Le Président Tebboune réitère son engagement à récupérer les restes mortuaires des chouhada    Real : Un rêve d'enfance pour Reinier    Agriculture: bientôt un recensement du cheptel national de vaches laitières    Industrie: vers une révision de la réglementation en faveur de l'investissement    Boukadoum reçu par Fayez Al-Sarraj à Tripoli    "Prétendue réclamation des forces de maintien de l'ordre": démenti catégorique de la DGSN    Ligue 2 (19e j): le RC Arbaâ sur le podium, l'ASM Oran étrillée à Boussaâda    BELHIMER SOULIGNE LES BIENFAITS DU HIRAK : Vers le 22 février, ‘'journée nationale''    COUR SUPREME : Deux anciens walis de Skikda placés en détention provisoire    DEBRAYAGE DANS LE CYCLE PRIMAIRE : Les enseignants menacent de boycotter les examens    ORAN : 10 nouveaux appareils d'analyses médicales pour le CHU    Air Algérie: la Justice ordonne l'arrêt immédiat de la grève du PNC    Amar Belhimer annonce prochainement un encadrement juridiquement    Karim Younès nommé médiateur de la République    Arrestation d'un groupe d'extrême droite qui visait des mosquées    "Opticharge" lance sa plateforme logistique digitale    Une fatalité ou un choix de facilité ?    La course des strapontins s'emballe !    Dortmund-PSG et Atlético-Liverpool pour ouvrir le bal    Hammouche reste confiant pour la suite    «La libéralisation du code des collectivités locales est une priorité»    Cumul retraite et nouvelle activité    Une famille s'en remet au ministre de l'Habitat    Le trafic routier basculé vers la RN5    12 000 foyers concernés à Batna en 2020    Un colis de près de 40 kg de kif rejeté par la mer à Abou-el-Hassan    Tizi Ouzou : hommage à la conteuse et poétesse Djedjiga Bourai    Chidekh Azouz présente ses ouvrages à El-Milia    Des journées dédiées au théâtre révolutionnaire    Il était une fois, la halqa et la waâda    ACTUCULT    Coronavirus : Fin de confinement et aucun cas de Covid 19    Train de vie de l'état : Halte aux excès !    «Je livrais des uniformes et des armes à l'ALN»    En bref…    Syrie : L'armée syrienne libère plusieurs localités    RCA – MOB : Les Crabes visent un bon résultat    France : Les incidences positives de l'immigration    Ateliers d'art-thérapie pour enfants malades à El Oued : Une première dans la région    Plaidoyer pour la conservation et la préservation du patrimoine culturel et artistique africain    USM Bel-Abbès: Les dettes, un casse-tête pour Benayad    La diseuse de choses «vraies» !    Nouvelles opérations de rapatriement: Plus de 70 Subsahariens transférés vers leurs pays d'origine    Ligue 1: ASAM 1 - USMA 1: Un nul équitable    Karim Younes nommé médiateur de la République    Manifestations pro etcontre une nouvelle Constitution    Le Groupe PSA poursuit son projet d'implantation industrielle à Tafraoui    13 harraga algériens secourus    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Funérailles solennelles d'Ahmed Gaïd Salah, chef d'état-major, vice-ministre de la Défense nationale Les Algériens ont rendu un vibrant hommage ...
Publié dans Le Maghreb le 26 - 12 - 2019


Par: Med Wali

Les Algériens ont rendu, hier, un ultime hommage au défunt Ahmed Gaïd Salah où des milliers de citoyens ont tenu à marquer leur présence au Palais du peuple et tout au long du parcours emprunté par le cortège funèbre jusqu'au cimetière d'El Alia où il sera inhumé.

