Real Madrid: Benzema savoure sa bonne forme    Un membre du PNC appréhendé par les services de sécurité de l'aéroport de Paris Orly    Niger - Algérie décalé au 12 octobre    Le grand gaspillage    Les islamistes marocains doutent de la régularité du scrutin    Incursion de près de 50 colons israéliens dans la mosquée d'El-Aqsa    Libération de 10 élèves enlevés en juillet dernier    Le procès en appel reporté au 10 octobre prochain    Un hommage a minima    Le MJS fixe un ultimatum au 30 septembre    L'aventure africaine débutera au Maroc    Trois morts et trois blessés sur la route    Mise en échec d'une tentative d'émigration clandestine    La saignée continue    Ouramdane Ahitous, le dernier forgeron d'Ihitoussen    La stèle du colonel Ali Mellah inaugurée à M'kira    Tayeb Thaâlibi inhumé au cimetière de Garidi à Alger    Reprise aujourd'hui avec Aït Djoudi    Delort et Boudaoui buteurs    Paris accuse, Washington et Canberra justifient    11 500 quintaux de lentilles et pois chiches pour lutter contre la spéculation    L'ANIE ignore les réserves des partis    Prise en charge psychologique des élèves    Vers une augmentation des tarifs    Prime de scolarité pour 61 000 élèves    Noureddine Bedoui inculpé    «L'économie nationale est dans une situation de précarité»    Trois joueurs de l'effectif de la saison écoulée retenus    Deux nouveautés chez Barzakh    Les dates officiellement fixées    Dos au mur    Des revendications en suspens: Les paramédicaux n'écartent pas le recours à la grève    Bouteflika et compassion religieuse    Mémoire indissociable    Benabderrahmane chez les sénateurs    Le remède miracle    Dites-le droit!    Le FFS est un rempart pour la patrie    «Une figure majeure de l'Algérie contemporaine»    L'épineux problème de Béjaïa    La campagne des locales sera virtuelle    L'hommage de Ramtane Lamamra    Nouvelles manifestations contre le pass sanitaire    Lamamra participe à la 76e session    Une forte baisse enregistrée    «Se battre pour défendre le film qu'on aime!»    Un concours de l'UE ouvert aux journalistes et aux artistes    Un écrivain pluriel    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Les villages se mobilisent contre la Covid-19
Des appels à l'arrêt des marches de vendredi
Publié dans L'Expression le 24 - 07 - 2021

En plus de ceux destinés à surseoir aux marches de vendredi dans la ville de Tizi Ouzou, des appels se sont multipliés durant les jours de l'Aïd pour la mobilisation contre l'avance alarmante de la Covid-19. Des appels pour la remobilisation et la réactivation des cellules de veille constituées durant le premier confinement dans les villages, se sont en effet multipliés pour se joindre à ceux des nombreux présidents d'APC qui ont, dans une réunion qui a regroupé les maires de la daïra de Boghni à savoir Boghni, Mechtras et Assi Youssef pour faire face ensemble à l'évolution de la pandémie dans cette région.
En effet, après de nombreux militants connus pour leur combat pour les droits de l'homme et également anciens détenus du Mouvement culturel berbère, comme Saïd Khellil, ancien détenu et ancien premier secrétaire du Front des forces socialistes (FFS) et Arezki About, ancien détenu d'avril 80, c'était au tour des avocats d'appeler à la suspension des marches de vendredi. C'est ainsi que le collectif d'avocats de la défense des détenus d'opinion sont venus joindre leurs voix à celles qui exhortent les citoyens à surseoir temporairement aux marches de vendredi car, estiment-ils, le danger de la Covid-19 est imminent. Même son de cloche sur les réseaux sociaux où des militants et de simples internautes appellent à suspendre les marches pour préserver les vies humaines.
En effet, la réunion de ces derniers, s'est soldée, selon leur déclaration, par de nombreuses décisions à commencer par la limitation du nombre de voyageurs à 50% avec l'obligation du port de la bavette, l'interdiction des tables et des chaises dans les cafés,les restaurants et les débits de boissons, où seule la vente à emporter est autorisée, l'interdiction de la célébration de mariage et l'organisation des veillées funèbres, la fermeture des salles de jeux, des stades et des salles de sport, la limitation du nombre de clients dans les supérettes et divers commerces, la fermeture des marchés hebdomadaires et à bestiaux pour une durée de 15 jours à partir de dimanche prochain, ainsi qu'une proposition de fermeture des mosquées avec les salles de prière en collaboration avec les associations religieuses. À noter que la daïra de Boghni est durement touchée par le virus avec des dizaines de morts signalés durant la semaine dernière et la saturation des structures sanitaires locales.
Enfin, dans les villages, les comités se restructurent pour une double tâche, à savoir se tenir aux côtés des pouvoirs publics dans la lutte contre la pandémie et aussi dans la lutte et la prévention des feux de forêt. La période de chaleur intense favorise en effet le départ des incendies comme celui qui a ravagé avant-hier une bonne partie du massif forestier de Yakouren. Aussi, face à ces deux situations difficiles, les populations sont appelées à se remobiliser comme elles savent très bien le faire, lorsque la nécessité s'en fait sentir.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.