Situation des prisonniers sahraouis: le Polisario alerte Human Rights Watch    PSG : La condition de la femme d'Icardi    Le président du CNDH fait don d'un mois de son salaire    Le général Kaidi nommé à la tête du DEP    COMMUNICATION : Belhimer promet "l'assainissement" du secteur de la publicité    LA SPECULATION ET LA FRAUDE : Rezig annonce la radiation des commerçants coupables    MESURES PREVENTIVES CONTRE LECOVID-19 : Les visites dans les maisons de retraite interdites    45 nouveaux cas confirmés et 20 nouveaux décès en Algérie    Report des examens d'attestation de niveau    « Casser » RAJ en condamnant Abdelouahab Fersaoui    Lutte antiterroriste: découverte d'un pistolet mitrailleur et trois bombes artisanale à Boumerdes et Djelfa    Plus de 186.000 entreprises dotées d'un NIS au premier semestre 2019    Ouargla/Covid-19: divers programmes à distance au profit des enfants durant le confinement    Chay : "La JSK a toujours fait preuve de solidarité dans les moments difficiles"    Moscou et Riyad "proches" d'un accord    Les avocats demandent l'annulation du verdict de la Cour d'Alger    Abdelouahab Fersaoui condamné à une année de prison ferme    Les feuilles de l'automne    Les écoles privées aux abonnés absents    L'infrangible lien…    Des dizaines d'artistes prennent part à la campagne #WeAreItaly    Diffusion d'un riche programme pour petits et grands    Report du colloque national sur les balcons du Ghoufi    JS Kabylie : Solidarité au profit des communes    Onu : Guterres exhorte les Etats à protéger les femmes    Les réfugiés embauchés dans l'agriculture    Impact de la pandémie de coronavirus sur les Etats africains : Les sombres prévisions du Quai d'Orsay    Industrie et pandémie de Covid-19 : Les groupes économiques publics augmentent leurs capacités de production    Impact de la pandémie de Covid-19 : Allégement des mesures fiscales pour les entreprises    Elle était la première femme parachutiste de l'Algérie post-indépendance : Décès de Mme El Moussaoui Fatima    Larbi Ounoughi installé à la tête de l'anep    Arabie Saoudite : Sanction financière pour le défenseur Benlamri    NAHD : Pas de ponctions sur salaires    Festival du film virtuel : Appel à candidature    Concours de Photographie : En connexion directe avec l'Espagne    Oran : Concours du meilleur conte pour enfants sur internet    «Le crépuscule des contours d'un nouveau monde»    Le président du RAJ condamné à un an de prison    Blida: Le lourd tribut payé par le corps médical    Les horaires des administrations fixés de 8 h à 14 h dans neuf wilayas    90 kilogrammes de kif saisis après une course-poursuite    Division nationale amateur - Ouest: Entre satisfactions et déceptions    Les professionnels de la presse "concernés par le confinement"    Les prix flambent sur les marchés internationaux    Sahara occidental: le retard dans la désignation d'un envoyé spécial de l'ONU conduira vers un dérapage certain    Coronavirus : report du colloque national sur les balcons de Ghoufi prévu initialement à Biskra    Un député français saisit le procureur de Paris    3 personnes interpellées    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La jeunesse, un des grands thèmes de la campagne électorale des candidats (presse)
Publié dans Algérie Presse Service le 02 - 04 - 2014

Les différents titres de la presse nationale reviennent dans leur édition de mercredi sur l'attention qu'accordent les six candidats à la présidentielle du 17 avril à la jeunesse, un des grands thèmes de la campagne électorale.
Au dixième jour cette campagne électorale, les six candidats à cette élection s'étaient adressé aux jeunes, en leur promettant un accès aux hautes responsabilités (au sein de l'Etat) et aux futurs programmes de construction de logements, écrit le journal public El Massa.
