PSG: Leonardo ne serait pas passé à l'action pour Neymar !    Fourar: aucun autre cas positif de Coronavirus en Algérie    Les réserves hydriques actuelles, "suffisantes" pour satisfaire les besoins nationaux en 2020    Le Président Tebboune achève sa visite d'Etat au Royaume d'Arabie saoudite    Real Madrid: Zidane aurait une alternative à 150M€ pour Mbappé !    Sahara Occidental: l'UA, un partenaire principal dans le processus de décolonisation    Le soutien de l'Algérie au droit à l'autodétermination du peuple Sahraoui salué à Bechar    Blida: report du procès de Abdelghani Hamel et de Berrachdi au 19 mars prochain    Vinicius Jr s'en prend à l'arbitre de Real Madrid-Manchester City    Ligue 1 (USM Alger) succession de Dziri Billel: l'entraîneur Bira dit oui avant de se rétracter    Près de 80% des commandes maintenus chez Renault Algérie    Les vérités, toujours bonnes à dire !    Pas de cadeaux pour Chenine    Les 8 élus du RCD annoncent leur retrait du parti    T'es pas mon frère !    Pour ne pas rentrer les mains vides…    Appels à intensifier l'effort de lutte contre le terrorisme    L'ambassadeur du Mali en France dénonce des "débordements"    Les discussions de Genève sur la Libye boudées par les Libyens    Rassemblement de protestation des Patriotes    PT : "Le régime n'a pas changé"    An I du Hirak, tentative de dévoiement et décantation !    Les revendeurs «partenaires»    Berraf maintient sa démission du COA    Derby indécis pour une place dans le dernier carré    ASO-PAC pour ouvrir le bal    Le président de Madar secoue les joueurs    Huawei présente le nouveau Mate XS 5G pliable à 2 400 euros    Samsung présente ses nouveautés au MENA Forum 2020    Les pharmacies d'Oran prises d'assaut    Le président Tebboune appelle à une "extrême vigilance"    Un jeune tabassé à mort à Sidi Khettab    Accident mortel à Béni-Saf    Litige entre élus et administration autour du portrait du Président Tebboune    ...sortir ...sortir ...sortir ...    Les «gilets jaunes» s'invitent à la Berlinale    Pollution : pointé du doigt, le monde de l'art fait sa mue tardive    Le théâtre comme expérience sensorielle    Le livre-mémoire de l'enfant d'Aghbalou    La révolution contée en peinture    Jeux méditerranéens 2021: la capacité du parc hôtelier d'Oran doublera    Révision Constitutionnelle - L'immunité parlementaire : une spécificité algérienne    Quelle communication pour la «nouvelle Algérie» ?    Grève de l'Education: Suivi mitigé dans les écoles primaires    Le pas en avant au bord du précipice !    Les expatriés du Groupe Volkswagen jettent l'éponge    ENI donne des détails sur son employé atteint du virus    Les avocats continuent de denoncer    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Les tribunaux paralysés
Grève des avocats en solidarité avec Salah Dabouz
Publié dans Le Soir d'Algérie le 10 - 04 - 2019

Mobilisés depuis le début du mouvement populaire contre le système politique, le 22 février dernier, les avocats sont revenus, hier, à la charge en boycottant les audiences dans tous les tribunaux du pays.
Karim Aimeur - Alger (Le Soir) - Les avocats ont protesté contre l'arrestation de Salah Dabouz, placé avant-hier sous contrôle judiciaire. C'est donc en solidarité avec Me Dabouz, président d'une aile de la Ligue algérienne pour la défense des droits de l'homme, que les robes noires ont observé une grève hier, pour que cessent les harcèlements contre les avocats.
Ils ont répondu massivement à l'appel de l'Union nationale de l'ordre des avocats qui dénonce l'arrestation du militant Dabouz. Selon cette organisation, le mandat d'arrêt contre l'avocat est « lié à d'anciennes affaires que l'avocat a défendues à Ghardaïa», qualifiant la procédure de «grave atteinte à la Constitution et n'a aucun fondement réel ni juridictionnel».
Me Dabouz a été interpellé dimanche à Alger en application d'un mandat d'amener émis par le tribunal de Ghardaïa qui l'a placé sous contrôle judiciaire lundi.
Indignés par cette arrestation, les avocats ont répondu à l'appel à la grève et boycotté les audiences dans les différents tribunaux du pays.
«Cette grève est organisée en signe de solidarité avec notre confrère Salah Dabouz. C'est un avertissement à tous ceux qui oseront toucher à l'avocat qui reste un acteur incontournable dans la défense des droits de l'homme et des libertés», affirme Lyes Azzi, avocat exerçant à Tizi-Ouzou.
Notre interlocuteur se demande quand les arrestations des gens innocents et des militants vont cesser. Il appelle plutôt à arrêter ceux qui ont pillé le pays.
Dans sa réaction à l'interpellation de Salah Dabouz, la Ligue algérienne pour la défense des droits de l'homme a dénoncé le fait que le parquet général de Ghardaïa n'ait pas respecté la procédure légale d'informer au préalable le bâtonnier de l'ordre des avocats de Boumerdès dont dépend Me Dabouz. La ligue estime que les poursuites à son encontre semblent dénuées de tout fondement «dès lors que Me Dabouz a agi dans le cadre de sa mission en tant qu'avocat » et que, par conséquent, son arrestation est «une atteinte flagrante aux droits de la défense, principe garanti par la constitution et les conventions internationales relatives aux droits de l'Homme et la loi sur la profession d'avocat».
Exigeant la libération immédiate de Me Salah Dabouz, la ligue considère que l'émission du mandat d'arrêt à son encontre est une atteinte de plus aux droits de la défense, à la présomption d'innocence et dans des cas disproportionnés par rapport aux faits reprochés.
K. A.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.