Des citoyens, hommes et femmes, jeunes et moins jeunes, sont sortis tôt le matin et se sont regroupés le long des artères que le cortège a empruntées, exprimant leur deuil et leur profonde tristesse au défunt général de corps d'armée, tout en scandant des slogans à sa gloire, en cette journée du mois de décembre marquée par un soleil printanier. Le cortège funèbre avait quitté à la mi-journée le Palais du peuple en direction du cimetière d'El Alia où le défunt sera inhumé au carré des Martyrs. Drapée de l'emblème national et entourée de gerbes de fleurs, la dépouille était transportée sur un véhicule militaire, accompagné d'une foule nombreuse, composée notamment de jeunes. Le cortège qui a emprunté les principales rues et artères de la capitale, passant par la Place Addis-Abeba, l'avenue de l'Indépendance, la Place du 1er-Mai et l'avenue de l'ALN pour rejoindre le cimetière d'El Alia. Les citoyens, venus nombreux de différentes régions du pays, se sont amassés de part et d'autre de l'itinéraire emprunté par le cortège funèbre, reprenant des chants patriotiques et des slogans à la gloire de l'Armée et du défunt. Au cimetière d'El Alia où sera inhumé le défunt, il était difficile de se frayer un chemin en raison d'une foule compacte, visiblement émue et attristée, venue se recueillir à la mémoire du regretté Gaïd Salah. A la Place du 1er Mai, le cortège s'était complètement arrêté au niveau de la trémie où des centaines de citoyens voulaient se rapprocher du véhicule militaire transportant la dépouille. "Djeich chaâb khaoua khaoua Gaïd Salah maâ chouhada (Armée-peuple sont des frères, Gaïd Salah parmi les chouhada), "Gaid Salah, héros de la nation" et "Allah Akbar (Dieu est Grand)", criaient les citoyens tout au long du passage du cortège funèbre comme pour exprimer leur gratitude et reconnaissance à celui qui s'est sacrifié pour assurer la stabilité du pays et l'unité territoriale et protéger le peuple dans une conjoncture sensible et décisive de l'Histoire de l'Algérie. Dès les premières heures de la matinée, une foule immense s'est rassemblée aux alentours du Palais du peuple et du cimetière d'El Alia, certains venus de l'intérieur du pays. Il s'agit d'un hommage appuyé à un homme qui avait toujours réitéré son engagement pour que l'ANP demeure, conformément à ses missions, le rempart du peuple et de la nation dans toutes les conditions et les circonstances.

Gaïd Salah inhumé au Carré des Martyrs du cimetière El-Alia
Le général de corps d'armée, Ahmed Gaïd Salah, vice-ministre de la Défense nationale, chef d'état-major de l'Armée nationale populaire (ANP), décédé lundi dernier, suite à une crise cardiaque à l'âge de 79 ans, a été inhumé hier après-midi au Carré des Martyrs du cimetière El-Alia (Alger). L'enterrement s'est déroulé en présence du président de la République, Abdelmadjid Tebboune, de hauts responsables de l'Etat et de l'Armée, des membres du gouvernement, ainsi que les proches et les compagnons du défunt, ainsi que des citoyens. Auparavant, la prière du mort (salat el djanaza) a été accomplie à la mémoire du défunt. Dans l'oraison funèbre, le général-major Boualem Madi, directeur de la communication et de l'orientation au ministère de la Défense nationale, a salué un héros qui s'est consacré, dès son jeune âge, pour l'indépendance du pays et le recouvrement de sa souveraineté nationale avant de vouer sa riche carrière au service de l'Armée et de la Nation. Les obsèques ont débuté au Palais du Peuple, où un dernier hommage a été rendu au défunt, avant de rejoindre sa dernière demeure. Drapée de l'emblème national et entourée de gerbes de fleurs, la dépouille d'Ahmed Gaïd Salah était transportée sur un véhicule militaire.

Abdelmadjid Tebboune à El Alia
Le président de la République Abdelmadjid Tebboune s'est recueilli à la mémoire du défunt, au Palais du Peuple, chef d'état-major de l'armée nationale populaire Ahmed Gaïd Salah. Après avoir récité la fatiha et présenté ses condoléances aux enfants du défunt, le président de la République, Abdelmadjid Tebboune a pris le chemin du cimetière d'El Alia en prévision de l'enterrement qui a eu lieu après la prière d'" El Dohr ".

Une foule imposante accompagne Gaïd Salah à sa dernière demeure
Après un dernier hommage rendu au Palais du Peuple, le convoi transportant la dépouille du défunt chef de l'état-major de l'ANP, vice-ministre de la Défense nationale, Ahmed Gaïd Salah, a pris le chemin du cimetière d'El Alia. Une foule imposante a tenu à accompagner le chef de l'état-major de l'Armée nationale populaire à sa dernière demeure. Du Palais du Peuple à la place 1er Mai en allant vers la rue de l'Armée de libération nationale (ex-route Moutonnière), des citoyens ont accompagné le convoi funèbre jusqu'au cimetière d'El Alia, où s'est rendu le président Tebboune en prévision de l'enterrement, en passant par la Grande mosquée d'Alger.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.