Présidentielle au Venezuela: début des opérations de vote    Arrestation de trois individus en possession d'un pistolet-mitrailleur    Visas : l'Espagne durcit les conditions    10 start-up algériennes au Viva Technology de Paris    L'UE s'attache à préserver l'accord nucléaire iranien    Le combat "douteux" du ministère du Commerce    Louisa Hanoune : "Le régime est en faillite"    Palestine : les pays musulmans demandent "une protection internationale"    Les expulsions collectives dénoncées    Constantine fête ses champions    Les petits Fennecs en quête d'exploit    Le Mouloudia au pied du podium    Le DG du CHU Mustapha minimise l'impact    Des citoyens interpellent les responsables    10 morts et plus de 46 blessés en 48h    L'Université d'Alger, "bastion de la révolution estudiantine"    La cité juste à réinventer    Le Besiktas s'intéresse à Mandi    Les passagers refusent de débarquer dans le port de Marseille: Que s'est-il passé sur le «Djazair II» ?    Aïn Defla: Des renforts de sécurité pour les scolaires    Bouteflika appelle à préserver l'Ecole et l'Université des conflits idéologiques et politiques    Après les dernières provocations marocaines: Alger adopte un ton apaisant    L'Algérie pourrait être touchée par des vagues de chaleur extrêmes    Les prix des voitures "algériennes" vont augmenter de 9%    Sonelgaz met plein les gaz    Palabres politiciennes inutiles    26 joueurs convoqués pour un stage    Six Algériens toujours en course pour Buenos Aires    18 athlètes algériens attendus à Tunis    21 lutteurs seniors en stage à Souidania    Pour l'initiative ''vivre ensemble en paix'' : M. Abdelaziz Bouteflika ne mérite-t-il pas le prix Nobel ?    Bouteflika adresse ses condoléances au Président du Conseil d'Etat    Encore un report!    Pyongyang et le syndrome libyen    Une ambiance des grands jours    Les maires se plaignent déjà    Un vaste réseau de trafiquants de faux documents de voitures démantelé    La Protection civile investit les mosquées    La présence militaire russe se poursuivra    Ouverture du scrutin pour les 1res législatives depuis la victoire sur Daech    Béjaïa n'a pas oublié    Les caméras cachées de Dzair Tv, Echourouk et Ennahar Tv s'imposent    La première héroïne musulmane de Marvel, c'est du sérieux    Comment j'ai connu Allah (III)    Un chef-d'œuvre ressuscité    Neuf personnes condamnées pour un projet anti-israélien    Trois individus armés interceptés par l'ANP    Diverses activités culturelles programmées    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Centre des arts et des expositions de Tlemcen
Publié dans La Nouvelle République le 18 - 01 - 2018

Le Centre des arts et des expositions (Carex) de Tlemcen a inauguré, mardi au Palais de la culture «Abdelkrim Dali» de Mansourah, une exposition sous le thème «La vie quotidienne des Amazighs de Tlemcen».
Plusieurs scènes de vie retraçant les usages de la vie quotidienne dans la région de Tlemcen mettent en exergue le côté agraire, a fait remarquer Amine Boudefla, le directeur du Carex, déclarant «on retrouve plusieurs objets utilisés, jadis, dans la vie des habitants de cette région». Cette exposition concerne la vie quotidienne de tous les Amazighs de Tlemcen, M'sirda, Beni M'sehel, Beni Menir, les Traras, Beni Snouss et Oulhaça, entre autres. Plusieurs localités de la wilaya de Tlemcen gardent de nombreux usages amazighs et noms de villages, qui sont mis en valeur pour cette circonstance, a-t-il indiqué, expliquant que c'est pour faire connaitre ces localités que cette exposition qui durera un mois a été organisée. Ces dernières années, l'an amazigh s'est concentré sur les Beni Snouss et Ayred. Inaugurée par le directeur de la culture de la wilaya en présence d'une anthropologue sénégalaise, cette exposition a été tenue en collaboration avec plusieurs associations qui ont mis en évidence les festivités dans les autres localités et leurs différences. Une exposition photos de l'artiste Mustapha Nedjai sur les masques de Beni Snouss retraçant les festivités d'Ayred et l'aspect artistique dans la confection des masques et leurs sémantiques, figure également dans cette manifestation. L'artiste peintre Ahmed Mebarki expose, lui aussi, une série de tableaux intitulés notamment «Touches amazighs aux couleurs tlemcéniennes» avec un retour aux origines et signes amazighs dans la peinture du doyen des artistes peintres de Tlemcen. Cette exposition met en valeur, par ailleurs, des maquettes de l'artiste Mouss de Maghnia retraçant la vie quotidienne des M'sirda, où il a construit une série de maquettes retraçant son enfance entre maison familiale, foundok (caravansérail), moulin, champs et activités agraires, mosquée et gourbis retraçant sa vie et celle des M'sirdis entre agriculture et pâturage. Des mets amazighs de la région sont exposés par les associations «Abnae El Akhouaine» (Fils des deux frères) de Ghazaouet, «Amal Beni Snouss» et «Beni Meshel». Le programme concocté par le Carex porte, également, sur des projections de documentaires sur la vie des Amazighs de Tlemcen, Ayred, les arts et traditions populaires kabyles en Algérie (tapis, bijoux), outre la tenue d'une conférence-débat sur «Ayred entre mythe et réalité».sur Twitter.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.