Merabi participe au lancement du projet de réhabilitation du Lycée professionnel d'amitié Niger-Algérie    Alger: sensibilisation à la rationalisation de la consommation de l'électricité    Conseil de sécurité: consultations sur le Yémen    Ghaza: un sit-in de solidarité avec les prisonniers palestiniens    CAN-2023 (U23) (qualifications): tirage au sort jeudi au Caire    Plages de Tlemcen: près de 2 mns d'estivants recensés en juin et juillet    Jeux de la Solidarité Islamique/Natation: Syoud décroche une 2ème médaille d'or    Agrément à la nomination du nouvel ambassadeur d'Algérie auprès du Pérou    Alimentation de bétail et de volailles: rappel de l'exemption de la TVA des opérations de vente des matières et produits entrant dans la fabrication des fourrages    Le ministère la culture célèbre la Journée nationale de la poésie en août    Etusa: ouverture d'une nouvelle agence commerciale au niveau de la station du 1er Mai    Parution d'une publication dédiée à l'histoire de la participation algérienne aux Jeux Olympiques    Said Chanegriha préside la cérémonie d'ouverture    11e Festival culturel du Chaâbi : une pléiade d'interprètes rappellent le génie créatif de Mahboub Safar Bati    NC Magra: Le maintien comme unique objectif    Après un gel des activités durant ces deux dernières années: Du nouveau pour le montage d'appareils électroménagers    Naftal: 660.000 véhicules roulent au GPLc    Onze foyers d'incendies enregistrés à travers six wilayas du pays    Une voiture dérape et chute d'un pont : un mort et un blessé    Etres pensants et animalité    Optimisme interdit ?    RC Relizane - Bilans adoptés et démission du président du CSA: Les responsables du désastre tenus de rendre des comptes    Salman Rushdie, les médias et les amalgames...    Rentrée ratée pour le Barça et Lewandowski    Le Hamas en appelle aux organisations internationales    L'Algérie pays à fortes potentialités    Ces entreprises qui ne connaissent pas la crise    Plus de 4 millions de demandeurs    La nouvelle stratégie    danger permanent    Des chiffres toujours en hausse    Les essais techniques lancés fin août    41 morts dans l'incendie d'une église du Caire    Nouveau coach, mêmes ambitions    Manchester United s'effondre    Une soirée cent pour cent Zenkawi style!    Egypte, 23 juillet 1952. Coup d'Etat ou révolution ?    L'Algérie présente ses condoléances    Décès du journaliste italien Piero Angela: Goudjil présente ses condoléances    Le CN prend part à une séance sur la participation des jeunes à la vie politique    Le jeune prodige palestinien Mohamed Wael El Bessiouni enchante le public algérois    Salman Rushdie sous respirateur après avoir été poignardé    Grand engouement à Ath Mahmoud et à Ath Boumahdi    40 départs de feu en trois jours    Une question toujours d'actualité    Ghannouchi sur le départ ?    Journée nationale de l'ANP: Toufik, Nezzar et plusieurs généraux à l'honneur    Remaniement : le suspense est à son comble !    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Le défilé qui braque les regards
Il a éclipsé l'Aïd et ses moutons, l'été et ses plages
Publié dans L'Expression le 05 - 07 - 2022

Depuis une semaine, on ne parle que de ça! Il occupe toutes les discussions. Dans les cafés, les dîners de famille ou sur les réseaux sociaux, il déchaîne les passions. C'est le défilé militaire du 5 juillet. «Je veux constituer un groupe pour aller assister ensemble à la parade de l'armée», a écrit, jeudi dernier, un jeune homme sur une page sur Facebook. En quelques minutes, il a reçu des milliers de commentaires, de femmes et d'hommes de tous âges confondus. Tous ont fait part de leur grand enthousiasme pour l'évènement. Certains ont même qualifié de «rêve d'enfant» de pouvoir voir défiler nos soldats et leurs armes des plus sophistiquées. Entre -temps, l'initiative de ce jeune homme s'est propagée comme une traînée de poudre. D'autres groupes se sont formés sur la Toile pour pouvoir aller ensemble assister à cet événement historique. À Alger, dont la rocade nord sera le théâtre de cette exhibition, la tension monte. Ce n'est pas à cause de la canicule ou encore les encombrements sur les routes, provoqués par les préparatifs de cet évènement, mais bien pour l'évènement lui-même. Il a éclipsé l'Aïd et ses moutons, l'été et ses plages. On cherche à s'organiser, à connaître l'heure et les détails de cette journée qui s'annonce des plus «explosives». «Paraît-il qu'ils vont lancer des missiles sur la mer à travers des bâtiments de guerre», lance une jeune fille. « Ce seront les avions», rétorque un de ses amis. D'autres vont plus loin assurant que l'Armée nationale populaire allait surprendre le monde entier en dévoilant des armes que personne ne pensait etre en notre possession. «Apparemment, il y aura le système anti-missiles russe S 400 que nous sommes les seuls avec la Russie à posséder», soutient un jeune qui vit depuis plusieurs jours au rythme des rumeurs qui entourent ce défilé car, tout ce qui se dit pour le moment n'est que supposition. Cela reste dans l'imaginaire collectif, ce qui anime toutes sortes de «fantasmes».
Un avant-goût...