Pour El Moudjahid, le dixième jour de la campagne a été l'occasion d'évoquer aussi bien la "question récurrente" de la révision de Constitution, la stabilité du pays que "la place de la jeunesse dans l'échiquier politique ainsi que sa prise en charge".
"La campagne électorale, pour le compte de la présidentielle du 17 avril, a tout révélé ou presque sur les intentions des candidats sur le plan économique. Un aspect qui focalise le plus l'attention du citoyen, notamment la tranche des jeunes. Toutes les promesses convergent, à quelques différences près, vers les mêmes préoccupations", note-t-il.
Horizons affirme que c'est plutôt le thème de la stabilité qui a été sur toutes les lèvres des candidats. "Les six candidats sont unanimes à mettre en avant la stabilité du pays, l'unité nationale et la participation massive au prochain scrutin (...) Si le principe de la préservation de la stabilité du pays constitue le dénominateur commun à tous les candidats, il reste que chacun l'exprime à sa façon", souligne-t-il.
Echaab (arabophone) constate que la campagne électorale s'est beaucoup animée dans sa deuxième semaine autour des thèmes en rapport à la crise du logement et aux préoccupations de la jeunesse.
Par ailleurs, les journaux privés ont mis en exergue les appels pressants des six candidats à un vote massif le jour du scrutin.
Dans sa rubrique "Analyse", le Quotidien d'Oran revient ainsi sur "les appels pressants et insistants" des candidats qui "exhortent les électeurs à se rendre en masse aux urnes le 17 avril". "Les candidats ou leurs représentants ont cependant beau marteler à l'unisson ce leitmotiv de la participation, ils ne semblent pas convaincre à en juger par l'indifférence populaire à laquelle sont confrontés leurs campagnes électorales", nuance-t-il.
L'Expression estime dans un article que "l'abstention angoisse les candidats". "Les candidats, toutes tendances confondues, sont unanimes: ils plaident tous pour une participation massive à l'élection présidentielle. Devant le désintérêt affiché par le citoyen lambda à la chose politique, les candidats tentent d'adopter différentes thématiques pour convaincre", souligne-t-il.
Le même journal enregistre la multiplication des appels à une "transition politiques" qui émanent aussi bien de candidats à la présidentielle, d'anciens responsables de l'Etat que des partisans du boycott du scrutin du 17 avril.
El Khabar s'est contenté de rapporter les déclarations des candidats qui ont promis aux jeunes de "les impliquer dans le développement local", alors qu'El Yaoum a rapporté que le gouvernement a décidé de débloquer une première tranche de 15 millions de dinars des subventions de l'Etat aux six prétendants à la magistrature suprême.
"Après dix jours de campagne électorale, les problèmes de proximité des citoyens ne semblent toujours pas retenir l'attention des candidats ou très peu", estime El Watan dans un commentaire. "Les difficultés concrètes de santé, d'éducation, la hausse du coût de la vie ou l'insécurité au quotidien ne sont pas abordés. Tout comme les questions liées à l'environnement et à l'amélioration du cadre de vie des Algériens n'ont retenu l'attention des prétendants à la magistrature suprême", explique-t-il.
Liberté, qui revient sur les sorties du candidat Ali Benflis notamment à Médéa et de Abdelmalek Sellal, directeur de campagne du candidat Abdelaziz Bouteflika, à Chlef, rapporte également les discours de campagne des autres candidats à cette élection présidentielle.
''Au secours, l'Ex-FIS revient'', ''Sellal utilise les moyens de l'Etat et des entrepreneurs'', ''Pour un conseil national élu de l'information'' (Belaïd Abdelaziz), ou ''les ministres s'investissent dans la campagne: un gouvernement au ralenti'', sont les principaux titres réservés à la campagne électorale de Liberté.
Pour la Tribune, "la campagne électorale amorce sa dernière ligne droite. La ruée vers le Palais El Mouradia s'intensifie. Les six candidats et leurs collaborateurs font feu de tout bois pour s'offrir les faveurs médiatiques des 'peoples' et des anciens responsables".


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.