Soudan, une troisième révolution ?    Ce que veut la rue, en Algérie    Me Bouchachi favorable à un accompagnement de la période de la transition par l'ANP    Un inconnu à la tête du Conseil constitutionnel    L'AGEx de la FAC aujourd'hui à Ghermoul    Yemma Gouraya, dix ans plus tard !    Ghorbal, Gourari et Etchiali retenus    Des étudiants interpellés à l'intérieur de la faculté de droit    Stress, le nouvel ennemi de la peau    Gâteaux au café    Aucune baisse    Pas question d'en rester là ! (fin)    Ahmed Malek, le «Ennio Morricone algérien»    L'écrivain et dramaturge Aziz Chouaki n'est plus    Crise libyenne : Consternation et horreur à Tripoli    Contestation au Soudan : Omar El Béchir jeté en prison    Le géant «peuple» viendra à bout du nain «système»    Division nationale Amateur - Ouest: Six clubs sous la menace de la relégation    Sit-in des syndicalistes du CMT devant le siège de l'UGTA    La catastrophe de Notre-Dame de Paris    Projets du groupe Cevital bloqués: Rebrab entendu par la Gendarmerie    Solidarité Ramadhan: Des virements CCP pour 1.100 familles démunies    Bilan des différents services des urgences du CHUO: 16.293 consultations et 2.039 hospitalisations durant le mois dernier    Ils ont déposé des dossiers de logements depuis plusieurs années: Les mal-logés des quartiers populaires interpellent le wali    Ils demandent le départ du sytème: Les avocats protestent    Audiovisuel: L'ARAV appelle au respect des principes de déontologie et de service public    Division nationale Amateur - Est: L'USM Khenchela repasse en tête !    Division nationale Amateur - Centre: L'ESBA et le RCA ne se lâchent plus    LES ENVAHISSEURS    Système éducatif et deuxième République...    Compagnie aérienne : Tassili Airlines rouvre sa ligne Strasbourg-Oran    Forum Russie-Monde arabe: La sécurité et la stabilité en tête des priorités    Pourquoi le KGB n'a pas pu empêcher l'effondrement de l'URSS    Exportation hors-hydrocarbures: Un cadre juridique propice est nécessaire    Présidentielle du 4 juillet : Les partis de l'opposition n'y participeront pas    La solution la plus douce politiquement à la crise    Afin de booster le climat d'affaires local : Les Douanes se dotent d'un nouveau système d'information    L'ANP veille "sans répit"    Les précisions du gouvernement    Le groupe Benamor se disculpe    Youm El îlm.. Hommage à Benbadis à Constantine    Arrivés de Libye.. Onze diplomates français armés arrêtés en Tunisie    USM Alger Rebbouh Haddad : «Céder les actions du club ? Ce ne sont que des spéculations»    Après le report de la 26e journée de la Ligue 1 au 21 avril.. La demi-finale JSMB-ESS décalée au 25 avril    Relizane.. Boissons alcoolisées saisies    Boumerdès.. Préparatifs pour la réussite de la saison estivale    Soudan : L'UA lance un ultimatum aux militaires    Lancement à Paris d'un certificat international    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La lexicographie et la terminologie amazighes font le débat
OUVERTURE DU SYMPOSIUM DU HCA À BEJAIA
Publié dans L'Expression le 12 - 10 - 2014

«Depuis sa création, le HCA s'est attelé aux missions qui lui ont été attribuées, à savoir la réhabilitation et la promotion de tamazight.»
L'ouverture du symposium a eu lieu hier matin à la petite salle de la Maison de la culture de Béjaïa en présence du wali, du recteur de l'université Abderahmane-Mira et du secrétaire général du Haut Commissariat à l'amazighité, M. Si Hachemi Assad. Ce dernier a déclaré dans son allocution d'ouverture que «depuis sa création en 1995, le HCA s'est attelé aux missions qui lui ont été attribuées, à savoir la réhabilitation et la promotion de tamazight et son introduction dans le système éducatif et la communication».
Mieux encore, en se basant sur le plan d'action du HCA pour l'année en cours, dans son dispositif au soutien des projets nationaux de recherches et d'études dans le domaine amazigh, M. Assad déclare aussi que «les thématiques de recherches ont été préalablement tracées par le HCA priorisant la lexicographie et la terminologie amazighes, le multimédia et les ouvrages parascolaires», d'où le choix de la thématique générale du symposium intitulée «inventaire, description et analyse critique des différentes productions lexicographiques amazighes bilingues».
A cet effet, il déclare «pour renforcer cette dynamique de recherche, notre institution a anticipé cette question en impliquant d'autres institutions au cours de l'année 2014 par la signature de conventions-cadres avec les universités et les départements de langue et culture amazighes existants ainsi qu'avec d'autres départements de recherches dépendants des ministères de la Culture et de l'Education.
Dans son intervention portant introduction au symposium, Mme Cherifa Bilek explique que cette rencontre de grande envergure inaugure une série de thématiques s'inscrivant dans le champ relatif à la standardisation de la langue amazighe». En outre, les conférences de colloques, lexiques bilingues amazighs sont répartis en trois grands axes, à savoir: inventaire et analyse des dictionnaires bilingues amazighs et apprentissage ainsi que analyse critique des dictionnaires bilingues kabyles.
De son côté, dans son allocution d'ouverture présentant la problématique du colloque, M. Hamek a déclaré que, lors de ce symposium, il est question de répertorier, décrire et analyser d'une façon critique les différentes productions lexicographiques amazighes bilingues sur les axes relatifs à la nomenclature (organisation générale de l'ouvrage), à la classification (ordre alphabétique, racine...), à la microstructure (traitement des rubriques et les conversions), au traitement du lexique (mot composé, onomatopée. préfixe, suffixe, infixe, augmentatif, diminutif...) et au traitement des renseignements d'ordre sémantique et sociolinguistique....
L'activité du symposium a débuté par la tenue de la première table ronde de consultation intitulée «apport du Haut Commissariat à l'amazighité à l'entreprise de l'aménagement linguistique dans son axe de la lexicographie et terminologie amazighes».
M. Kaci Djerbib a invité plusieurs auteurs et enseignants ayant collaboré avec le HCA à présenter chacun de son côté les travaux effectués dans le domaine relatif à la thématique globale. C'est dans le sillage des présentations de leurs travaux que deux pistes de débats se sont dégagées. La première est relative à l'acceptabilité du néologisme sociolinguistique présenté par le Pr Rabah Kahlouche, quant à la deuxième elle a eu trait à la double compétence linguistique et scientifique proposée par le Pr Idir Ahmed Zaïd.
Un débat riche et fructueux s'en est suivi sous l'oeil veillant du modérateur qui a su gérer les débats avec une rigueur pédagogique et méthodologique.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.