«L'ANP œuvre sans relâche à la sécurisation des frontières»    Les députés valorisent l'engagement du Gouvernement de présenter la Déclaration de politique générale    Foot/ CHAN 2022: Algérie-Libye en ouverture le 13 janvier au stade de Baraki    Coronavirus: 3 nouveaux cas et aucun décès ces dernières 24h en Algérie    ONPO: 335 agences de tourisme autorisées à organiser la omra de l'année 1444 de l'hégire    La conjoncture difficile n'a pas eu raison de la détermination de l'Etat à préserver son caractère social    Escalade sioniste en Palestine: le silence de la communauté internationale déploré    «Toutes les conditions sont réunies pour son succès»    Ghardaïa: Deux morts et 17 blessés dans un accident de la route près de Mansoura    L'Algérie avance sur la voie de la véritable pratique démocratique    Benabderrahmane :«Près de 4 milliards USD à fin août 2022»    Ministère de l'Industrie: institution d'un comité de pilotage stratégique des filières textiles et cuir    Man City : Le taux de réussite délirant de Haaland    Real : Ancelotti n'accuse pas Benzema    Man City - Guardiola : "Certains joueurs n'étaient pas bons"    Benabderrahmane entame son grand oral    Elections communales partielles à Bejaia: la gestion participative domine la campagne    Ligue 1: l'ESS et le CSC se neutralisent, la JSK signe sa première victoire    Branchements illicites, manipulations frauduleuses sur les compteurs d'électricité: 1.814 cas de fraude et 436 dossiers devant la justice depuis janvier    Tiaret: L'appel des travailleurs de l'ONDECC    Commerce avec l'Algérie: L'Espagne a perdu plus de 230 millions d'euros en 2 mois    Entre contrebande et mauvaises habitudes: De nouveau, la pénurie d'huile de table    La pomme de terre victime de la pluie    Front social: La CSA veut être associée au dossier de revalorisation des salaires    L'invitation des artistes étrangers pour des spectacles fixée par décret    De l'engeance des «pourboireux»    Benabderrahmane au charbon    Anouar Malek arrêté en Turquie    En un combat douteux    Poutine promet la victoire en Ukraine    Verdict le 5 octobre    Un week-end pour la propreté    60 milliards de DA réalisés en 2022    «Le don des reins est en déclin permanent»    Tirage clément pour l'Algérie    Nne E.N. New-look?    Les effets d'une profonde prise de conscience    «Les archives ne sont pas la propriété de la France»    Hamza Bounoua commissaire pour la session 2024    L'Armée sahraouie mène de nouvelles attaques contre les forces d'occupation marocaines dans plusieurs secteurs    Le mouvement de la "Tunisie en avant" exprime son soutien au droit du peuple sahraoui à l'indépendance    Naissance de l'Association algérienne de l'anglais pour la science et la technologie    "Saint Augustin, un symbole de l'attachement à la patrie, à la paix et au dialogue"    Grazie Meloni !    Trabendisme mental !    Une sérieuse alerte    Mouvement dans le corps des Secrétaires généraux des wilayas    Sommet arabe d'Alger: Le compte à rebours a commencé    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Au carrefour du livre
Un salon se tient depuis jeudi à ouaguenoun
Publié dans L'Expression le 07 - 05 - 2022

La cérémonie d'ouverture s'est déroulée dans un climat convivial en présence de nombreux écrivains venus des quatre coins de la wilaya ainsi que de plusieurs maisons d'édition. Parmi les écrivains présents à ce salon, on peut citer Ahmed Nekkar, Djamel Laceb, Mohand Sadek, Abderrahmane Yefsah, Mohand Arkat, Rachid Boukherroub, Chabane Imache... Il faut préciser que deux parmi les écrivains présents pour y animer des séances de ventes-dédicaces, à savoir Rachid Boukherroub et Djamel Laceb, sont lauréats du Grand Prix littéraire «Assia Djebar» du meilleur roman en langue amazighe. Rachid Boukherroub avait obtenu ce Grand Prix pour son roman «Tislit n ughanim» (éditions El Amel) et Djamel Laceb pour son roman «Nna Ghni» (éditions Imtitad). Pour rappel, Rachid Boukherroub est également lauréat du Grand Prix du président de la République pour son roman «Aken ida wnihwa semmit-as».
Les visiteurs du Salon du livre de Ouaguenoun pourront aussi rencontrer le romancier et essayiste Abderrahmane Yefsah, ayant obtenu le deuxième prix Tahar Djaout pour son roman «Et Cain tua Abel». Abderrhmane Yefsah, écrivain originaire de Tala Amara dans la commune de Tizi Rached, est l'auteur d'essais comme «Souviens-toi, ô Algérie, de Smail Yefsah et de tous les autres» et «Tamda Lablatt et Taourga ou la légende d'Ahmed Omar Mahieddine».
Le chemin du savoir
Le Salon du livre de Ouaguenoun accueille l'écrivain Chabane Imache, fils du militant nationaliste, Imache Amar. Parmi les maisons d'édition ayant pris part à cet événement culturel régional, qui s'étalera jusqu'au 9 du mois en cours et qui est organisé par l'association culturelle Igran de Ouaguenoun sous le thème «Le chemin du savoir», il y a les éditions La pensée, Identité, Tamagit,... Il y a lieu de noter que le Salon du livre de Ouaguenoun est organisé sous le parrainage de l'Assemblée populaire communale de Ouaguenoun, l'Assemblée populaire de la wilaya de Tizi Ouzou, la direction de la culture et des arts, la direction de la jeunesse et des sports, l'Odej et le foyer de jeunes de Ouaguenoun. Cette première édition est dédiée au poète décédé et originaire de la région, à savoir Ali Makour. Cet événement sera suivi d'un autre du même genre et dans la même localité.
Salon du livre Matoub-Lounès
Il s'agit d'un autre Salon du livre qui sera organisé par l'association culturelle «Tamusni» de Ouaguenoun en partenariat avec l'APW de Tizi Ouzou et l'APC de Ouaguenoun. Ce dernier sera organisé sous le slogan «Salon du livre Matoub-Lounès à Ouaguenoun». Il aura lieu les 23, 24, et le 25 juin 2022 à la bibliothèque communale de Ouaguenoun. Les organisateurs ont fait coïncider sa tenue avec l'anniversaire de l'assassinat du Rebelle.
Le programme comprendra des expositions ventes de livres, des conférences débats, notamment concernant les ouvrages écritS sur Matoub Lounès, des ateliers de dessin pour enfants, des ateliers de contes pour enfants, des récitals poétiques, des ateliers d'écriture pour jeunes, une conférence sur la promotion du livre, un atelier de bandes dessinées et une conférence sur la littérature d'expression amazighe... Entre-temps, la commune limitrophe de Boudjima abritera les 2, 3 et 4 juin prochains la 7ème édition du Salon du livre qui se tient à la bibliothèque Abdallah-Mohia du chef-lieu. Ce salon est organisé par l'Assemblée populaire communale de Boudjima en collaboration avec l'APW de Tizi Ouzou, les associations «Un livre, une vie», «Idles-negh» et la Ladc. Cette nouvelle édition sera placée sous le thème «Le livre, vecteur de développement». L'oganisation des Salons du livre est propagée dans la wilaya de Tizi Ouzou où, en plus de ceux cités, il y a celui d'Ath Yanni ainsi que le Salon du livre d'expression amazighe de Ouacif. Il y a aussi le plus ancien des Salons du livre de la wilaya à savoir, le salon Djurdjura du livre, qu'organise la direction de la culture à la Maison de la culture Mouloud-Mammeri.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.