Le FLN sauve les meubles    La Chine veut contrer la remontée des prix    Hanoï, la capitale confinée    Les matchs de la JSK face au CRB et à l'USMA fixés    Carapaz et Szilagyi au sommet pour la première journée    Vaste programme de sensibilisation contre les incendies    Soin douceur et anti-âge pour les mains    À l'origine d'une crise !    La Cantera, il était une fois Bab-El-Oued, nouvel ouvrage de Mahdi Boukhalfa    Le clan de Oujda, Saadani ou Cheb Khaled, qui a donné les numéros de téléphone aux Marocains ?    La FIJ et le SNPM interpellent le Maroc    Nourine suspendu par la FIJ    Na Hussein Dey : Les Nahdistes s'enlisent    Sensibilisation sur la rationalisation de la consommation de l'énergie électrique    Une passerelle numérique vers les services d'assistance sociale    Sûreté nationale: Intelligence et lutte contre cybercriminalité    MC Oran: Encore une saison ratée !    Des tests techniques pour un meilleur débit d'Internet    Mystérieuse tentative d'assassinat du président malgache    Une autre forme de normalisation ?    Chlef: La tomate industrielle veut éviter les «invendus»    Les langues maternelles au chevet de l'Education : les conseils de la Banque mondiale !    Les grandes sociétés américaines sont-elles au-dessus des lois ?    Naïveté et réalité du monde    Belazri retenu comme juge de ligne    Melih et Sahnoune officiellement engagés    Benchabla passe en 8es de finale    208 migrants secourus en 48 heures    Affrontements avec la police à Sydney    L'Exécutif sur les chapeaux de roue    Une délégation chinoise arrive en Algérie    Le retour au confinement de nouveau abordé    Rym Feroukhi sur le podium    Quand la joie se transforme en deuil    Où est l'Etat?    Le paiement en ligne est opérationnel    Tebboune installera officiellement le nouveau gouvernement    L'ambassade d'Algérie en France porte plainte contre RSF pour diffamation    Ce que veulent les Américains au Mali et en Libye    Des endroits féeriques à visiter    L'Unesco n'inscrit finalement pas Venise sur cette liste    Abdelmalek Boussahel n'est plus    Des bourses attribuées à des chercheurs algériens    TRÊVE SANITAIRE À TIZI OUZOU ET À BEJAIA    LE SNAPO PLAIDE POUR UNE VACCINATION DANS LES OFFICINES    Il a rencontré jeudi le responsable de l'ANIE : Tebboune met le cap sur les locales    Il avait repris hier à 73,80 dollars : Le pétrole fait du surplace après avoir recouvré ses pertes    Quelle cyberstratégie pour l'Algérie?    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Une bonne occasion pour perdre du poids
Ramadhan
Publié dans Le Midi Libre le 26 - 07 - 2014

Le mois de jeûne du ramadhan peut être pour de nombreux musulmans une bonne occasion de maigrir. Il convient de suivre quelques recommandations, car en période de privation alimentaire, le métabolisme se ralentit et le corps a tendance à stocker sous forme de graisse tout ce qui est assimilé lors des repas.
Le mois de jeûne du ramadhan peut être pour de nombreux musulmans une bonne occasion de maigrir. Il convient de suivre quelques recommandations, car en période de privation alimentaire, le métabolisme se ralentit et le corps a tendance à stocker sous forme de graisse tout ce qui est assimilé lors des repas.
Il est néanmoins possible de maigrir pendant le ramadan en perdant de la graisse. Manger sainement Ce principe, constamment répété et compris est pourtant le plus difficile à suivre. A la rupture du jeûne, on a très faim et très soif, surtout les premiers jours. On peut être facilement tenté de faire de mauvais choix alimentaires, consommer gras et sucré abondamment.
Les plats et produits proposés durant le ramadan sont souvent très caloriques. Pour maigrir pendant le ramadan, il faut être raisonnable et ne pas perdre de vu les objectifs qu'on a pu se fixer. Un mois de laisser aller peut détruire les efforts nutritifsde toute une année. Une alimentation équilibrée Pour maigrir pendant le ramadan, les repas doivent être équilibrés, composés de protéines, de glucides complexes, de fibres.
Traditionnellement, les repas du ramadan sont très caloriques, très sucrés, très gras. Conserver son équilibre alimentaire est primordial. Il est possible de faire de bons repas qui tiennent bien au corps sainement. Faire les courses en fonction permet de limiter les risques. Mangez plusieurs petits repas Ne pas prendre un ou deux gros repas le soir après le jeûne.
