revers !    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





10e Fica : Projection de "L'envers de l'histoire", parcours d'une militante en Serbie
Publié dans Le Maghreb le 13 - 11 - 2019

Le long métrage documentaire "L'envers de l'histoire", portrait de la militante et universitaire serbe Srbijanka Turajlic et de sa famille avec un focus sur son parcours durant les années1990, réalisée par la Serbe Mila Turajlic a été projeté dimanche au public. D'une durée de 103 mn, ce film a été projeté en compétition documentaire du 10e Festival international du cinéma engagé qui se tient depuis jeudi à la salle Ibn Zaydoun. Le film commence par une conversation entre la réalisatrice et sa mère militante dans un appartement de Belgrade que possède la famille depuis trois générations et qui a été divisé à la fin des années 1940, jugé trop grand pour une seule famille par les services de sécurité yougoslave. Cet appartement divisé à l'époque communiste puis réunifié plus de cinquante ans plus tard représente à lui seul l'histoire de ce pays qui a pris plusieurs formes et plusieurs couleurs politiques.
Professeur de mathématique à l'université de Belgrade, Srbijanka Turajlicraconte son parcours de militante qui a accompagné et encadré les mouvements de protestation des étudiants contre l'instabilité politique, la politique de Slobodan Milosevic et la guerre civile qui a déchiré le pays. Avec ses amis universitaires la militante raconte le déchirement de l'élite intellectuelle mais aussi au sein de la population qui s'est souvent retrouvée face à face dans des confrontations sanglantes ainsi que la dureté de la crise économique qu'a traversé la Serbie. Entre deux tâches ménagères ou deux passages à la télévision la militante évoque sa prise de responsabilité et les conséquences en résultant avec des images d'archives de ces discours. Elle explique également des conflits ethnique et religieux créés de toute pièce pour accroître l'intensité de la crise.
Près de vingt ans après la chute de Slobodan Milosevic (en octobre 2000), Srbijanka Turajlic porte un regard très critique sur l'évolution de la vie politique de son pays avouant de manière très philosophique son "échec en matière de lutte pour les libertés" et reprochant à l'élite de ne pas avoir tracé l'après octobre 2000.
Inauguré jeudi, le 10e Fica se poursuit jusqu'au 16 novembre avec encore au programme de la catégorie documentaire "Sur les traces de Mamani Abdoulaye" de la nigérienne Amina Abdoulaye Mamani ou "L'école du changement" co réalisé par l'Algérien Chergui Kharroubi et la Belge Anna Shiffmann.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.