Yaoum El Ilm: Message du Président de la République    Algérie Poste : La direction menace les grévistes de licenciement    Algérie Poste appelle les travailleurs grévistes à « rejoindre immédiatement » leurs postes    Coronavirus: 167 nouveaux cas, 119 guérisons et 3 décès    Covid-19: la pandémie a fait 2.974.651 morts dans le monde    Le NMLWS condamne la décision de l'ouverture d'un bureau de LREM à Dakhla occupée    FAF : le candidat unique, Charaf-Eddine Amara, fixe ses priorités    Noureddine Tounsi risque un an de prison ferme    Crise du lait en sachet, les rationnements ne suffisent plus    "la réforme de la Sécurité sociale est plus que délicate"    L'AIE relève ses prévisions de la demande    «La croissance économique n'atteindra pas les 4,5% prévus»    Le procès de six hirakistes reporté au 19 mai    Le Kenya désavoue l'ambassadeur marocain à Nairobi    Le RAJ appelle à une conférence nationale    Amandine mon amour    Sommet à Sétif, virée à l'Est pour le CRB et le MCA    CA Bordj Bou Arréridj-MC Oran pour commencer    Flick va-t-il claquer la porte ?    Participation du Conseil de la nation à la réunion du Comité sur les questions relatives au Moyen-Orient de l'UIP    Tension persistante dans l'éducation    Six éléments de soutien aux groupes terroristes arrêtés    Près de 28 000 familles nécessiteuses recensées    Saisie de 155 kg de viande de volaille impropre à la consommation    Imposant dispositif sécuritaire durant ce mois de Ramadhan    Ces partis à candidats «extra-muros»    Ahmed Rachedi nommé conseiller chargé de la culture et de l'audiovisuel    Cérémonie des Oscars : des stars en chair et en os, pas sur Zoom    Dans les coulisses de la saison 2 du phénomène "Timoucha"    L'Algérie condamne l'assassinat de Sidi Brahim Ould Sidati    Des experts de l'ONU appellent à arrêter la colonisation et protéger le peuple palestinien    Boumerdès : Engouement au marché du Ramadhan    Bouira: Un piéton fauché par un camion    Faut-il recréer le monde sans nous ?    Est-ce une nouvelle crise ?    Des partis à la recherche de candidats    Nomination des chefs de sûreté    Les premiers signaux d'un emballement social    Les suggestions des opérateurs    Washington prépare à l'Otan le retrait concerté d'Afghanistan    Pochettino fair-play avec le Bayern    Une offre sur la table pour Agüero    Pérez ne lâchera pas Hazard    Au Sahel, «il n'y a aucune solution sans Barkhane»    Al Menfi ferait «tous les efforts possibles» pour le départ des forces étrangères    La leçon d'une vie    «L'Etat n'abandonnera jamais le cinéma»    Lancement de la plateforme numérique «lawhati.dz»    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





L'heure du bilan
Festival international du court-métrage d'Imedghassen (Batna)
Publié dans Le Soir d'Algérie le 07 - 03 - 2021

Le rideau est tombé sur le Festival international du court-métrage d'Imedghassen au Théâtre régional de Batna avec la remise des prix aux meilleures œuvres des deux compétitions internationale et nationale, en présence d'un public nombreux et des amateurs du 7e art.
Le directeur artistique du festival, Ali Djebara, a indiqué dans ce contexte à l'APS que toutes les œuvres primées durant cette première édition ont traité de sujets humanitaires. S'agissant de la compétition internationale, le prix du meilleur court-métrage a été décerné à l'œuvre palestino-allemande Maradona's Legs du réalisateur Firas Khoury, consacrée à la question des enfants réfugiés et de l'occupation à travers le football et leur star préférée Maradona.
Le prix du meilleur tournage a été attribué ex aequo. au film russe Child's Happiness d'Andrei Kudorov et au film algérien La page blanche du réalisateurs Nadjib Amraoui, tandis que le court-métrage Philosophe, du réalisateur Fadhel Abdelatif du Maroc, a décroché le prix de la meilleure réalisation. Quant au prix du jury, il a été décerné au film Sotra du réalisateur algérien Abdallah Aggoune.
Concernant la compétition nationale, le prix du meilleur film a été attribué à Nota d'Imad Benamoura, celui du meilleur scénario au film Domino, coréalisé par Mohamed Allouane et Farid Noui, le prix du meilleur tournage à la production Kayen ouala ma kanech de Abdallah Kada et celui de la meilleure réalisation à Nos souvenirs de Farid Noui et Walid Benyahia.
La soirée de clôture à laquelle a pris part le wali de Batna, Toufik Mezhoud, a donné lieu à la distinction de figures de la scène artistique nationale et locale, dont Mohamed El Aouadi, Malika Belbey, Nawal Messaoudi et Mabrouk Feroudji ainsi qu'un hommage particulier au réalisateur Ahmed Rachedi. La manifestation, organisée par la coopérative Lemsa, a vu la projection de 14 courts-métrages de réalisateurs de 14 pays et 12 autres courts-métrages de plusieurs wilayas. Ces films ont été projetés à la cinémathèque Aurès rouverte à l'occasion après une opération de réhabilitation et de restauration après 20 années de fermeture.
Plusieurs vedettes nationales, dont le réalisateur Ahmed Rachedi et des comédiens à l'instar de Salah Aougrout et Hakim Dekkar étaient présents à cette édition du court-métrage d'Imedghassen qui a attiré un public nombreux de Batna et des wilayas voisines. Des ateliers de formation aux métiers du cinéma ont été également organisés au cours de cette manifestation au profit de jeunes par des enseignants spécialisés de l'université Batna-2.
À l'ouverture de ces journées du court-métrage, Ahmed Rachedi a salué l'initiative, estimant qu'elle «constitue un pas vers la relance et la dynamisation de la scène cinématographique et culturelle».
Il a souhaité, à cet effet, que ces initiatives s'étendent aux autres wilayas pour permettre au plus grand nombre de jeunes cinéastes de faire connaître leurs œuvres. De son côté, le directeur du Centre algérien de la cinématographie, Salim Aggar, a estimé que cette manifestation constitue «un évènement majeur» organisé par des jeunes amateurs du 7e art, considérant que l'importance du festival est de se focaliser sur le court-métrage qui constitue une forme cinématographique très appréciée par les jeunes cinéastes.
Le festival de quatre jours, cloruré jeudi soir, a été marqué par l'organisation d'excursions vers des sites archéologiques de la wilaya de Batna, dont Timgad et le tombeau royal numide d'Imedghassen, selon son commissaire Issam Taâchit qui a mis l'accent sur la «dimension artistique, culturelle et touristique de la manifestation».


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.