L'ANP semble jouer sur ça. Elle garde la surprise jusqu'à la dernière minute. Néanmoins, les plus téméraires ont réussi à avoir un avant-goût de ce qui les attendait, aujourd'hui. Ils cherchent des vues panoramiques aux environs de la Grande mosquée d'Alger pour pouvoir apercevoir les matériel militaire qui est «garé» au niveau du parking d'Ardis. Ils arrivent même à prendre des photos ou des vidéos qu'ils publient, fièrement, sur les réseaux sociaux. Ils croient avoir obtenu le scoop avant qu'on vienne leur préciser que cela n'était rien comparativement à ce qui les attendait le jour J. Il y en a même qui vont plus loin en tentant d'accéder aux lieux des manoeuvres militaires. Une audace qui finit par payer. Ils réussissent à le faire, avec la bénédiction du Haut Commandement de l'Armée nationale populaire et après la fin des exercices. Cela ne les empêche pas de profiter d'un moment,qu'ils affirment, exceptionnel. Ils voient les défilés de «tanks», de voitures et camions à la James Bond. Ils ont même droit aux forces d'élite qu'ils n'ont jamais eu l'honneur de voir. «C'est magnifique. On voit donc la grande force de notre armée», soutient Fayçal qui avait réussi à «déjouer» les barrages pour aller voir avec son petit frère ces belles machines de guerre. «Je savais que nous étions forts, mais je n'aurais jamais imaginé que c'était à ce point», réplique un autre jeune surexcité de voir les Forces spéciales à la «Pubg», sillonner la Moutonnière. Ces Algériens qui, comme tous leurs compatriotes, ont un amour inconditionnel pour leur armée, se donnent un malin plaisir à saluer leurs soldats. Les «Tahia El Djazaïr, Tahia El Djeïch (vive l'Algérie, vive l'ANP) fusent de partout. Ils sont accompagnés de tonnerres d'applaudissements et de cris de victoire. Les soldats jouent le jeu en saluant à leur tour leurs compatriotes. De beaux moments de communion entre le peuple et son armée s'ensuit. «Djeïch, Chaâb, Khawa, Khawa» (Armée, peuple, frères, ndlr) résonnent de partout.
Communion entre le peuple et son armée!
Un moment plein d'émotion qui donne véritablement la chair de poule. Ils le partagent avec le reste de leurs compatriotes à travers les réseaux sociaux. D'ailleurs, les vidéos de ces images des préparatifs du défilé sont en train de faire le buzz dans la «Dz blogosphère». E lles sont partagées en masse, au point où elles ont relégué au second rang les Jeux méditerranéens d'Oran et les jolies athlètes qui y participent. Sur Tik Tok, on a ajouté à ces vidéos de belles chansons patriotiques tout en taguant les «mouches du Makhzen». Beaucoup les ont partagées en masse sur la Toile marocaine avec des messages à peine voilés pour M6 et ses alliés. «Voilà ce qui vous attend, ne nous cherchez pas trop», écrivent-ils. Ce que tente de couvrir ces «trolls» à travers leur propagande habituelle. Mais trop tard! Beaucoup de Marocains ont déjà repris les vidéos de leurs frères algériens. Surtout celles qui concernent le système anti-missiles S300. «Ce n'est qu'une goutte d'eau dans un vase par rapport à ce que possèdent nos voisins algériens», écrivent des internautes marocains. D'autres leur répondent qu'ils peuvent nous «broyer» avec l'Espagne en quelques jours. Les mouches du Makhzen les accusent alors d'être des «mouches d'El Mouradia». Mais quoiqu'il en soit, le message est bel et bien passé. En tout cas, les Algériens, dont beaucoup n'ont jamais eu la chance de voir un tel événement, l'attendent impatiemment. Ils comptent s'y rendre en masse. Le président Tebboune a instruit le gouvernement à prendre toutes les mesures nécessaires afin de faciliter le déplacement des citoyens sur les lieux de l'évènement. Dans les 57 communes d'Alger, des bus ont été mis à la disposition des citoyens. Ils pourront ainsi se déplacer, sans tracas et en toute sécurité.
Transport gratuit et eau potable
Ce n'est pas tout! La wilaya d'Alger a annoncé avoir pris une série de mesures et dispositions pour permettre aux citoyens d'assister au grand défilé militaire prévu, ce matin, sur la Route nationale (RN) 11 à proximité de Djamaâ El Djazaïr. Il s'agit de «la mise à disposition de divers moyens de transport en commun, tels que les bus et les trains, pour transporter gratuitement les citoyens souhaitant suivre ce défilé à partir de points précis dans toutes les communes de la capitale (aller-retour) selon le programme joint à ce communiqué (publié sur la page facebook de la wilaya), et ce, en coordination avec les circonscriptions administratives et les communes, l'Etablissement public de transport urbain et suburbain de la ville d'Alger (Etusa), la Société nationale des transports ferroviaires (Sntf) et la société Talaba, a précisé la même source. «De l'eau potable sera mise à la disposition des citoyens en quantités suffisantes tout au long du trajet du défilé et des toilettes sont également prévues sur place», a ajouté le communiqué. «Tous les agents et acteurs de la société civile seront mobilisés pour encadrer les citoyens et veiller à leur confort», ont assuré les services de la wilaya d'Alger, invitant les citoyens à rejoindre tôt les points de départ des bus pour qu'ils puissent arriver au parking des «Sablettes» avant 8h00. Le rendez-vous est donc pris afin d'assister à un moment exceptionnel. C'est là le vrai sens de la fraternité et de la cohésion entre le peuple et son armée...


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.