AS Rome : Mourinho très remonté contre ses joueurs    Newcastle aurait trouvé le successeur de Steve Bruce    Djabelkhir dans l'attente d'un avis du Conseil constitutionnel    Rejet de 77 dossiers de candidature    Des candidats exclus font appel    Renforcement de la coopération policière entre les pays africains    L'économie dans le brouillard    Les remises plafonnées à 50% à compter de 2022    L'impérative réforme du système de protection sociale    Vers un durcissement des contrôles    Large consensus sur les élections du 24 décembre    L'Espagne ouvre la porte aux migrants mineurs    Le Conseil de sécurité de l'ONU débarque chez le colonel Goïta    27 morts dans un attentat à Damas    Prix Nobel algérien ? Tu rêves, mon frère !    Le procès Hamel reporté au 17 novembre    Un scrutin miné ?    Environ 290 transactions enregistrées    Slimani absent à Prague    Amara appelle les clubs à se conformer aux exigences de la CAF    Le Chabab affûte ses armes    Retour du public dès demain sous conditions    Les citoyens ne se vaccinent plus    Entre relâchement et réticences vaccinales des Algériens    2 morts et 7 blessés dans une collision entre un véhicule léger et un bus scolaire    Des maires français réclament "la reconnaissance du crime d'Etat"    Le numérique au placard ! Vive le placard !    Le cartable allégé pour demain ?    El Kerma: Plus de 1.500 nouveaux logements pour répondre à la forte demande    Tlemcen: 350 tonnes de pomme de terre déstockées    Mendicité, la loi existe, il faudrait juste l'appliquer !    Force humaine    L'écrivain Dib et le rapport à la nationalité française    Eric, tu fais honte à tes anciens camarades    Les colons sionistes volent la récolte d'olive au sud de Naplouse    35e anniversaire de la mort de Samora Machel    Spéculation sur le livre scolaire    Double meurtre sur l'autoroute    Les dates des compositions fixées    «Il faut se mobiliser pour accompagner ces efforts»    Griezmann, du paradis à l'enfer    Aucun effet sur les prix du poulet    Ces «experts» Algériens    La guerre des spéculateurs    «Barrons la route aux ennemis de la paix»    Cette obsession qui nourrit les amalgames    Une opportunité pour l'émergence de jeunes talents    Des rejets «excessifs et arbitraires»    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Huit grands brûlés transférés à l'étranger
Incendies
Publié dans L'Expression le 25 - 09 - 2021

Conformément à «l'engagement du président de la République, Abdelmadjid Tebboune, qui a assuré que l'Etat ne ménagera aucun effort ni moyen pour la prise en charge totale des blessés dans les feux de forêt ayant ravagé certaines wilayas du pays cet été, huit blessés viennent d'être transférés à l'étranger par le ministère du Travail, de l'Emploi et de la Sécurité sociale qui a pris en charge les frais et le transport, a annoncé, jeudi, un communiqué de ce ministère où il était précisé qu' «il a été procédé, jeudi 23 septembre 2021, au transfert pour soins à l'étranger de quatre blessés dans les feux de forêt, à bord de deux avions médicalisés, accompagnés d'une équipe médicale et paramédicale algérienne relevant du Centre hospitalo-universitaire de Douéra.» Les quatre autres blessés ont été transférés, hier, vendredi 24 septembre 2021. À noter que la décision tombe à point nommé, car les populations des wilayas touchées commençaient à s'inquiéter sérieusement de l'état de santé des grands brûlés restés à l'hôpital de Douéra. Après trois semaines de soins, des morts sont enregistrées parmi ces grands blessés alors que d'au-tres étaient dans l'attente d'un transfert vers l'étranger. Dans les villages durement touchés, l'attente cédait, peu à peu, la place à l'impatience de voir l'engagement du président de la République concrétisé sur le terrain par les responsables du secteur de la santé. Ce dernier s'était en effet, engagé à transférer les malades vers l'étranger pour les soins que les hôpitaux algériens ne pouvaient pas prodiguer.
Dans les villages comme Ikhlidjen, le village le plus touché de la wilaya de Tizi Ouzou et d'Algérie, les morts se succédaient depuis quelques jours. Ce qui commençait sérieusement à faire naître un sentiment d'inquiétude quant au retard pris par ces transferts. Ce week-end donc, à l'annonce de cette décision, les familles concernées étaient soulagées. Selon des villageois, plus de 20 grands brûlés attendent leur transfert à l'étranger. Une attente qui commence à se teinter de confiance, après l'annonce du transfert d'une partie d'entre- eux vers un hôpital américain basé en Turquie.
Par ailleurs, au volet de la prise en charge psychologique des victimes, les enfants essentiellement, la déléguée nationale à la promotion et à la protection de l'enfance, Meriem Cherfi, avait déclaré, lors de sa visite dans la commune de Hammadi Krouma, à Skikda, que «l'instance accorde une grande importance à la prise en charge psychologique des enfants affectés par les récents incendies, avant la nouvelle rentrée scolaire». Soulignant la «nécessité de mobiliser tous les moyens nécessaires pour aider les enfants à surmonter les traumatismes psychologiques post-incendie avant l'entame d'une nouvelle saison scolaire et même pendant l'année scolaire». La responsable s'était dite convaincue que la prise en charge des enfants en Algérie est une «responsabilité collective». Chose pour laquelle elle avait d'ailleurs appelé les citoyens à ne pas hésiter à utiliser le numéro vert 1111 pour signaler les cas d'abus qu'ils constatent à l'encontre des enfants et des cas d'enfants qui empruntent la voie de la délinquance, à l'adolescence.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.