Rivière asséchée !    Le Grand Sud, cette Algérie utile    Récupération du foncier industriel inexploité: «Une première étape pour relancer l'activité économique»    Envoi de troupes de l'ANP au Sahel: Le démenti de l'ambassade de France    Football - Ligue 1: De belles affiches au programme    Ligue 2 - Groupe Est: Choc à Tadjenanet, retrouvailles à El-Eulma    ASM Oran: La volte-face de Kamel Mouassa !    Education: Le ministre renoue le dialogue avec les syndicats    Ras El Aïn et Haï Sanawber: Relogement prochain de 3.000 familles    11.015 comprimés psychotropes saisis et un réseau démantelé    Macron reconnaît: Ali Boumendjel «torturé puis assassiné» par l'armée française    El quinqui de ma grand-mère et l'antonomase    Les explications de Cevital    163 nouveaux cas, 147 guérisons et 5 décès en 24 heures    Démantèlement d'un réseau à Tipaza    Le leader en péril à Biskra    Les présidents de trois partis reçus par le chef de l'Etat    Les facteurs déterminants du cours des hydrocarbures    L'Algérie entame sa véritable course dans le processus de l'émergence    Les Soudanais autorisés à entrer en Algérie    Suspension des vols charters entre Alger et l'aéroport chinois Chengdu    RCR-USMBA délocalisé au stade de Chlef    «Mon plus grand soutien, c'est l'Armée !»    Enregistrement audio de chansons et musiques    La France reconnaît que son armée a assassiné Ali Boumendjel    Le court métrage algérien «Mania» primé    La RASD, un combat séculaire, une volonté populaire pour une défaite Inéluctable du colonialisme    Djerad: mettre en place des plateformes en ligne pour les demandes d'exercice d'activité socio-économiques    Beldjoud préside la cérémonie d'installation du wali d'El Meghaier    Le Maroc doit rendre des comptes concernant l'occupation illégale des territoires sahraouis    M. Chitour évoque les opportunités de coopération et de partenariat avec l'ambassadeur d'Espagne en Algérie    Coronavirus: 163 nouveaux cas, 147 guérisons et 5 décès    Prétendu engagement militaire de l'Algérie dans le Sahel: l'ambassade de France dément des propos attribués à Macron    Le lion change de look    Actuculte    L'Allemagne reconnaît le droit du Sahara occidental à l'indépendance    Zones d'ombre: le programme du président de la République sera concrétisé    Radiothérapie : de nouveaux centres prochainement à travers plusieurs wilayas    Indispensable neutralité    Marche des étudiants à Alger    Un ancien chef de daïra en appelle à Tebboune    La défense réclame la présence des accusés    "L'Algérie n'enverra pas de soldats au Sahel"    La Tunisie renforce ses moyens à la frontière algérienne    Relaxe pour le maire d'Afir    10.000 logements à la clé    Trois romans algériens sur la longlist    «J'ai commencé l'écriture à l'âge de 13 ans»    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La majorité des clubs de Ligue 2 décide de ne pas recruter
Devant l'intransigeance de la FAF en ce qui concerne les dettes de la CNRL
Publié dans Liberté le 13 - 01 - 2020

La FAF a rappelé à la LFP que "seule la CNRL est habilitée à autoriser les clubs à recruter".
Après avoir menacé d'entamer une grève pour protester contre la décision de la FAF de les interdire de recrutement suite à des dettes cumulées au sein de la Commission nationale de résolution des litiges (CNRL), les clubs de Ligue 2 semblent abdiquer devant l'intransigeance de la FAF. En effet, pour la première fois depuis au moins trois saisons, le bureau fédéral de la FAF n'a pas reculé devant le chantage des clubs, aidés dans leur démarche par le double langage du président de la Ligue de football professionnel, Abdelakrim Medouar. Lors de la dernière réunion du bureau fédéral de la FAF, Medouar a été vite rappelé à l'ordre, lui signifiant d'emblée que la question n'était même pas à l'ordre du jour du BF. Pis, la FAF a rappelé à la LFP que "seule la CNRL est habilitée à autoriser les clubs à recruter". Les clubs touchés par cette menace d'interdiction de recrutement sont, pour la Ligue 1, le NAHD, l'USMBA, le NC Magra, le CABBA, l'ASO et l'USB, et presque toutes les équipes de Ligue 2, à l'exception de l'OM Arzew. "La CNRL a saisi officiellement les clubs concernés quant à cette menace d'interdiction de recrutement et les a avertis qu'ils ne pourront pas bénéficier de nouvelles licences (recrues), s'ils ne règlent pas leurs dettes avant la clôture du mercato." Cependant, lors de la dernière réunion du bureau fédéral, le président de la Ligue de football professionnel (LFP) avait demandé à la FAF pour que la LFP puisse payer ces dettes à la CNRL, à charge ensuite pour la Ligue de prélever son dû sur les droits TV des clubs. Visiblement, la FAF n'a pas donné finalement son feu vert, puisqu'elle rappelle dans son communiqué que "le bureau fédéral a rappelé que les seuils des dettes des clubs des Ligues 1 et 2 auprès de la Chambre nationale de résolution des litiges (CNRL), respectivement de 30 MDA et 10 MDA, lesquelles dettes sont prises en charge par la Ligue de football professionnel (LFP) sur les droits de retransmission télé, concernent les dettes antérieures à juin 2018". Autrement dit, les dettes cumulées depuis juin 2018 doivent être intégralement payées par les clubs concernés, sous peine de se voir interdire de recrutement. Du coup, la plupart des clubs de Ligue 2 ont décidé de faire l'impasse sur le recrutement. La FAF avait publié sur son site officiel le montant des salaires impayés aux joueurs et aux entraîneurs (CNRL) : "La Fédération algérienne de football (FAF) porte à la connaissance des clubs des Ligues 1 et 2 professionnelles, à travers la Chambre nationale de résolution des litiges (CNRL), que le montant des salaires impayés cumulés au 1er décembre 2019 est de plus de 698 millions de dinars (soit plus de 69,8 milliards de centimes) répartis en : 172 MDA pour 7 clubs de la Ligue 1 et 526 MDA pour 15 autres de la Ligue 2. Les clubs amateurs ne sont pas en reste, puisque 11 d'entre eux totalisent un montant de dettes dépassant 238 MDA, dont 42,2 MDA concernent les dettes de trois formations pour la saison 2018-2019." La période du mercato a démarré le 20 décembre dernier et prendra fin le 19 janvier prochain.

SAMIR LAMARI


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.