Rassemblement devant le tribunal de Sidi M'hamed pour réclamer la libération des manifestants détenus à El Harrach    Mauritanie: El-Ghazouani élu président, l'opposition conteste    Une récolte de plus de 2 millions de quintaux attendue    Le constat amer du FJL    Le niet de Ghoul    Les gesticulations d'un gouvernement en partance    L'ex-P-DG d'Algérie Télécom devant le procureur jeudi    Le ministre de l'énergie inaugure le 6e Symposium de l'AIG    Premiers incidents post-congrès    "Ça n'a plus de sens que Bensalah propose quoi que ce soit"    Le président Keïta prépare le dialogue politique inclusif    Erdogan perd définitivement la municipalité d'Istanbul    L'Iran fait état d'un incident précédent avec un drone américain    Garder l'entraîneur et réviser les salaires des joueurs    L'état interpellé à s'impliquer… dans les affaires du club    Au rythme des surprises    Karim Ziani, le fils du peuple !    Large vague de dénonciation    1 281 morts et 12 914 blessés en 5 mois    Un fonctionnaire arrêté en flagrant délit de corruption    Plus de 6 quintaux de drogue saisis au niveau de l'autoroute Est-Ouest    Vers l'annulation de 6 zones d'expansion touristique    Vers le durcissement des sanctions    Lounès Matoub, la révolution dans l'âme    Les trois manifestants arrêtés à Tamanrasset libérés    Curieuse distribution gratuite du Coran dans la rue    Paroles et images de femmes    Lancement au Maroc d'une exposition itinérante    Les études se poursuivent pour la reconversion de la prison de Serkadji en musée    EN : Bounedjah remercie les supporteurs et leur fait une promesse    Ammal : Une cinquantaine de familles oubliées du relogement    Nouvelles de l'Ouest    Annoncée pour cet été à la Casbah : Où en est l'opération d'ouverture d'espaces pour l'artisanat ?    CAN-2019: Maroc 1 - Namibie 0 - Les Marocains ont sué    Habitat: L'agrément des promoteurs immobiliers désormais du ressort des walis    L'ATTENTE ET LES EXIGENCES DE SOI AUSSI    CRB Abdelmalek Ramdane: La présidente du club dénonce un complot    Les papys font de la résistance    Avec une croissance à la peine : Le marché pétrolier s'inquiète de la demande    Sahara occidental : Des eurodéputés interpellent le Maroc sur le sort de militants sahraouis    L'Algérie et la ZLECAF : Une occasion pour conquérir le marché africain    Police aux frontières : Des instructions pour fournir les meilleures prestations sécuritaires au citoyen    Entretien : La Tunisie et Naïm Sliti veulent "passer un cap"    "La banqueroute de Lehman Brothers paraîtra une simple gaminerie": Deutsche Bank lutte pour sa survie ?    Bourses : L'Europe termine en baisse avec les tensions USA-Iran    Reddition d'un terroriste    Mandat de dépôt pour 18 manifestants    Les Houthis affirment avoirabattu un avion militaire saoudien    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Caisse nationale de retraite (CNR).. Un équilibre financier précaire !
Publié dans Le Temps d'Algérie le 08 - 02 - 2019


En dépit des mesures prises par les pouvoirs publics, l'équilibre financier de la Caisse nationale de retraites (CNR) demeure extrêmement précaire. Intervenant devant les membres de la Commission de santé, des affaires sociales, du travail et de la formation professionnelle de l'Assemblée populaire nationale (APN), le directeur général de la CNR, Slimane Mellouka, a expliqué, jeudi dernier, que l'aggravation des déficits de la CNR est due essentiellement à la croissance modérée des recettes de cotisations, notamment durant la période 2015-2018. «Avec un taux de couverture des dépenses par les recettes qui est passé de 81% en 2014 à 56% en 2018, la situation demeure extrêmement précaire», a-t-il signalé. Dans cette optique, le DG de la CNR a imputé cette situation à l'évolution effrénée des dépenses avec un taux d'accroissement annuel moyen de 18% entre 2010 et 2018. En cause, la revalorisation annuelle des avantages de retraite, des augmentations salariales substantielles en 2012, avec des effets rétroactifs jusqu'à 5 ans et l'augmentation massive des départs en retraite avant l'âge légal. Selon lui, la détérioration de la situation financière de la CNR, qui dure depuis plus de 5 ans, a conduit les pouvoirs publics à engager une réflexion de fond sur le régime de retraite des travailleurs salariés, en vue d'améliorer ses comptes financiers à moyen et long terme. Cette réflexion, a-t-il poursuivi, a abouti à l'abrogation de l'ordonnance 97-13 à compter du 1er janvier 2017 et à l'instauration d'une contribution de solidarité avec un taux de 1% applicable aux opérations d'importation de marchandises mises à la consommation en Algérie. «Cette action a été entreprise en vue d'augmenter les ressources financières de la CNR», a-t-il souligné. Rappelant les différentes aides octroyées par l'Etat à la Caisse, M.Mellouka a fait savoir que le montant a atteint, en 2018, 500 milliards de dinars. Concernant l'exercice 2019, le même responsable a rappelé la décision prise par le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, consistant à octroyer à la CNR un prêt par le biais du Fonds national d'investissement (FNI), estimé à 600 milliards de dinars. Interrogé en marge de cette rencontre sur la stratégie de la Caisse pour subvenir à l'avenir à ses besoins, le DG a précisé que la CNR pense à mettre en place d'autres taxes ou impôts pour avoir des recettes supplémentaires. «Nous sommes en train de renforcer le contrôle pour récupérer les dus en matière de cotisation dans le cas des impayés, des sous-déclarés pour lutter aussi contre l'informel afin de renflouer les caisses», a-t-il dit. Par ailleurs, m.Mellouka a mis en avant le texte de loi en cours d'élaboration permettant aux ressortissants algériens établis à l'étranger et désirant cotiser pour bénéficier, à l'avenir, d'une retraite. A cet effet, il a précisé que ce dernier sera soumis à qui de droit pour être examiné. «Dès qu'il sera finalisé, il entrera en application dans les meilleurs délais», a-t-il conclu.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.