Reprise des compétitions: Mellal appelle la FAF à prendre une décision finale    Covid-19 : confinement partiel dans dix communes de Tipasa à partir de vendredi    L'adoption par le Conseil de sécurité d'une lettre du Président Ghali comme document officiel irrite le régime marocain    Affaire Tahkout : poursuite au tribunal de Sidi M'hamed des plaidoiries de la défense    Covid-19: appel à des mesures urgentes pour atténuer l'impact sur l'Afrique    Feux de forêts: plus de 1.888 ha détruits en une semaine    APN: Clôture de la session ordinaire 2019-2020    Covid-19 : mobilisation d'un plus grand nombre de lits dans les hôpitaux    9 juillet 1962    Faut-il avoir peur de la seconde «ouhda» ?    Chelsea chasse Leicester du podium    Se sauver ou sombrer    Le ministre des Ressources en eau dévoile la directive du président    Rachad, les harragas et la décennie noire    «La perte du goût et de l'odorat sont deux symptômes du Covid-19»    «La sensibilisation et le confinement ciblé des zones endémiques sont la clé pour contenir le Covid-19»    Le barrage de Boukourdane face aux aléas du déficit hydrique    Le secteur culturel salue l'aide débloquée pour affronter le coronavirus    Papicha de Mounia Meddour au 9e Festival du cinéma arabe de Séoul    Lancement prochain de la dernière phase de l'aménagement de la Maison de la culture    La FAF tranchera le 15 juillet    Cafouillage administratif et réunions sans résultat    15e but pour Benrahma    Climat: nouvelle hausse des températures jusqu'en 2024, selon l'ONU    Hommage aux détenus d'opinion algériens à Montréal    Relaxe pour trois activistes du hirak à Béjaïa    Boukadoum met en garde contre la gravité de la détérioration de la situation en Libye    Risque de famine pour 7 millions de personnes en Afrique de l'Est    Plus de 3 000 réfugiés arrivés en Ouganda en trois jours    10 décès et 469 nouveaux cas en 24 heures    Le Burkina pris dans une spirale de violence    Pour quelle réorganisation territoriale ?    Cap sur un nouveau plan de relance    Nos prénoms dissimulent tant de guerres et tant de conflits !    "Hourof El Jenna", un spectacle de calligraphie arabe lumineuse    Installation de Mohamed Boukerras au poste de Directeur général de l'ISMAS    Installation du comité d'évaluation des œuvres des candidats au concours du "Prix Ali Maachi" pour les jeunes créateurs    Football Amateur : Attention au chant des sirènes    MO Béjaïa : Hadjar a subi une intervention chirurgicale    Relance du Barrage vert : ce qu'il faut éviter    Annulation de la CAN-2020 Féminine : Une pétition pour la restauration du tournoi    Azazga : Electro-industries dans la zone des turbulences    Libye : Boukadoum plaide pour une solution "opérationnelle et pratique"    Les chouhada sont revenus ce vendredi    Appel à commentaires pour l'élaboration d'une feuille de route    Le passeport Algérien toujoura a la traine    Nouveau calendrier pour les pensions de retraite    Le Kremlin promet de riposter aux sanctions britanniques    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





10 morts et 56 blessés dans un attentat à la camionnette piégée
VIOLENCES EN IRAK
Publié dans L'Expression le 07 - 03 - 2009


Dix Irakiens ont été tués et 56 blessés jeudi dans un attentat à la camionnette piégée perpétré sur un marché au bétail au sud de Baghdad, lors de l'attaque la plus meurtrière en Irak depuis plusieurs semaines. Les secours tentaient de démêler les restes humains des membres d'animaux éparpillés par l'explosion, qui s'est produite dans la ville de Medhatiyah, près de Hilla, la capitale de la province de Babylone (120 km au sud de Baghdad), ont indiqué des témoins. Les survivants ont fui de crainte d'une nouvelle explosion. «Dix civils irakiens ont été tués et 56 ont été blessés dans un attentat au véhicule piégé à l'est d'Hilla», a déclaré un porte-parole de l'armée américaine. L'explosion est intervenue sur un marché au bétail situé à 100 mètres de la route principale, selon in policier. D'après ce dernier, le véhicule piégé était une camionnette. Cet attentat intervient au lendemain d'une série d'attaques, dont des attentats suicide, visant la police et les milices luttant contre Al-Qaîda à Baghdad et Mossoul, qui ont fait 11 morts et 33 blessés. Il s'agit de l'attaque la plus meurtrière en Irak depuis l'attentat suicide du 13 février à Iskandariyah, également dans la province de Babylone. Au moins 35 pèlerins en route vers la ville sainte chiite de Kerbala avaient été tués. Au total, plus de 50 personnes avaient été tuées à cette période dans des attaques perpétrées à l'occasion de l'Arbaïne, qui commémore le 40e jour de deuil après la mort de l'imam Hussein. Auparavant, le 27 décembre, 35 pèlerins chiites, dont de nombreux Iraniens, avaient été tués et des dizaines blessés lorsqu'une kamikaze avait actionné sa ceinture d'explosifs à l'entrée du plus important mausolée chiite de Baghdad. Parallèlement, un membre des Sahwa, ces anciens insurgés sunnites reconvertis dans la lutte contre Al-Qaîda, a été tué dans une localité au sud de Baghdad dans l'explosion d'une bombe artisanale, selon une source policière. La situation en Irak est en voie de stabilisation mais les violences, essentiellement par le biais d'attentats et d'exécutions, restent quasi quotidiennes. En février, elles ont coûté la vie à 258 civils, militaires et policiers irakiens. En 2008, 6772 Irakiens avaient été tués dans des violences. A titre de comparaison, 17.430 personnes avaient péri en 2007 à cause des violences. 2006 et 2007 avaient enregistré les pires bilans de victimes depuis l'invasion américano-britannique de mars 2003.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.