Real Madrid: son avenir, Modric a tranché    Kheddad a joué un rôle fondamental dans la bataille juridique du Polisario    Décès de Kheddad: un combattant infatigable pour les droits du peuple sahraoui    Biologie médicale: nécessité de création d'un réseau national de laboratoires accrédités    Benbouzid réitère "la gratitude" de l'Algérie à la Chine pour son aide face au Covid-19    Oran: fin de confinement au complexe des "Adalouses"    Un terroriste et trois éléments de soutien éliminés et des munitions saisies durant le mois de mars    « Le peuple du 1er Novembre et du Hirak saura relever le défi »    Coronavirus : facilitations exceptionnelles à l'importation des matières premières nécessaires    Le Mouvement El-Bina dénonce l'attaque féroce" d'une chaîne de télévision publique française contre l'Algérie    Appel à la libération des détenus d'opinion    Hamel écope de 15 ans de prison ferme    Tunisie : Un terroriste de Daech arrêté    Sahara Occidental occupé : 139 000 tonnes de poissons exportés illégalement par le Maroc    Vers une plus forte chute de la demande    Abdelhafid Benchebla. Boxeur algérien (91 kg) : «Mon rêve : décrocher une médaille aux JO et passer en professionnel»    Condoléances    La suspension prolongée jusqu'au 19 avril    "La reprise du Calcio ? Il est trop tôt pour prédire quoi que ce soit"    CSC : Les blessés se remettent sur pied    JS Kabylie : Solidarité avec le personnel médical    Les stations d'essence prises d'assaut à Alger    Vers un nouvel ordre mondial    Covid-19 : 14 décès et 131 nouveaux cas enregistrés    Le syndicat et les travailleurs restent mobilisés    L'hommage de Larab Mohand Ouramdane aux arbitres    Un Chinois dans la tête d'un Algérien    Action de solidarité avec les confinés du Coronavirus : 10 000 ouvrages distribués    Tébessa: Les panneaux publicitaires dans l'anarchie    Les f et les e 5, la theorie du 100e singe    LA FORCE DES LOBBYS    Tlemcen: «Il n'y aura pas de pénurie de fruits et légumes»    FAF - Réunion du BF: Réaction d'un fonds de solidarité    Le peuple cubain n'est-il pas ce merveilleux exemple qui indique la voie à suivre? La volonté de survie dans la dignité tout en marquant sa solidarité à l'international par élan humaniste    El Kala: Un mandataire de poissons se fait subtiliser 32 millions de cts    Le temps à l'émergence des start-up ?    Rafael Gómez, le dernier survivant de ces Espagnols qui ont libéré Paris    Vous ne détruirez pas notre maison pour construire la vôtre !    Prolongation de la suspension des vols jusqu'à nouvel ordre    L'ambassade de Chine en Algérie réagit    "Il y a quelques malades qui, symptomatiquement, sont bien"    Le Conseil de sécurité prévoit un briefing sur le Sahara occidental en avril    TRIBUNAL DE SIDI MHAMED : Abdelghani Hamel condamné à 15 ans de prison    UN DECRET A ETE SIGNE HIER : Le président Tebboune gracie 5037 détenus    MON PAYS TIENDRA LE COUP BON GRE, MAL GRE.    GM et Ford contraints de produire des respirateurs    L'armée se tient prête pour une"éventuelle intervention"    Les médecins cubains très sollicités face au coronavirus    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le Targui
12e partie
Publié dans Liberté le 17 - 02 - 2020

Résumé : Arrivés à leur hôtel, Linda et Toufik apprécieront le décor typique, les plats locaux et découvrirent l'art rupestre. Le moyen le plus sûr qui prouve que nos ancêtres sont passés par là. Linda se demande si de nos jours la communication est plus fiable.
-Nous, nous avons les SMS, les vidéos et internet.
Elle rit.
-Qui s'effaceront à la moindre fausse manœuvre. Nos aïeux étaient plus perspicaces dans ce domaine. Un simple symbole sur un rocher qui défiera le temps et l'espace.
-Oui. Ils étaient perspicaces et prévoyants dans leur manière de vivre au quotidien, leur travail, leur sens des responsabilités. D'ailleurs, leur fierté légendaire est bien connue.
-Et nous avons hérité, nous aussi, de cette fierté, puisque nous sommes leurs dignes descendants.
-Il y a aussi ces traditions qui reflètent authentiquement, et jusqu'à nos jours, cette richesse culturelle. Les khaimas, les ustensiles, les sculptures, les effets vestimentaires, et j'en passe. Cela prouve que le message a été bien capté. Ce sont ces traditions qui sont les traits d'union entre les générations. Ils venaient de sortir sur la terrasse, et la jeune fille relève la tête pour admirer le ciel étoilé où brillait aussi un beau clair de lune.
-J'espère qu'on aura l'occasion de visiter tous ces sites.
-Nous pourrions programmer une journée pour cela. Mais ne nous éloignons surtout pas du but de notre voyage : retrouver nos origines.
-Je ne te le ferais pas répéter.
Elle farfouille dans son sac pour en sortir un cliché.
-Regarde, j'ai même pensé à ramener cette vieille photo de notre père.
-Parfait. Nous essayerons dès demain d'entamer notre enquête, en commençant par interroger les gens de la région sur le nom de famille.
-Je pense que le nom n'est pas toujours un bon indice. Il y a souvent des homonymes, tu le sais bien !
-Oui, mais j'ai déjà pris les devants pour entamer une petite recherche sur internet.
-Et alors ?
-Alors, effectivement, il y a beaucoup d'homonymes dans la région. Nous pourrions toujours nous adresser à l'état civil pour tenter de retrouver le bon tuyau.
-Tu crois que nous aurions assez de temps pour consulter les registres ?
-Nous sommes dans l'obligation de passer par cette première étape. Sinon nous n'obtiendrons aucun résultat concret.
Elle acquiesce.
-OK. Commençons par là.
-À la première heure demain, nous nous rendrons à la mairie du centre-ville. Mais pour ce soir, place à la détente. Ça te dirait d'assister à une soirée tindie ?
Elle tape des mains.
-Waou ! J'adore cette musique.
-Alors rendons-nous au salon. Un groupe local assure l'animation pour ce soir. La soirée se prolongera jusqu'aux premières lueurs de l'aube. Rompus de fatigue, les deux jeunes gens rejoindront enfin leurs chambres pour prétendre à un repos bien mérité.
La chaleur réveillera Linda vers le milieu de la matinée. Elle jette alors un coup d'œil à sa montre, et se lève d'un bond.
"Mon Dieu, j'ai dormi comme une marmotte !", s'exclame-t-elle en se dirigeant vers la salle de bain.
Une demi-heure plus tard, elle tape à la porte de la chambre mitoyenne où dormait son frère. Ce dernier ouvrit en se frottant les yeux. À la vue de sa sœur déjà habillée et prête à entamer sa journée, il ouvre de grands yeux.
-Linda ! Pourquoi me réveilles-tu ? Il est encore trop tôt.
-On sera bientôt à la mi-journée, mon cher frère !
-Sans blague !


(À SUIVRE)
Y. H.
[email protected]
Vos réactions et vos témoignages sont les bienvenus.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.