Le Président Tebboune préside la cérémonie d'accueil des restes mortuaires des 24 martyrs de la Résistance populaire à l'Aéroport Houari-Boumediene    Béjaïa : moyens aériens pour éteindre un important feu de forêt à Adekar    L'Espagne ne veut pas d'Algériens sur son territoire    Deux navires de Sonatrach séquestrés au Liban    Chengriha confirmé au poste de chef d'état-major de l'ANP    L'Algérie ne renoncera pas à sa demande de restitution de ses archives détenues par la France    Colonisation. Bugeaud peut bien tomber de haut    Liste des résistants algériens dont les ossements ont été rapatriés vendredi de France    ONU/CDH: l'Algérie appelle à Genève au respect de la souveraineté des Etats    France : « Pour une République française antiraciste et décolonialisée »    SONELGAZ : Le PDG élu à la tête l'association Med-TSO    Coronavirus : 413 nouveaux cas, 490 guérisons et 9 décès durant les dernières 24h    REBOND DU CORONAVIRUS : Benbouzid incrimine les rassemblements familiaux    Le Covid-19 est une maladie ‘'de nature génétique'' propre à chaque personne    SETIF : Une septuagénaire repêchée d'un puits    413 nouveaux cas confirmés et 9 décès en Algérie    FETE DE L'INDEPENDANCE NATIONALE : La journée du 5 juillet chômée et payée    PARTI RND : Le travail collectif pour préserver la stabilité du parti    POUR SES SACRIFICES CONSTANTS AU SERVICE DE LA PATRIE : La reconnaissance de la nation à l'ANP renouvelée    Ecouter la musique pourrait réduire les crises d'épilepsie    FUNERAILLES NATIONALES LE 5 JUILLET A ALGER : Retour au pays pour 24 chahids    ORAN : Une enveloppe de 1300 milliards allouée pour les JM 2022    LE PDG DE ‘'SADEG'' A MOSTAGANEM : Des inaugurations et une redynamisation des projets en cours    Cyclisme : les Algériennes Bensalah et Bouchoucha admises comme Commissaires de courses sur piste (UAC)    Constantine/Covid-19 : des spécialistes face à un agent émergent et des agents propagateurs    Rapatriement des restes mortuaires des martyrs algériens    Heureusement que le cœur du hirak n'est pas à la place de la République.    Quotidien Ech-chaâb: la réforme prévue en Algérie repose sur une pré-prospection    Décès du poète et parolier Mohamed Angar    Le Président Tebboune renouvelle la reconnaissance de la nation à l'ANP pour ses sacrifices    Sahel: la France annonce une nouvelle force sur fond de doutes sur son efficacité    Epuration de tous les dossiers inhérents aux médicaments fabriqués localement    Optimisation des dépenses à Sonatrach : "les acquis des travailleurs ne seront pas touchés"    L'Atlético Madrid enterre presque les espoirs de titre du Barça    Des milliers de Ghazaouis manifestent contre le plan israélien d'annexion    L'empire Haddad s'écroule    Poutine dénonce les nouvelles sanctions américaines contre la Syrie    Zeffane blessé au niveau de l'ischio-jambier    Un triptyque de Francis Bacon vendu 84,6 millions de dollars aux enchères sans public de Sotheby's    Le schiste américain dans le rouge    Communiqué de l'AJSA    Agence CNAS : Une campagne d'information sur la plateforme numérique AraaCom    La mère des batailles    "Le BF a juste émis le vœu de reprendre la compétition"    Répression contre l'opposition à Hong Kong    L'épreuve    L'infrangible lien...    Mohamed Sari à la tête du Conseil national des arts et des lettres    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Serraj prépare la contre-offensive à Tripoli
Parallèlement à l'initiative politique qu'il a annoncée
Publié dans Liberté le 17 - 06 - 2019

Les efforts diplomatiques entrepris depuis des semaines n'ont pas réussi à ramener les parties libyennes à la table du dialogue. Les ingérences étrangères en sont pour beaucoup dans le blocage politique.
Le gouvernement libyen d'union nationale (GNA) se prépare à lancer une nouvelle contre-offensive pour déloger les troupes du général à la retraire Khalifa Haftar des quartiers périphériques de Tripoli, alors que de nouveaux combats ont fait neuf morts et des blessés dans la nuit de samedi à hier, ont rapporté les médias locaux. Le président du Conseil présidentiel, également chef du GNA, Fayez al-Serraj, a ordonné à ses troupes de se préparer, à l'issue d'une réunion qu'il a eue avec les hauts responsables militaires samedi. Selon le communiqué du GNA, diffusé sur sa page facebook, "la réunion (de samedi, ndlr) a porté sur les programmes et les mécanismes de coordination entre la salle des opérations militaires de Tripoli et divers secteurs de la sécurité et de l'armée, et a examiné les mesures et les plans de sécurité destinés à assurer la sécurité des citoyens et des installations vitales". Intervenant dans un contexte de blocage politique total, la réunion en question "a été marquée par l'adoption de la nouvelle phase du plan visant à faire face aux forces attaquant la capitale et à déterminer les besoins, et le commandant suprême a émis des ordres pour renforcer les unités de combat avec toutes les exigences requises par les opérations", a ajouté le communiqué du GNA, sans plus de précisions. Parallèlement, Fayez al-Serraj a annoncé hier le lancement d'une nouvelle initiative politique pour sortir de l'impasse, une initiative qui risque de subir le même sort que toutes les autres tentatives de dialogue politique engagées ces quatre dernières années. "Partant de ma responsabilité nationale et malgré l'offensive brutale que nous continuerons à repousser (...) et à vaincre, je présente aujourd'hui une initiative politique pour une sortie de crise", a indiqué hier le patron du GNA, lors d'une allocution diffusée par la chaîne Libya al-Wataniya, basée à Tripoli. "En coordination avec la Mission d'appui de l'ONU en Libye (Manul)", M. Serraj a proposé la tenue d'un "forum libyen" pour réunir "les forces nationales influentes sur les plans politique et social, et partisanes d'une solution pacifique et démocratique". Il a aussi annoncé la tenue d'un double scrutin présidentiel et législatif avant la fin de l'année en cours, comme l'aurait souhaité l'ONU. Ces deux annonces ne sont finalement qu'une nouvelle tentative de tenir la conférence avortée de Ghadamès, prévue pour avril dernier avant son report, en raison de l'offensive lancée par Khalifa Haftar le 4 avril pour le contrôle de la capitale Tripoli. Cette offensive a fait jusqu'ici 653 morts et 3547 blessés, selon le dernier bilan de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) et qui n'inclut pas les neuf civils tués dans la nuit de samedi à hier, dans des raids aériens visant un dépôt militaire gouvernemental dans l'est de la capitale. Ces raids, attribués aux troupes de Haftar, ont endommagé un hôpital voisin, rapportent des médias citant le ministère de la Santé libyen. "Les neuf victimes, dont deux femmes et un enfant, sont toutes des civils", a indiqué Fawzi Ouanis, porte-parole du ministère.

Lyès Menacer


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.