Plusieurs petits repas seront plus facilement assimilés par le corps, permettront d'éviter de se gaver inutilement au sortir de l'état de veille corporelle induite par la diète. L'appétit sera réglé en conséquence. Le corps met du temps à exprimer le sentiment de satiété. Plusieurs petits repas permettront de manger juste ce qu'il faut, sans excès. Boire beaucoup d'eau Le plus difficile dans le jeûne du ramadhan est la soif.
Pour l'étancher après la rupture du jeûne il ne faut surtout pas se jeter sur les boissons sucrées mais, au contraire, et comme pour tout régime pour maigrir, boire de l'eau abondamment. Boire même quand on a pas soif permet d'hydrater le corps, de renouveller les cellules plus rapidement. Il faut faire des réserves pour la journée suivante. Continuer les exercices physiques
Il ne s'agit pas de maintenir le même rythme, surtout s'il est élevé, d'exercices physiques pendant le ramadan au risque de se blesser (du fait du manque d'eau). Il faut éviter de faire du sport pendant les heures de jeûne et de faire des exercices physiques intenses, notamment de musculation. Pour maigrir pendant le ramadan, après son repas, on peut faire du cardio et des exercices pour travailler l'ensemble des muscles de façon modérée.
Pour maigrir, de manière générale, il faut dépenser plus d'énergie qu'on ne consomme de calories. Maintenir un rythme sportif durant le ramadan permettra de dépenser de l'énergie en profitant de ce déficit calorique. Suivre ces quelques conseils permettra d'aller à l'encontre de l'idée selon laquelle on ne peut que grossir pendant le ramadan. On voit bien qu'en ayant une discipline alimentaire on peut profiter de cette période pour faire une sèche et maigrir pendant le ramadhan.
Il est néanmoins possible de maigrir pendant le ramadan en perdant de la graisse. Manger sainement Ce principe, constamment répété et compris est pourtant le plus difficile à suivre. A la rupture du jeûne, on a très faim et très soif, surtout les premiers jours. On peut être facilement tenté de faire de mauvais choix alimentaires, consommer gras et sucré abondamment.
Les plats et produits proposés durant le ramadan sont souvent très caloriques. Pour maigrir pendant le ramadan, il faut être raisonnable et ne pas perdre de vu les objectifs qu'on a pu se fixer. Un mois de laisser aller peut détruire les efforts nutritifsde toute une année. Une alimentation équilibrée Pour maigrir pendant le ramadan, les repas doivent être équilibrés, composés de protéines, de glucides complexes, de fibres.
Traditionnellement, les repas du ramadan sont très caloriques, très sucrés, très gras. Conserver son équilibre alimentaire est primordial. Il est possible de faire de bons repas qui tiennent bien au corps sainement. Faire les courses en fonction permet de limiter les risques. Mangez plusieurs petits repas Ne pas prendre un ou deux gros repas le soir après le jeûne.
Plusieurs petits repas seront plus facilement assimilés par le corps, permettront d'éviter de se gaver inutilement au sortir de l'état de veille corporelle induite par la diète. L'appétit sera réglé en conséquence. Le corps met du temps à exprimer le sentiment de satiété. Plusieurs petits repas permettront de manger juste ce qu'il faut, sans excès. Boire beaucoup d'eau Le plus difficile dans le jeûne du ramadhan est la soif.
Pour l'étancher après la rupture du jeûne il ne faut surtout pas se jeter sur les boissons sucrées mais, au contraire, et comme pour tout régime pour maigrir, boire de l'eau abondamment. Boire même quand on a pas soif permet d'hydrater le corps, de renouveller les cellules plus rapidement. Il faut faire des réserves pour la journée suivante. Continuer les exercices physiques
Il ne s'agit pas de maintenir le même rythme, surtout s'il est élevé, d'exercices physiques pendant le ramadan au risque de se blesser (du fait du manque d'eau). Il faut éviter de faire du sport pendant les heures de jeûne et de faire des exercices physiques intenses, notamment de musculation. Pour maigrir pendant le ramadan, après son repas, on peut faire du cardio et des exercices pour travailler l'ensemble des muscles de façon modérée.
Pour maigrir, de manière générale, il faut dépenser plus d'énergie qu'on ne consomme de calories. Maintenir un rythme sportif durant le ramadan permettra de dépenser de l'énergie en profitant de ce déficit calorique. Suivre ces quelques conseils permettra d'aller à l'encontre de l'idée selon laquelle on ne peut que grossir pendant le ramadan. On voit bien qu'en ayant une discipline alimentaire on peut profiter de cette période pour faire une sèche et maigrir pendant le ramadhan.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.