Blida: 3 blessés lors de l'opération d'extinction des incendies de forêt à Chréa    Coronavirus: 1305 nouveaux cas, 602 guérisons et 16 décès    RSF avoue avoir placé l'Algérie par "erreur" sur la liste des utilisateurs de Pegasus    Décès du metteur en scène Hassan Assous    Soudani s'engage avec Damac FC    JO - Judo : Fethi Nourine suspendu par la fédération internationale de judo    Arrivée d'experts chinois pour inspecter les équipements de Saidal    La FAF procédera à une désignation des quatre équipes pour les coupes africaines    La crise sanitaire alimente le différend au sommet de l'état tunisien    L'ANCIEN MINISTRE DE L'INDUSTRIE MAHMOUD KHOUDRI N'EST PLUS    L'ambassade d'Algérie à Paris dépose plainte    LE SNAPO PLAIDE POUR UNE VACCINATION DANS LES OFFICINES    Plein gaz pour Medgaz    LES FOURNISSEURS FRANÇAIS S'INTERROGENT    TRÊVE SANITAIRE À TIZI OUZOU ET À BEJAIA    L'IMAM VOLONTAIRE DE LA MOSQUEE DE M'KIRA ASSASSINE    Journées portes ouvertes à l'université Yahia-Farès    ALGER RIPOSTE    Abdelhakim Meziani, l'insatiable passionné    Ahmed Yahya énonce les critères de participation    Prêtez votre téléphone sans stresser    Larbi Houari emporté par le Covid-19    Le Makhzen viole les fondements des relations algéro-marocaines !    Qui dirige le Maroc ?    La campagne de vaccination gagne en cadence    375 personnes hospitalisées au niveau de la wilaya de Béjaïa    Pâtes gratinées à la viande hachée    Les Relizanaises en conquérantes à Berkane    Stage de dix jours à Alger    Adieu Hakim, on t'aimait bien    Il avait repris hier à 73,80 dollars : Le pétrole fait du surplace après avoir recouvré ses pertes    Il a rencontré jeudi le responsable de l'ANIE : Tebboune met le cap sur les locales    61% des candidats au baccalauréat admis à l'université : Les filières littéraires à la traîne    A Kaddour M'hamsadji    Prix du Président de la langue et de la littérature amazighes : Appel à participation    L'absentéisme, tout le monde connaît, mais sinon, le présentéisme, qu'est-ce que c'est ?    Une et indivisible    L'Algérie et le nouvel ordre mondial énergétique    Catastrophe écologique au Yémen    Washington et Baghdad discutent sur la présence militaire américaine    La FAF appelle à une large vaccination    Le président entame des consultations    Fini la politique de l'autruche    Du banal au pas normal?    Les «ripoux», les magistrats et les «privilèges»!    Quelle cyberstratégie pour l'Algérie?    «Moussawiri» de l'Algérien Ahmed Tounsi    «Donner de l'espoir grâce à la musique est la meilleure chose que j'ai faite...»    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



« Le peuple vient d'exprimer une défiance claire à l'égard de toute opération politique »
Le PT réagit aux résultats des élections législatives
Publié dans Liberté le 14 - 06 - 2021

Le Parti des travailleurs a réagi, ce lundi, aux résultats des élections législatives du 12 juin, considérant que c'est plutôt le taux de 14,7% annoncé à 16h qui représentait la fin de l'opération de vote.
Le secrétariat permanent du Bureau politique du PT, qui s'exprimait ainsi, cet après-midi, à travers un communiqué, a considéré, en effet, que « l'écrasante majorité du peuple algérien vient, une fois de plus, à travers une abstention sans précédent d'exprimer une défiance claire à l'égard de toute opération politique visant à sauver le système honni hérité du modèle de parti unique contre lequel s'est soulevé le peuple en février 2019 ».
Toujours selon le même communiqué, « ni les moyens matériels et financiers colossaux mis au service de ce scrutin, ni l'instrumentalisation de la menace étrangère, ni la propagande officielle ni le matraquage des médias publiques et des médias privés au service du régime n'ont pu briser la détermination de la majorité du peuple ni altérer la conscience collective ».
Le Parti des travailleurs a par ailleurs exprimé sa satisfaction quant à « la capacité de discernement » du peuple, « son patriotisme et son attachement à son droit de décider de son sort souverainement et librement », exprimés à travers « l'abstention massive ». Tout en ajoutant que « l'écrasante majorité vient de décréter que le système en place depuis 1962, avec la même nature, les mêmes pratiques et dont les politiques qui ont ruiné le pays sont approfondies, doit partir pour que puisse s'exercer la plénitude de la souveraineté du peuple, seule habilité à définir la nature du régime et donc des institutions conformes à ses aspirations ».
Le PT interprète ces résultats par une réaffirmation de « l'unité du peuple algérien, confirmant sur le terrain électoral que le processus révolutionnaire du 22 février 2019 est bel et bien vivant et réaffirme son rejet de toute tentative visant à le dénaturer ou le confisquer ».
D'autre part, le parti a relevé que cette abstention coïncide avec « l'indignation de la majorité devant la régression sans précédent sur le terrain des libertés démocratiques, la fermeture des champs politique et médiatique, la répression des marches et rassemblements, la criminalisation/judiciarisation/diabolisation de l'action politique, de la profession de journaliste, de la fonction d'avocat, de la liberté d'opinion, de conscience, et y compris de recherche académique, de l'exercice des libertés syndicales, l'indignation devant les milliers d'interpellations, les centaines de détenus politiques et d'opinion...».
Enfin, le parti de Louisa Hanoune a mis en rapport ces résultats avec le « rejet franc de la légalisation et de l'institutionnalisation de l'arbitraire via des amendements au code pénal qui visent à bâillonner et encamisoler la société algérienne ».
Pour conclure, le PT estime que « les premiers résultats du 12 juin courant renvoient aux raisons mêmes qui ont été à l'origine du déclenchement de la révolution du 22/02/2019 ».

Imène AMOKRANE


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.