Le FLN sauve les meubles    La Chine veut contrer la remontée des prix    Hanoï, la capitale confinée    Les matchs de la JSK face au CRB et à l'USMA fixés    Carapaz et Szilagyi au sommet pour la première journée    Vaste programme de sensibilisation contre les incendies    Soin douceur et anti-âge pour les mains    À l'origine d'une crise !    La Cantera, il était une fois Bab-El-Oued, nouvel ouvrage de Mahdi Boukhalfa    Le clan de Oujda, Saadani ou Cheb Khaled, qui a donné les numéros de téléphone aux Marocains ?    La FIJ et le SNPM interpellent le Maroc    Nourine suspendu par la FIJ    Na Hussein Dey : Les Nahdistes s'enlisent    Sensibilisation sur la rationalisation de la consommation de l'énergie électrique    Une passerelle numérique vers les services d'assistance sociale    Sûreté nationale: Intelligence et lutte contre cybercriminalité    MC Oran: Encore une saison ratée !    Des tests techniques pour un meilleur débit d'Internet    Mystérieuse tentative d'assassinat du président malgache    Une autre forme de normalisation ?    Chlef: La tomate industrielle veut éviter les «invendus»    Les langues maternelles au chevet de l'Education : les conseils de la Banque mondiale !    Les grandes sociétés américaines sont-elles au-dessus des lois ?    Naïveté et réalité du monde    Belazri retenu comme juge de ligne    Melih et Sahnoune officiellement engagés    Benchabla passe en 8es de finale    208 migrants secourus en 48 heures    Affrontements avec la police à Sydney    L'Exécutif sur les chapeaux de roue    Une délégation chinoise arrive en Algérie    Le retour au confinement de nouveau abordé    Rym Feroukhi sur le podium    Quand la joie se transforme en deuil    Où est l'Etat?    Le paiement en ligne est opérationnel    Tebboune installera officiellement le nouveau gouvernement    L'ambassade d'Algérie en France porte plainte contre RSF pour diffamation    Ce que veulent les Américains au Mali et en Libye    Des endroits féeriques à visiter    L'Unesco n'inscrit finalement pas Venise sur cette liste    Abdelmalek Boussahel n'est plus    Des bourses attribuées à des chercheurs algériens    TRÊVE SANITAIRE À TIZI OUZOU ET À BEJAIA    LE SNAPO PLAIDE POUR UNE VACCINATION DANS LES OFFICINES    Il a rencontré jeudi le responsable de l'ANIE : Tebboune met le cap sur les locales    Il avait repris hier à 73,80 dollars : Le pétrole fait du surplace après avoir recouvré ses pertes    Quelle cyberstratégie pour l'Algérie?    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Des troupes de la Royal Navy déployées dans le golfe d'Oman
Publié dans La Nouvelle République le 17 - 06 - 2019

24 heures après l'incident dans lequel deux pétroliers, le Front Altair et le Kokuka Courageous, respectivement sous pavillon des îles Marshall et du Panama, ont été attaqués près du détroit d'Ormuz le 13 juin dernier, l'Angleterre vient d'envoyer des soldats de la Royal Navy dans le golfe d'Oman, a rapporté le Daily Star hier dans son édition. Selon cette source,
Le ministre britannique des Affaires étrangères, Jeremy Hunt, a jugé vendredi 14 juin presque certain que l'Iran était derrière les attaques des pétroliers en mer d'Oman, malgré les dénégations de Téhéran, le lendemain, le tabloïd Daily Star a annoncé le déploiement de fusiliers marins britanniques dans le golfe d'Oman. Ces troupes seraient censées assurer la sécurité des navires britanniques en localisant des vaisseaux d'attaque rapide iraniens et pour les éliminer si nécessaire. « Nous avons des fusiliers marins dans la région pour des opérations anti- pirates et anti-terroristes depuis un certain temps. Si la situation actuelle se dégrade, je prévois que, davantage de personnel sera déployé pour renforcer l'opération », a informé le tabloïd en citant une source. L'on souligne que les militaires seront équipés de fusils de précision et de mitrailleuses légères, mais ils ont reçu pour instruction de ne les utiliser qu'en dernier recours. Environ 120 soldats d'une unité de la Royal Marines 3 Commando se dirigent vers Bahreïn dans le cadre de cette opération. Ils ont été surnommés le Groupe de travail spécial 19, Le ministère de la Défense n'a pas encore commenté ces informations. Selon l'agence de presse officielle Irna, 44 membres d'équipage ont été repêchés par des secouristes iraniens puis débarqués dans un port de la République islamique. Les Etats-Unis ont attribué la responsabilité de l'incident à l'Iran, qui a rejeté ces accusations en les qualifiant de non fondées. Après les Etats-Unis, le Royaume-Uni et l'Arabie saoudite, c'est Israël qui a accusé l'Iran dans les récentes attaques contre les pétroliers dans le golfe d'Oman. Le chef du gouvernement israélien, Benyamin Netanyahou a imputé les attaques contre les pétroliers dans le golfe d'Oman à la République islamique d'Iran appelant la communauté internationale à mettre fin à l'agression iranienne. «En ce qui concerne l'agression de l'Iran dans le golfe d'Oman, tous les pays épris de paix doivent soutenir les efforts des Etats-Unis et du président Trump », a déclaré le Premier ministre lors de l'inauguration, sur les hauteurs du Golan, d'une nouvelle colonie israélienne nommée en l'honneur de l'actuel locataire de la Maison-Blanche.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.