Bechar: installation du nouveau chef de la sûreté de wilaya    Man City : Agüero proche de rejoindre le Barça    Les appels à la libération de Rabah Karèche se multiplient    Un début d'année prometteur pour Sonatrach    Programme national des énergies renouvelables: création d'une société mixte Sonatrach/Sonelgaz    Un conseil militaire mis en place    Slogans exclusivement démocratiques et modernistes    L'Aigle noir à quitte ou double    Zoran Manojlovic, nouvel entraîneur    Youcef Bouzidi apporte ses précisions    «Le sondage doit devenir un réflexe»    La flambée des prix persiste    Arrestation d'une bande de dealers    Grégoire Dasse nommé directeur des ventes de Renault    Le président de SOS Bab El-Oued sous mandat de dépôt    À LA MEMOIRE DES MARTYRS DU PRINTEMPS NOIR    la liste des membres sélectionnés approuvée    Les marchés optimistes    L'Algérie à la 146e place    Sécurité régionale et relance de l'UMA au menu    Porsche signe son meilleur premier trimestre    Les travailleurs de l'éducation maintiennent la pression    Béni Douala célèbre ses héros    La Chaîne II inaudible sur la bande FM    La chanson surprise de Lounis Aït Menguellet    Coupe de la CAF. Coton Sport – JS Kabylie (14h) : Un match chaud pour les Canaris    Handball : L'AG élective invalidée    Coupe arabe de la FIFA 2021 : L'Algérie sera présente au rendez-vous qatari    A partir de la citadelle d'Alger : Coup d'envoi des festivités du mois du patrimoine    Eviter l'effet boule de neige    Education: Nouvelles protestations annoncées    Tiaret: La ville croule sous les ordures    Aïn El Turck: Une dizaine de baraques de fruits et de légumes démantelées    La tomate n'a pas partout le même goût    Air Algérie vers le crash    Marche pacifique à Béjaïa    La Turquie maintient le flou    Incompréhensible décision    Les oligarques sont-ils de retour?    Le directeur régional et plusieurs douaniers limogés    Fin des poursuites dans une affaire de déstabilisation de l'Etat    L'Algérie condamne l'attaque terroriste du village de Gaigorou    187 nouveaux cas et 5 décès en 24h    Attaque terroriste sur une base militaire dans le Nord-Est    L'ONU face à ses responsabilités    Le patrimoine et la spiritualité à l'affiche    «Le livre en tamazight a fait des pas de géant»    L'ONDA a versé plus de 50 millions DA    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le combat des détenus d'opinion réinventé à Montréal
Manifestation des Algériens du Canada
Publié dans Liberté le 21 - 07 - 2020

Une cellule de prison en carton, des détenus menottés et des discours d'un combat politique assumé : la manifestation dominicale des Algériens à Montréal a donné lieu à une parodie de justice où le combat des détenus d'opinion a été réinventé.
Cette mise en scène qui a mobilisé des dizaines de manifestants rappelle au monde qu'en 2020, des Algériens, pour avoir exprimé une opinion, croupissent dans les geôles du pouvoir. Outre le décor habituel avec les pancartes et les slogans engagés de la Révolution du sourire, le rendez-vous montréalais de ce dimanche a été l'occasion de brancher les projecteurs sur l'injustice qui frappe encore des dizaines de prisonniers du Hirak.
Le rassemblement a été entamé par des chants amplifiés par un nouveau dispositif de sonorisation acheté par les hirakistes. L'idée de rendre hommage aux prisonniers politiques émane de la mascotte du Hirak, Djamel Témiscamingue, qui égaie les manifestations par son humour corrosif. Une cellule de prison en carton balafrée par l'intitulé bureaucratique "Ministère de la Répression" est érigée au milieu de la foule qui a brandi l'emblème national et l'étendard amazigh. Des manifestants menottés incarnent le rôle des détenus d'opinion. Derrière les barreaux, ils s'échinent à discourir pour rappeler à l'opinion leur combat démocratique et pacifique pour les libertés.
Un manifestant a ainsi incarné le rôle du journaliste Khaled Drarni, sous mandat de dépôt depuis mars dernier. Un autre s'est mis à la place d'un prisonnier anonyme. Par ces gestes et paroles, la manifestation a été empreinte de beaucoup d'émotion.


Yahia Arkat


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.