Annoncée par Bensalah pour demain.. La conférence de concertation aura-t-elle lieu ?    Commémoration du printemps berbère et du printemps noir.. Imposante marche contre l'oubli et le déni à Bouira    Rassemblement des militants et cadres du RND pour exiger son départ.. Ouyahia charge Chihab    Elles sont de l'ordre de 17 %.. Les recettes douanières en hausse    Ouyahia et Loukal convoqués par le tribunal de Sidi Mhamed d'Alger    ETRHB Haddad à Tizi Ouzou.. Incertitude et angoisse des travailleurs    FAC.. L'AG élective fixée au 27 avril    Championnats d'Afrique U18 et U20 d'athlétisme.. Médaille d'or pour l'Algérien Ameur    Championnat de France de natation.. Médaille de bronze pour Sahnoune sur le 100m    Annaba.. 26 kg de drogue saisis    Lutte contre la criminalité.. Interpellations à Tlemcen, Tébessa, et Aïn defla    Célébration du mois du patrimoine à Tizi-Ouzou.. Pour la sauvegarde du patrimoine amazigh    Le président américain motive le maréchal Haftar.. Washington soutient la guerre en Libye    TLEMCEN : Du chocolat fourré aux psychotropes !    France.. Les protestations continuent    PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE : Le DG des douanes, Farouk Bahamid limogé !    TLEMCEN : Plus de 400 kg de kif saisis en 90 jours !    PROCHAINE SAISON ESTIVALE A ORAN : Trois nouvelles plages autorisées à la baignade    AEROPORT DE TUNIS : Saisie de plus de 100.000 euros sur un Algérien    Près de 223 000 cas suspects de choléra signalés en 2019    Damas mise sur le tourisme après la restauration de ses sites historiques    Laskri appelle les militants à resserrer les rangs    Les travailleurs décrètent 3 jours de grève dès le 28 avril    Début du référendum sur une révision constitutionnelle    «Je ne laisserai personne détruire ce que nous construisons»    Mois du patrimoine    Des atouts non exploités !    Le parcours scientifique du penseur Abdelkrim Bekri mis en exergue    Asma Ben Messaoud désignée DTN de la FASM    Sous le signe de «dégage !»    Papicha sur la croisette    Davantage d'efforts pour prendre en charge les bâtisses du vieux ksar    Plusieurs films algériens distingués    En bref…    L'opposition met l'armée devant le fait accompli    Un milliard d'euros pour Notre-Dame de Paris, combien pour les enfants du Yemen?    Oum El Bouaghi : 5 morts dans un accident de la route    El Braya: Un homme mortellement poignardé    Mascara: Plus de 30 dealers arrêtés    Football - Ligue 2: Une journée explosive    Affaire NCM-MCS: Le président Bennacer accuse Medouar de vengeance    LFP - Ligue 1: Les quatre dernières journées en plein mois de Ramadhan    Ils revendiquent le droit au recrutement: Les chômeurs de Bethioua entament leur troisième semaine de protestation    Nabni: Pour un système électoral anti-fraude en six mois    Tizi Ouzou: Des maires marchent pour refuser l'encadrement de la présidentielle    Les marches se poursuivent: Les Algériens exigent des comptes    La date sera fixée dimanche    Exposition « L'Afrique à la mode » jusqu'au 25 juillet à Alger    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





LE FLN REPRESENTE PAR DEUX CANDIDATS AUX SENATORIALES : Qui des deux aura le dernier mot
Publié dans Réflexion le 25 - 12 - 2009

A moins de 72 heures de la tenue du vote pour les sénatoriales, fixé pour le 29 du mois en cours, cinq candidats sont en lice pour le fameux siège de sénateur à Mostaganem.
Si les formations politiques de Moussa Touati, d'Aboudjerra Soltani et d'Ahmed Ouyahia, les choses n'ont pas été si difficiles pour pouvoir traverser le cap des primaires et que l'esprit de solidarité reste de rigueur et n'attendent que le jour « J » pour être fixées, au FLN c'est la guéguerre. Deux candidats sont entrés en course, il s'agit de M.Soltani Belghali, président de l'assemblée populaire de wilaya, et Koïbich Abdellah membre de ladite instance. Le premier qui, pour rappel, était déchu lors des primaires, puisque les élections ont été remportées par son adversaire ayant glané 71 voix contre 44 pour le P/APW. Le P/APW, qui avait mal digéré cet échec prémédité et concocté selon lui par des adversaires au sein de sa famille politique, lors des primaires, n'est pas prêt à se laisser faire d'autant plus qu'il est certain qu'il avait perdu les primaires suite à des tractations conclues en coulisses en sa défaveur par certains responsables locaux et élus du parti. Par ailleurs, lorsque nous avons appris qu'il allait être le second candidat du FLN, nous l'avons contacté pour nous apporter quelques éclaircissements sur cette candidature, il nous fait part officiellement que le FLN à Mostaganem, à l'instar d'autres wilayas aura deux candidats aux sénatoriales et qu'il est présentement candidat du FLN également. S'agissant du vote, plusieurs probabilités sont sur la table et les observateurs locaux n'écartent pas une défaite du FLN du fait qu'il s'engage en rangs dispersés dans cette bataille électorale, d'autant plus que le vieux parti est étroitement surveillé et épié par son éternel rival qu'est le RND, qui semble t-il, son candidat n'est pas prêt de laisser passer cette occasion, sachant qu'on lui reconnaît sa ténacité, il est considéré comme un concurrent redoutable et pugnace. En effet les derniers sondages montrent bien les défaillances au sein du vieux parti dans la mesure où plusieurs élus, appuyés par des maires auraient carrément opté pour le président de l'APW, qui selon eux, demeure en la circonstance, l'unique candidat du FLN, à pouvoir représenter dignement l'électorat et les élus de Mostaganem à la chambre haute et ils n'ont pas lésiné lors d'une rencontre à mettre en exergue son capital expérience en politique et le fait d'avoir assuré pendant presque deux mandats la présidence de l'assemblée populaire de wilaya, nonobstant son militantisme et sa présence effective au sein du FLN depuis presque trente années, contrairement au second candidat qui dit-on n'aura les coudées franches pour accomplir la mission si difficile et si délicate de sénateur. Pour le reste des candidats, le jeu ne vaudra peut-être pas la chandelle, mais il n'en demeure pas moins que leur engagement dans cette bataille inégale qu'il faut mentionner en toute impartialité, leur permettra de tâter le terrain et « soupeser » le poids de leurs formations respectives sur l'échiquier politique local, un sondage en quelque sorte qui leur sera certainement plus qu'utile pour les prochaines joutes électorales. Dans exactement trois jours, nous serons fixés sur le sort des différents candidats quoique les regards sont tous braqués envers les trois candidats qui font la Une locale à savoir : MM. Belghali Soltani et Koïbich Abdellah tous deux du FLN, talonnés par le tonitruant Maïzia Mansour, candidat du RND. Le 29 au soir, quelque soit les résultats, la wilaya de Mostaganem aura son nouveau sénateur, mais la bataille s'annonce des plus rudes. Nous y reviendrons après le vote

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.