3 oligarques transférés d'El-Harrach vers Koléa    PARTI JIL JADID : Soufiane Djilali fustige ‘'des parties fachosphères''    Abdelkader Ouali dans le viseur de la justice    MONTAGE AUTOMOBILE :Le président Tebboune s'engage à mettre de l'ordre    CONFERENCE INTERNATIONALE SUR LA LIBYE A BERLIN : L'Algérie a exprimé sa volonté d'abriter le dialogue libyen    ASPHYXIE PAR MONOXYDE DE CARBONE : Le tueur silencieux fait encore deux morts    EXAMENS DE PROMOTION AUX GRADES D'ENSEIGNANT : Les résultats annoncés    TRANSFERT DE MALADES VERS D'AUTRES HOPITAUX : Le ministère de la santé annonce de nouvelles instructions    Barça : le retour d'Ousmane Dembélé se précise    Les pluies continueront d'affecter l'Ouest du pays jusqu'à mardi matin    Ouverture de consulats au Sahara occidental: l'UA appelée à prendre des mesures d'urgence    Foot/Mondial-2022 (éliminatoire/Afrique): l'Algérie fixée mardi sur ses adversaires    AS Monaco : Slimani dans le viseur de Mourinho    La wilaya d'Alger tarde    Le vrai combat, selon Hassan Nasrallah    Erdogan en visite à Alger    Les mises en garde de Téhéran contre l'AIEA et les Européens    Tebboune : "Il est impératif d'y mettre un terme"    L'administration des impôts entame la réflexion    La priorité des priorités pour construire l'Etat de droit    WAC-USMA : le Gabonais Otogo-Castane au sifflet    Chay : "Tous les joueurs sont concentrés sur le match du MCO"    Saipem relaxé en appel, comme Eni    «...Les élites tendent à se protéger elles-mêmes… »    Plus de 5 millions de quintaux produits en huit mois    Le premier qui l'ouvre, on le démonte !    Les RN 9 et 12 fermées hier à la circulation    .sortir ...sortir ...sortir ...    Ou l'échec des idéologies qui confortent les systèmes de pensée anciens    On en sait plus sur Venise grâce à la découverte d'un dessin du XIVe siècle    «Sbitar» des mabouls    Un Sud-Africain en quête de record    Près de 2 000 signatures récoltées en moins de 24 heures    Liberté provisoire pour 20 manifestants    Baisse de la demande, chute du pouvoir d'achat et désorganisation des circuits de distribution : L'activité commerciale en récession    Bladehane préside une réunion de haut niveau du CSA pour la paix et la réconciliation au Mali    Le Président Tebboune s'entretient à Berlin avec son homologue français    JSM Béjaïa : Ghanem cédé au CRB    Handball : L'Algérie termine en tête du groupe D    Conseil des ministres: Lourds dossiers au menu    12 morts et 59 blessés dans un accident de bus: Nouvelle hécatombe à El Oued    Bouira: Incendie dans un local commercial    Hadj 2020-2021: Les délais d'inscription prolongés au 1er février    USM Bel-Abbès: Les joueurs sont entrés en stage bloqué    LES DIVORCES ET LE LABEL SOCIAL    Le pays prêt à transférer son ambassade de Tel Aviv à Jérusalem    Alarmant !    "La belle au bois dormant    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le discours de Gaïd Salah revu et corrigé
Visite du chef d'état-major de l'ANP dans la 1ère région militaire
Publié dans Liberté le 24 - 04 - 2019

Le général de corps d'armée, Ahmed Gaïd Salah, vice-ministre de la défense nationale, chef d'état-major de l'ANP, était, hier mardi, en visite de travail et d'inspection, dans la 1ère région militaire, à Blida.
Il avait, à l'occasion, prononcé un discours largement répercuté par les médias. Dans son allocution, Gaïd Salah s'était offusqué de ce que des partis et des personnalités politiques boycottent la conférence nationale initiée par le chef d'Etat par intérim, Abdelkader Bensalah. De même qu'il avait mis en garde contre les réactions hostiles des citoyens face aux visites des ministres et walis sur le terrain.
Mais voilà que le ministère de la défense national rend public, ce mercredi matin, un nouveau communiqué, une allocution que le chef d'état-major de l'armée aurait également prononcé lors de sa visite d'hier. Fait remarquable, le communiqué de mardi du MDN, et celui de ce mercredi, ne présentent pas le même discours. Des passages de son allocution ont été retirés, et d'autres ont été ajoutés.
Dans la nouvelle copie du laïus d'Ahmed Gaïd Salah, visiblement revu et corrigé, le vice-ministre de la défense n'impose plus l'agenda du pouvoir, à savoir les élections présidentielles du 4 juillet 2019. Aussi, il ne met plus en garde la population contre l'entrave de l'action du gouvernement Bedoui sur le terrain.
Il parle plutôt de «l'accompagnement du peuple et de ses institutions à travers la mise en œuvre des solutions possibles, tout en approuvant toute proposition constructive et initiative utile allant dans le sens du dénouement de la crise et menant le pays vers la paix».
Autre passage retiré, celui en rapport avec «des informations avérées faisant état d'un plan malveillant pour mener le pays à l'impasse, dont les prémices remontent à 2015, lorsque les trames et les visées du complot ont été révélées».
Mais le fait saillant réside certainement dans le passage où il réitérait son appel à la justice, et dans lequel un rajout a été introduit dans le communiqué de ce mercredi.
«Par ailleurs, j'ai appelé l'appareil de la justice, dans mes interventions précédentes, à accélérer la cadence des poursuites judiciaires concernant les affaires de corruption et de dilapidation des deniers publics et de juger tous ceux qui ont pillé l'argent du peuple. Dans ce contexte, précisément, je valorise la réponse de la justice quant à cet appel qui représente un volet important des revendications légitimes des algériens, ce qui permettra de rassurer le peuple que son argent pillé sera récupéré par la force de la loi et avec la rigueur requise», soutenait-il dans son discours de mardi.
Dans la nouvelle copie de ce mercredi, il «rappelle également que le Commandement de l'Armée Nationale Populaire offre des garanties suffisantes aux services judiciaires pour poursuivre avec détermination et en toute liberté, sans aucune contrainte ni pression, le jugement de ces corrupteurs, ces dispositions permettront ainsi de rassurer le peuple que son argent pillé sera récupéré par la force de la loi et avec la rigueur requise».
Rédaction Web


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.