«Les Algériens vont voter pour l'Algérie»    Elections présidentielles – proposition    Une marche de soutien improvisée à Alger    Sur le plan économique, une prestation très moyenne, loin des véritables enjeux    6.2 milliards de dollars durant les neuf premiers mois de 2019    Après une expédition infernale en Arctique    L'Europe dénonce des tirs continus de missiles balistiques    Le Paradou AC s'incline face à Hassania Agadir    Betrouni tire sur les joueurs et laisse planer le doute sur l'avenir de Casoni    Aribi conforte sa position en tête du classement des buteurs    Le procès de l'ex-président de l'ESS Hassan Hammar prévu le 24 décembre    «La cité Chémérik» patauge dans les eaux usées    Le nouveau P/APC de Sidi Bel-Abbès installé dans ses fonctions    «Irishman» de Martin Scorsese arrive sur Netflix    Yasmine Siad dévoile son expo intitulée «Genèse»    Sit-in de l'UGTA à Alger    France : Retraite, "la convergence des luttes" Gilets jaunes-syndicats met Macron "sous pression"    Elections présidentielle et législatives en Namibie : Un pouvoir contesté    Rwanda : L'opposante Victoire Ingabire empêchée de sortir du pays    Confirmation du retrait de 10.000 soldats du Yémen    L'Audi A3 Sportback disponible chez Sovac    Yamaha Algérie lance ses offres de fin d'année    "Nous sommes innocents"    "Faire face à quiconque tenterait de perturber l'élection"    Campagne d'intoxication du climat socio-politique    Angleterre: Everton enquête sur des chants homophobes lors du match contre Chelsea    Grèce : L'italien Massimo Carrera nouvel entraîneur de l'AEK Athènes    Ligues professionnelles 1&2 : Le montant global des salaires impayés aux joueurs estimé à 69,8 milliards    Mobilis obtient un accord d'attribution provisoire au Mali    Air Algérie annonce des perturbations    Sept dossiers économiques majeurs sur la table du futur président Du pain sur la planche !    En prévision de l'hiver : Une production des bonbonnes de gaz butane dépassant la demande à Oran    Oran : Les femmes sont plus touchées que les hommes par le cancer    Compagnie d'électricité : PG&E annonce un accord de 13,5 milliards de dollars d'indemnisations aux victimes des feux de forêt    Le ministre des Finances, Mohamed Loukal affirme : "Le statut de 1950 salariés des contrats de pré-emploi sera réglé"    Ansej "Aucun bénéficiaire en difficulté n'a été emprisonné ", assure Samira Djaïder    Littérature Lynda Chouiten, prix Assia Djebar : " Une valse est née, durant mon voyage à Vienne"    Festival du film de Marrakech : Standing ovation et prix d'honneur pour Robert Redford    Mouloudia d'Alger : Fin de mission pour Bernard Casoni    1.000 comprimés psychotropes saisis et 8 individus arrêtés à El-Harrach    Gaïd Salah: l'Algérie tracera sa voie avec des pas "constants"    Coupe d'Algérie de Football : tirage au sort mardi, la succession du CRB ouverte    Plusieurs communes paralysées à Bordj Bou-Arréridj    Mesbah Mohand-Ameziane s'en est allé    ...sortir...    La fonction miroitante de la poésie    Sahara occidental : La Fondation Kennedy félicite Aminatou Haidar pour son prix Nobel alternatif    Littérature : Le Prix Assia-Djebar 2019 attribué jeudi à Alger à trois lauréats    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Les ressortissants algériens établis à Paris se rendent aux urnes
Publié dans Algérie Presse Service le 12 - 04 - 2014

Les ressortissants algériens établis à Paris se sont rendus samedi, début du scrutin pour la communauté nationale à l'étranger, aux centres et bureaux de vote ouverts par le Consulat général d'Algérie dans la capitale française pour les 71.746 électeurs établis dans cette circonscription consulaire.
Dans cet effectif, on dénombre 43 250 électeurs pour la seule ville de Paris, et 28 496 répartis sur les autres départements relevant de cette circonscription consulaire.
