Vaste mouvement dans le corps des magistrats    Le PAD tire à boulets rouges sur le pouvoir    Les 4 samedis    La part des problèmes et celle des priorités !    Les mains de l'intérieur !    27 migrants morts    MCA-GSP, enfin le retour aux sources !    Ciccolini fier d'entraîner les Rouge et Noir    Zakaria Draoui fait son come-back    Pas de compensations financières pour les agriculteurs    Effondrement total de 3 habitations et d'autres lézardées    Fermeture de près de 5 400 commerces à Alger    5 août 1934 : du lieu-dit des pogroms au fantasme de la «tolérance»    Banni de Twitter pour antisémitisme, le rappeur Wiley défend ses publications    Moula Moula et d'autres contes, premier recueil du conteur Seddik Mahi    Le wali d'Annaba retire sa plainte contre Mustapha Bendjama    La soif à quelques kilomètres du barrage de Boussiaba    Amar Chouaki, nouveau directeur général    Mouad Hadded s'engage pour deux saisons    L'ES Sétif saisit la présidence de la République    Hodeifa Arfi, 2e recrue    Des pays émergents risquent l'insolvabilité    Un militant du hirak placé sous mandat de dépôt    Belkecir, Zendjabil et les réseaux de la drogue    Plus de 17 000 consultations effectuées à l'EHU d'Oran    L'alimentation en eau potable perturbée    L'université de Skikda adopte un protocole sanitaire    L'Algérie envoie quatre avions humanitaires à Beyrouth    21 morts dans une attaque dans le nord du pays    19 morts et 53 000 sinistrés    L'artiste peintre Hadjam Boucif n'est plus    "Tu n'as pas seulement été mon avocate, mais une grande sœur"    Lire en Algérie, dites-vous !    Le président Michel Aoun évoque «la négligence» ou «un missile»    L'opposition irritée par la candidature de Ouattara à un troisième mandat    Aïn Charchar (Skikda) : La pastèque se cultive dans la zone d'activité industrielle    Production de la pomme de terre à Tébessa : Des prévisions pour plus de 1,3 million de quintaux    US Tébessa : Le président Khoulif Laamri n'est plus    Judo : Mustapha Moussa nous a quittés    Mohamed Belkheiria, premier condamné à mort exécuté    Djezzy: Hausse des investissements et des revenus    El Tarf: Trois pistolets automatiques et des munitions saisis    El Tarf: Deux morts par noyade    Après Mme Dalila, Mme Maya, voilà Mme Sabrina : «arnaque-party ?»    «Celia Algérie» sollicite l'intervention du wali de Blida: Le blocage de l'usine de Beni Tamou perdure    Algérie-France: L'écriture d'une histoire commune, mission «non souhaitable»    JUSTICE : Vaste mouvement dans le corps des magistrats    NOUVEAU CHEF D'ETAT-MAJOR DE LA GN : Le général Yahia Ali Oulhadj installé dans ses fonctions    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Alors que 43 nouveaux cas ont été enregistrés, en 24h: 90 patients guéris du Covid-19 quittent le CHUO
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 09 - 07 - 2020

Un autre groupe de 90 malades guéris du Covid-19 a quitté cette semaine, le Centre hospitalier et universitaire d'Oran ‘Dr Benzerdjeb'. Utilisé par l'équipe médicale du service des maladies infectieuses du Centre hospitalier universitaire d'Oran, depuis la dernière semaine du mois de mars, le protocole de traitement, à base de chloroquine, donne de bons résultats sur les malades. Au total 565 personnes atteintes de la Covid-19 guéries ont quitté le CHUO, depuis le début de la pandémie. D'autres malades, sous traitement, se trouvent dans un très bon état. Toutefois le meilleur traitement consiste toujours en l'observation rigoureuse des mesures préventives auxquelles ont appelé les pouvoirs publics, notamment le respect du confinement. Alors que de nombreux citoyens continuent d'afficher une indifférence totale vis-à-vis des mesures préventives contre la propagation du Covid-19, Oran continue d'enregistrer une hausse des nouveaux cas.
Avec 43 nouveaux cas de coronavirus déclarés par le ministère de la Santé, mardi, la wilaya d'Oran a enregistré un autre pic. Il s'agit du 3ème pic déclaré, à Oran, depuis le 18 mars dernier soit le jour de la déclaration du 1er cas de Covid-19. Oran a enregistré son 1er pic dimanche, 28 juin, avec 41 nouveaux cas en 24h et un autre, le 3 juillet avec 82 cas, en 24h. Signe inquiétant du relâchement de la population.
Malgré les appels lancés par les autorités locales et les services de la Santé à la population, pour le respect de mesures d'hygiène et du confinement sanitaire, la wilaya d'Oran, connaît une recrudescence des cas de Covid-19 depuis quelques jours, figurant ainsi parmi les foyers de la pandémie. La demande sur les tests PCR a explosé. Pour répondre à cette forte demande, 6 unités de dépistage du coronavirus ont été ouvertes, à Oran, Es Sédikia , Es Sénia , Oued Telat, EPSP front de mer, Arzew et Boutlelis. Un nombre important de citoyens souffrant de symptômes tels que la fièvre, la toux et désirant bénéficier du test du coronavirus est enregistré, chaque jour, au Centre hospitalier. Ce rebond est le résultat du manque d'engagement et de l'indiscipline des citoyens à respecter les gestes barrières anti-coronavirus recommandés par les autorités sanitaires du pays. Des citoyens continuent à ignorer les appels au respect des gestes barrières. Cette situation visible à l'œil nu et sur 10 personnes 4 seulement portent un masque de protection, dans le meilleur des cas.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.