Eliminatoires de la CAN 2021: L'Algérie connait ses adversaires    Bahloul échoue aux élections du conseil exécutif de la CAF    Amar Ghoul placé en détention provisoire à la prison d'El Harrach    L'état de santé de Lakhdar Bouregâa inquiète ses avocats    Sonelgaz recourt à l'emprunt international    «Les pays émergents doivent leur essor au secteur privé producteur de richesses»    Trump accusé de racisme par le Congrès    13 personnalités proposées pour le dialogue    Sit-in devant la cour d'Alger pour la libération des détenus : La solidarité s'élargit    A la conquête de la seconde étoile !    Vendredi particulier en Algérie et au Caire    Baccalauréat 2019 : Les résultats connus aujourd'hui    Relogement de 71 familles    Arrestation de plusieurs malfaiteurs dans différentes localités    Arrestation de trois étudiants en flagrant délit de chantage    Révolution populaire : mémoire, identité et avatars constitutionnels    ACTUCULT    La mise en œuvre de l'Accord d'Alger sur le Mali toujours «en cours»    «La SPA Soprovi est le seul opérateur agréé dans le montage des véhicules en Algérie»    La France se dote d'un commandement de l'espace    La protection de l'enfance, «une responsabilité collective»    Brèves de Boumerdès    Oran : Un vaste réseau de trafiquants de véhicules démantelé    La campagne lancée à la veille du match de la finale de la CAN    Des personnalités conduiront le processus    Concours Cheikh Abdelhamid Benbadis    Bouira retrouve son ambiance nocturne    Village Sahel (Bouzeguène) : Ouverture, demain, du Festival Raconte-arts    LE JUSTE MILIEU    ASMO - Malgré les instructions du wali: Le bricolage se poursuit    Des habitants tirent la sonnette d'alarme: Oran impuissante face aux chiens errants !    Doit-on s'inquiéter du mode de gouvernance de Sonatrach ?    A quand le «provisoire» de ce «gouvernement» ?    Transition, débat politique et euphorie footballistique : mobilisations collectives et fluidité politique    Des points de vente pour l'approvisionnement des boulangers: 33 minoteries fermées à Oran    Chlef: Du nouveau pour les chemins communaux    La footballisation des esprits ou la défaite de la pensée    Algérie : «Pour enchaîner les peuples, on commence par les endormir»*    L'épuration ou le crime d'« indignité nationale »    Pour accompagner la dynamique nationale de développement : Nécessité de renforcer la production de l'énergie électrique    Récompense : Des tablettes des avancées technologiques du jeu remises aux quarts-de-finaliste    Niqab en Tunisie: "Montrez-moi patte blanche ou je n'ouvrirai point"    Saisie en 2012 : L'OMC donne raison à la Chine contre les USA    Syrie : Les combats s'intensifient à Idleb aggravant la situation humanitaire    Banques : Wells Fargo accroît son bénéfice, la marge d'intérêts sous pression    Le calvaire des usagers    Les 13 personnalités du Forum civil    Les élues démocrates répondent à Trump    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Des troupes de la Royal Navy déployées dans le golfe d'Oman
Publié dans La Nouvelle République le 17 - 06 - 2019

24 heures après l'incident dans lequel deux pétroliers, le Front Altair et le Kokuka Courageous, respectivement sous pavillon des îles Marshall et du Panama, ont été attaqués près du détroit d'Ormuz le 13 juin dernier, l'Angleterre vient d'envoyer des soldats de la Royal Navy dans le golfe d'Oman, a rapporté le Daily Star hier dans son édition. Selon cette source,
Le ministre britannique des Affaires étrangères, Jeremy Hunt, a jugé vendredi 14 juin presque certain que l'Iran était derrière les attaques des pétroliers en mer d'Oman, malgré les dénégations de Téhéran, le lendemain, le tabloïd Daily Star a annoncé le déploiement de fusiliers marins britanniques dans le golfe d'Oman. Ces troupes seraient censées assurer la sécurité des navires britanniques en localisant des vaisseaux d'attaque rapide iraniens et pour les éliminer si nécessaire. « Nous avons des fusiliers marins dans la région pour des opérations anti- pirates et anti-terroristes depuis un certain temps. Si la situation actuelle se dégrade, je prévois que, davantage de personnel sera déployé pour renforcer l'opération », a informé le tabloïd en citant une source. L'on souligne que les militaires seront équipés de fusils de précision et de mitrailleuses légères, mais ils ont reçu pour instruction de ne les utiliser qu'en dernier recours. Environ 120 soldats d'une unité de la Royal Marines 3 Commando se dirigent vers Bahreïn dans le cadre de cette opération. Ils ont été surnommés le Groupe de travail spécial 19, Le ministère de la Défense n'a pas encore commenté ces informations. Selon l'agence de presse officielle Irna, 44 membres d'équipage ont été repêchés par des secouristes iraniens puis débarqués dans un port de la République islamique. Les Etats-Unis ont attribué la responsabilité de l'incident à l'Iran, qui a rejeté ces accusations en les qualifiant de non fondées. Après les Etats-Unis, le Royaume-Uni et l'Arabie saoudite, c'est Israël qui a accusé l'Iran dans les récentes attaques contre les pétroliers dans le golfe d'Oman. Le chef du gouvernement israélien, Benyamin Netanyahou a imputé les attaques contre les pétroliers dans le golfe d'Oman à la République islamique d'Iran appelant la communauté internationale à mettre fin à l'agression iranienne. «En ce qui concerne l'agression de l'Iran dans le golfe d'Oman, tous les pays épris de paix doivent soutenir les efforts des Etats-Unis et du président Trump », a déclaré le Premier ministre lors de l'inauguration, sur les hauteurs du Golan, d'une nouvelle colonie israélienne nommée en l'honneur de l'actuel locataire de la Maison-Blanche.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.