Rencontre, demain, des partisans d'une «transition de rupture»    Les citoyens de Haïzer réclament la libération immédiate des détenus    Protestation des journalistes hier à Tizi Ouzou    "Aucune disposition pénale ne sanctionne le port de l'emblème"    L'ordre des avocats dénonce une atteinte aux libertés    Samy Agli, nouveau président du FCE    Le P-DG de Sonelgaz rassure    Redorer le blason de l'UGTA    Poutine prolonge l'embargo alimentaire contre les Occidentaux    Ankara discute avec Moscou sur la date de livraison des missiles S-400    Paroles de joueurs    Le Mozambicain Anibal Manave élu président de FIBA Afrique    Deux cadors font leur entrée    Salif Sané forfait contre l'Algérie    Dziri, nouvel entraîneur    L'ONA actionne son dispositif d'intervention et d'alerte    Le plan canicule activé à Constantine    L'enfouissement montre ses limites    Alerte à la canicule    L'Algérien Toufik Hamoum à la tête du Conseil technique de l'Unesco    ACTUCULT    Deux stèles à l'effigie de Matoub Lounès et d'Imache Ammar    17,56 millions de dollars pour un film jamais tourné    Des apprentis artistes peintres à Dar Abdeltif    Saison estivale 2019 : Aménagement de 62 plages autorisées à la baignade    Nouvelles de l'Ouest    Le secteur de la santé à Chlef : Beaucoup d'argent consommé sans impact sur la population    Retards dans la réalisation de projets sportifs : Des mises en demeure adressées aux entreprises et bureaux d'études    Rocher de la vieille: Chute mortelle d'un homme du haut de la falaise    Affaire KIA: Youcef Yousfi auditionné par la Cour suprême    Tébessa: Cinq personnes écrouées pour une affaire de 730 milliards    Chambre de commerce et de l'industrie de l'Oranie - CCIO: La commission ad-hoc des JM 2021 installée    Conseil de la nation: La demande de levée de l'immunité parlementaire de Amar Ghoul à l'étude    Alger : Rassemblement pour la libération de manifestants détenus    L'ARBRE DESSECHE    Le drapeau    Analyse : Paix et sécurité en Afrique pour les nuls…et les plus avertis    Pour "réduire leur dépendance envers Moscou" : Les USA veulent accorder des prêts aux pays de l'Otan    Dédollarisation : Les alliés des Etats-Unis se débarrassent eux aussi du dollar    Energies renouvelables : L'Algérie s'est dotée d'une stratégie "ambitieuse" pour son développement    Avec Uptis : Michelin lance le pneu increvable    Libye: Le président du Conseil social des tribus Touareg salue les efforts de l'Algérie    Les études se poursuivent pour la reconversion de la prison de Serkadji en musée public    L'Etat à la rescousse    L'opposant Abdourahman Guelleh a pu quitter le pays    Mustang Shelby GT 500, un V8 de…770 chevaux !    Can 2019 Les verts réussissent leurs débuts    Speedy Algérie : Promo vacances sur les pneus, freins et cli    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le panier de la ménagère laminé
Guelma
Publié dans Liberté le 19 - 05 - 2019

Nous avons effectué une virée, en ce douzième jour du mois béni de Ramadhan, dans plusieurs marchés du chef-lieu de wilaya afin de constater de visu l'évolution des prix des produits alimentaires indispensables à la maîtresse de maison pour la préparation des mets du f'tour.
Il faut reconnaître que certains légumes sont toutefois à la portée des familles modestes, à savoir la pomme de terre à 50-60 DA le kg, l'oignon à 60-70 DA, l'ail, la salade verte à 60 DA, la carotte, la betterave, le concombre, l'aubergine à 70-90 DA, la courgette à 30-40 DA. En revanche, les haricots à écosser et les haricots verts caracolent respectivement à 450 DA et 300 DA le kg, le citron à 280-300 DA, la tomate fraîche à 120-150 DA le kg, et ces tarifs exorbitants rebutent les bourses modestes. Concernant les fruits, seules les oranges sont abordables à 140-220 DA le kg selon la qualité, ainsi que la pastèque et le melon à 90-120 DA le kg. Les pommes d'importation sont proposées à 700 DA, la pomme locale de qualité moindre à 500 DA, les nèfles à
200-250 DA, les abricots et les fraises à 300 DA le kg, alors que la banane stagne à 270-300 DA le kg. Les viandes rouges ont enregistré une hausse conséquente : agneau à 1400 DA le kg, le veau sans os à 1800 DA, le filet à 2200 DA, la fressure à 2200-2500 DA, les steaks et les beefteaks à 2000 DA le kg. Néanmoins, les abats et la tête de mouton connaissent un certain engouement puisqu'ils sont écoulés à 500 DA l'unité.
Cette année, les bouchers ont décidé de casser les prix du poulet vidé qui est cédé selon une fourchette de 230-300 DA le kg, à la grande satisfaction des pères de famille qui ont saisi cette aubaine pour faire bouillir la marmite de la maisonnée. De l'avis des clients que nous avons abordés, certains commerçants font preuve d'indélicatesse et saisissent l'opportunité du mois de Ramadhan pour se sucrer toute honte bue.
HAMID BAALI


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.