En flux continu depuis 8 heures du matin, les électeurs observés au centre de vote domicilié à l'Ecole internationale d'Algérie, au 48 rue de la rue Bouret dans le 19éme arrondissement de Paris, se succédaient à un rythme régulier pour exercer leur droit de vote et élire le candidat de leur choix dans cette consultation électorale mettant en lice six candidats pour la magistrature suprême.
Cinq bureaux de vote ont été ouverts dans ce centre pour la durée du scrutin qui se poursuivra jusqu'au 17 avril, et où l'organisation dans le dispositif mis en place, de même que l'orientation des électeurs vers leurs bureaux respectifs et l'accueil chaleureux qui leur a été réservé étaient au rendez-vous.
"Depuis ce matin nous assistons à un afflux appréciable d'électeurs.
Nous estimons que le fait d'avoir multiplié, plus que par le passé, les bureaux vote, pour les rapprocher davantage des électeurs qui parfois habitent des endroits reculés, a permis aux gens de se déplacer et venir voter", a indiqué à l'APS, le Consul général d'Algérie à Paris, Rachid Ouali.
"Nous avons même mis en place, sur recommandation, et à la demande des représentants des candidats au scrutin présidentiel, des navettes pour assurer le transport des ressortissants qui résident dans des lieux éloignés par rapports aux centres de vote", a-t-il ajouté.
"Beaucoup de personnes âgées sont arrivées bien avant 8 heures du matin au centre, alors que nous n'avions pas encore ouvert les portes des bureaux de vote", a de son côté indiqué avec satisfaction, la présidente du centre, Mme Nadia Arsouli, qui a relevé "le climat de sérénité" qui prévaut depuis le début du scrutin.
Les électeurs interrogés par l'APS, ont tous émis l'espoir de voir cette élection "répondre aux nombreuses préoccupations de la communauté nationale, dont nombre d'entre-elles n'ont pas, à ce jour, encore été résolus".
Un vieil homme a admis ne pas connaitre le programme des candidats, car pour cela, a-t-il dit, "il faut être instruit, ce n'est pas mon cas, mais je vote pour le candidat qui exprime sa bonne foi, un candidat qui veillera sur le droit des nécessiteux, qui vivent avec leurs enfants dans le dénuement et tous ceux qui aspirent à une vie plus décente".
"Je suis contre ceux qui appellent au boycott"
"Je suis contre ceux qui appellent au boycott", a-t-il ajouté, soulignant que "tous les Algériens doivent exercer ce droit parce que personne ne peut l'exercer à leur place".
"L'Algérie est notre pays. Nous n'en avons pas un autre et nous devons prendre notre destin en main dans l'intérêt de ce pays pour lequel nous nous sommes sacrifiés pour le sortir des griffes du colonialisme", a-t-il dit, les larmes aux yeux et la voix entrecoupée d'émotion.
Un autre dame, également âgée, a mobilité réduite, a assuré qu'elle exerce son droit de vote depuis l'indépendance nationale.
"Nous devons élire un président. Mais nous attendons beaucoup de celui qui sera élu, car même si beaucoup a été réalisé depuis l'indépendance, autant reste à faire" notamment "pour les Algériens établis ici en France", a-t-elle estimé, tout en demandant à un agent du bureau de vote si le centre est doté d'un ascenseur pour lui éviter de monter quatre étages et accéder au bureau de vote.
Pour un autre électeur, c'est une tradition sacrée d'aller voter, et "rien ne m'empêchera d'exercer ce droit".
"A 79 ans, c'est toujours un évènement important pour moi que d'aller voter et aujourd'hui je n'écoute que ma conscience pour choisir le candidat qui me semble le plus crédible", a-t-il dit en souriant.
Parallèlement au centre de vote domicilié à l'Ecole internationale d'Algérie, un autre centre a par ailleurs été ouvert à l'annexe du Consulat d'Algérie à Paris à la rue des Eaux dans le 16 éme arrondissement, comprenant trois bureaux de vote.
Deux centres et huit bureaux de vote sont ainsi prévus pour Paris-ville et douze autres bureaux, sont répartis sur les autres départements (douze) que couvre le Consulat général, soit au total 20 bureaux de vote pour ce scrutin qui sera clos à 19H00 locales (GMT+2).


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.