Indispensable neutralité    Vers l'organisation d'élections générales    Marche des étudiants à Alger    Elections, ANP, économie nationale: Tebboune s'explique    CR Belouizded: Les limites d'une conception figée    Relance des enquêtes ménages à Aïn El Turck: Les mal-logés crient leur désarroi    El-Bayadh: Des habitants d'El Bnoud vident leur sac    Personne n'est à l'abri tant que le monde entier ne l'est pas    La brindille que tu méprises t'éborgnera    Alliance Assurances se dote d'un nouveau siège régional à Blida    Le Siol d'Alger revient après plusieurs reports    Déstockage d'importantes quantités    Le poulet coûtera désormais cher !    La Tunisie renforce ses moyens à la frontière algérienne    "L'Algérie n'enverra pas de soldats au Sahel"    Un ancien chef de daïra en appelle à Tebboune    175 personnes infectées et 4 décès en 24h    Le président sous les verrous    La défense réclame la présence des accusés    Relaxe pour le maire d'Afir    Le président Tebboune appelle au changement des mentalités et met en garde contre la contre-révolution    Les députés jusqu'au bout de leur... immunité    Protesta des fonctionnaires du secteur de la jeunesse    "Les revendications du Hirak populaire authentique atisfaites, pour la plupart"    Macron reconnait la torture et l'assassinat d'Ali Boumendjel par l'armée coloniale    Une Fédération pour les énergies renouvelables    Une fake news fait flamber les prix    Une femme égorgée à son domicile    Fin de cabale pour les cambrioleurs de la poste de Bouhamza    La 2A devient GIG-Algeria    Bétonnage tous azimuts des terres agricoles    Trois romans algériens sur la longlist    «J'ai commencé l'écriture à l'âge de 13 ans»    Vendue à plus de 8 millions d'euros    Digital Gate International Film Festival: le court métrage algérien "Mania" primé    Les clubs algériens dans la tourmente    Le CRB dos au mur    PM Lesotho: "Nous poursuivrons la lutte pour libérer le peuple sahraoui du colonialisme"    ONU: le Polisario dénonce la description "ambiguë" et "incohérente" de la situation au Sahara occidental    Coronavirus: 175 nouveaux cas, 143 guérisons et 4 décès    Bechar: enregistrement audio de chansons et musiques du patrimoine Korandji    FC Barcelone: Griezmann serait bien sur les tablettes de Man U    Quinze associations font front commun contre la normalisation    Le CRB, le MCA, l'ESS et la JSK exempts du tour préliminaire    Nicolas Sarkozy condamné à trois ans de prison    Euro-Med Monitor exprime sa profonde inquiétude    Le principal opposant retire sa candidature    Lecture scénique des "Filles de Bernarda" au TNA    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





EL-BAYADH: Promesses pour une rentrée scolaire sans accrocs
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 29 - 06 - 2016

Les dossiers du budget administratif de la wilaya de la prochaine rentrée scolaire 2016/2017 et universitaire ainsi que celui de la promotion de l'investissement ont été au centre des travaux de la dernière session de l'APW tenue lundi et à laquelle ont pris part, outre M. Abdallah BENMANSOUR, wali d'El-Bayadh, les directeurs, membres de son exécutif ainsi que les 22 présidents d'APC, sous la présidence de M. Mohamed BELGOURARI, président de l'APW.
Premier point inscrit à l'ordre du jour, le compte administratif de l'exercice 2016 a été présenté et détaillé minutieusement par le directeur de l'administration locale, précisant que ce compte fait actuellement état en ce qui concerne le volet gestion des dépenses d'un montant de 979.703.091 DA contre 944.725.653 DA en recettes et celui des équipements moins consistant a été évalué à un montant de 285.417.834 DA de dépenses et 633.958.947 DA de recettes. Lui emboitant le pas, le directeur de l'éducation de la wilaya s'est longuement étalé sur la préparation de la prochaine rentrée scolaire 2016/2017 afin qu'elle puisse, selon lui, se dérouler dans de parfaites conditions, eu égard aux mesures prises, surtout en ce qui concerne la mobilisation des effectifs humains et des infrastructures scolaires d'accueil, pour assurer un banc à chaque élève.
Ce qui fera dire au responsable de ce secteur qu'aucun élève âgé de moins de 16 ne fera l'objet d'une exclusion. De même pour la possibilité offerte à chacun d'eux n'ayant jamais redoublé de poursuivre normalement son cursus scolaire. Le secteur de l'éducation compte pour l'heure 148 établissements pour le primaire, 51 autres pour le moyen et enfin 25 autres lycées, en sus de 120 cantines scolaires, de 29 internats primaires. De nouvelles structures scolaires seront au rendez-vous au début du mois de septembre prochain, à savoir une école primaire de six classes, de six autres dites d'extension pour le chef-lieu de la wilaya et de deux autres à Sidi-Tiffour. Ce responsable a rappelé que 05 autres CEM en demi-pension seront incessamment livrés, dont 02 à El-Bayadh et El-Abiodh-Sid-Cheikh et un autre à Cheguig. Tandis que pour l'enseignement secondaire 05 autres nouveaux lycées seront ouverts. Dans ce même contexte, le premier responsable de la wilaya a annoncé qu'en dépit des mesures d'austérité prises au niveau central, eu égard à la conjoncture financière difficile que traverse le pays, il a été décidé de lever le gel sur la réalisation des travaux de 02 lycées à Brezina et Ghassoul et de 02 CEM prévus à Brezina et El-Abiodh Sid Cheikh, des projets qui ont connu un taux de réalisation insignifiants et à ce titre il n'a pas manqué d'inviter le directeur des équipements publics de la wilaya à mettre les bouchées doubles afin que ces structures d'accueil soient achevées et livrées en temps opportun, soit peu avant la prochaine rentrée scolaire. Ils seront pas moins de 77.988 élèves, répartis entre 2.609 sections à prendre le chemin de l'école en septembre prochain contre 74.595 en octobre 2015.
Pour sa part, le directeur de la promotion de l'investissent industriel a brossé un tableau très significatif de son secteur, lequel a franchi des pas de géant au cours des huit derniers mois par la concrétisation de projets destinés à donner un sérieux coup d'accélérateur au développement de l'industrie locale, lequel sort peu à peu de sa torpeur habituelle après une longue période de léthargie. Trois zones d'activités ont vu le jour, El-Bayadh (livrée) et celle de Bougtob avec un taux de réalisation de 65% et enfin de 90 % pour celle d'El-Abiodh Sid Cheikh avec la possibilité de généraliser cette démarche au niveau du reste des cinq chefs-lieux de daïras. Les travaux de réalisation d'un nouveau pôle industriel viennent d'être confiés à la société INTEGFA qui procèdera au morcellement parcellaire au profit des nouveaux investisseurs. Le même responsable a fait le point sur le bilan des activités du CALPIREF. Il a fait état de 265 dossiers d'investissement déposés à son niveau, dont 184 ont obtenu son aval. Il a souligné que 33 projets de grande envergure sont en cours de réalisation, connaissant un taux d'exécution très appréciable. Il cite notamment les deux nouvelles briqueteries, 02 unités de production de l'aliment du bétail, de 02 hôtels grand standing, et de 04 minoteries pour le blé tendre. Avant la clôture de cette session, le wali a rappelé aux élus locaux communaux et responsables des différents secteurs de la wilaya la nécessité de serrer davantage la ceinture, tout en se gardant d'éviter les dépenses inutiles et surtout de faire preuve d'imagination en allant chercher les sources de financement là où elles se trouvent car l'heure du compter sur soi a déjà sonné.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.