Les candidats à la présidentielle tenus d'observer le silence électoral à partir de lundi    AFFAIRE BAIRI : 10 ans de prison requis contre l'ancien wali, Nouria Zerhouni    Poursuite du procès d'anciens responsables et hommes d'affaires impliqués dans des affaires de corruption    Mihoubi: la présidentielle, un scrutin "décisif" pour "raffermir" la stabilité du pays    INTEGRATION DES BENEFICIAIRES DU DAIP : 2667 contractuels concernés par la titularisation à Mostaganem    Ligue des champions (Groupe D). ES Tunis 1 – JS Kabylie 0 : Victoire difficile pour le tenant du titre    POUR LA DEUXIEME FOIS : Des Mostaganémois marchent pour la présidentielle    HADJ 2020 - 2021 : Début des inscriptions mercredi    3EME CONFERENCE INTERNATIONALE DE BIOSCIENCES : Les raisons du cancer en débat à Oran    EN RAISON DES TRAVAUX LANCES DANS LA STATION D'EPURATION : Mostaganem sans eau potable depuis des jours    L'Algérie triomphera grâce à la "forte cohésion" entre son peuple et son armée    Le Polisario proteste contre "France2" pour un "documentaire de propagande" sur l'occupation du Sahara occidental    Barça : Messi dépasse Ronaldo    Tayeb Bouzid appelle à l'élaboration d'une stratégie nationale pour faire face aux défis du numérique    Archaïsme et mauvaise gouvernance    Les opérateurs affichent leur inquiétude    Nouvelle domiciliation au stade de Ras El-Oued    La rue divisée à Constantine    Le Congrès américain désavoue Trump    30 000 enfants migrants disparus en Europe    Human Rights Watch dénonce    Gâteau au yaourt, sirop au citron    Crème au concombre    Un nouvel essai en ligne d'Ahmed Cheniki    Le prix Mohia d'Or lancé à Tizi Ouzou    ...sortir ...sortir ...sortir ...    Le Grand Prix Assia-Djebar, une opportunité de promouvoir le roman algérien à l'international    Mise en exploitation de la bibliothèque de lecture publique dans la commune d'El Mahmal    L'hagiographie dans la poésie melhoun, une ethnographie des grands saints de l'islam    Zerouati : "l'Algérie déterminée à adopter un modèle économique durable"    Groupe C. Pétro Atlético 1- USM Alger 1 : Les Algérois n'arrivent pas à gagner    Serie A : La Juventus perd des points face à la Lazio    Sérieux test pour les Pacistes    Débat télévisé: Dans les coulisses du «face-à-face»    Football - Ligue 1: Le CRB creuse l'écart, des bleus pour le NAHD    Premier débat télévisé entre candidats à la présidentielle: Des réformes urgentes pour dépasser la situation difficile    Financement du 5ème mandat: Ali Haddad enfonce Saïd Bouteflika    Skikda: 19 harraga secourus    Journées d'information à la CNAS: Des allègements en faveur des personnes aux besoins spécifiques    Petrole : La Libye va maintenir sa production autour de 1,25 million de barils par jour    France : Plus de 800 000 manifestants contre la réforme des retraites selon l'Intérieur    Syrie : Erdogan annonce un nouveau sommet Turquie-France-Allemagne-Grande-Bretagne en février    En réplique à la taxation des GAFA : "L'attaque de Trump est en dessous de la ceinture"    Chine : l'achat d'un téléphone conditionné au scan du visage    LPA: Les communes d'Alger procéderont à la convocation des souscripteurs fin décembre    Incendie du centre d'entraînement Flamengo condamné à indemniser les familles des victimes    Cinéma : Trois films algériens primés au festival d'Al Qods    Théâtre : La pièce "Ez'Zaouèche" présentée à Alger    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Bolivie: La sénatrice Jeanine Añez se proclame présidente par intérim, Morales dénonce "un coup d'Etat"
Publié dans Le Maghreb le 17 - 11 - 2019

La deuxième vice-présidente du Sénat, Jeanine Añez, s'est proclamée mardi présidente par intérim de la Bolivie, malgré l'absence de quorum au Parlement, arguant de " la nécessité de créer un climat de paix sociale " dans le pays secoué par une profonde crise politique.

"Nous souhaitons convoquer des élections au plus vite ", a ajouté la sénatrice d'opposition qui revendiquait la présidence par intérim après les démissions du président Evo Morales et de ses successeurs prévus par la Constitution, à savoir le vice-président Alvaro Garcia Linera, la présidente et le vice-président du Sénat ainsi que le président de la Chambre des députés.

Un " coup d'Etat ", selon Morales
L'ex-chef de l'Etat bolivien Evo Morales a qualifié cette annonce de " coup d'Etat ". " Le coup d'État le plus astucieux et le plus odieux de l'histoire a eu lieu. Une sénatrice issue d'un coup d'Etat de droite se proclame présidente du Sénat, puis présidente par intérim de la Bolivie sans quorum législatif, entourée d'un groupe de complices et dirigée par l'armée et la police qui répriment le peuple ", a déclaré sur Twitter Morales quelques heures après son arrivée au Mexique où il a obtenu l'asile politique.
" La lutte continue ", a promis Morales, pantalon noir et polo bleu, affirmant qu'il ne cesserait de " faire de la politique ". " Tous les peuples ont le droit de se libérer ", a dit celui qui a longtemps incarné un symbole d'émancipation pour les populations indigènes de son pays. Il a aussi remercié Mexico de lui avoir " sauvé la vie ".


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.