Benflis à propos de la dernière lettre de Bouteflika.. «Un mépris insondable à l'égard du peuple»    FCE.. Le Conseil exécutif se réunira fin mars    Chlef.. Un réseau de vol de voitures démantelé    Selon le ministère des affaires étrangères ..«Les informations attribuées à M. Lamamra sont sans fondement»    Constantine.. Opération d'attribution de 4.254 logements    Guerre de libération.. 203 heures de témoignages enregistrées à Tlemcen    Anthar Yahia sort de sa réserve : «Je n'ai jamais été sollicité pour le MJS»    Rabah Bouarifi, ancien président de la fédération algérienne de basket-ball : «Ali Slimani n'a pas tenu ses promesses»    MINISTRE RUSSE LAVROV : La Russie rejette toute ingérence dans les affaires algériennes    Du butin au report du scrutin, pour quel destin ?    Ouyahia prépare ses valises    AEROPORT INTERNATIONAL D'ALGER : Arrestation d'une personne en possession de 9.200 euros    GAID SALAH AFFIRME : ‘'Des solutions existent pour sortir de la crise''    LES BUREAUX DESERTES DEPUIS LUNDI : Grève dans les inspections des impôts à Oran    Les étudiants et les médecins marchent en force dans plusieurs villes d'Algérie    Aucun Algérien n'est dupe : halte aux manœuvres de diversion !    Alors qu'ils marchent aujourd'hui à Alger et dans d'autres wilayas du pays : Les étudiants toujours mobilisés pour maintenir la pression    NAHD : place à la Coupe d'Algérie    La maternité dans les périodes assimilées à des périodes d'activité    27 milliards de centimes d'aide aux nécessiteux pour le mois de Ramadan    La longue complainte de Lakhdar Brahimi    Bonne opération pour l'ASO Chlef à Béjaïa    ACTUCULT    Ouverture d'une exposition du livre sur la femme algérienne    Lucky Luke et les Dalton, 5 contre le 5e mandat    Augmentation des réserves obligatoires des banques : Le spectre de l'inflation    Les travailleurs de la formation professionnelle manifestent à Tizi Ouzou : «Pour la souveraineté du peuple»    Il ne répond à la demande populaire concernant le départ du système : Bouteflika tient toujours à sa conférence    Le DG de l'EPTV, Tewfik Khelladi, défend une «ouverture douce» : Protestation des journalistes de la Télévision publique    Equipe nationale: Belmadi fidèle à ses promesses    MC Oran: Le spectre de la relégation hante les esprits    Un jeune retrouvé pendu    Bouira: Les dispositifs anti-feux de forêts à améliorer    Il affirme ne pas avoir été mandaté: Le hors-jeu de Lakhdar Brahimi    Ecrire l'histoire d'une fin de saison pas souvent très sportive    Plus de 1.400 dossiers d'investissement en attente d'agrément    Arrestation de Belhassen Trabelsi en France, la Tunisie demande son extradition    Des enquêteurs de l'ONU appellent à des arrestations pour crimes de guerre à Gaza    Treizième trophée pour l'équipe de Ouargla    «Les Aurès dans l'histoire» Ouverture de la 7e édition    Des milliers d'opposants rassemblés devant la présidence    POMME DE TERRE : Prévision de déstockage de près de 990 000 quintaux    L'impératif de nouvelles réformes    CACHEMIRE INDIEN : Le Pakistan pourrait appliquer la "théorie du fou"    Atelier LOPIS: Encourager le développement local pour prévenir la radicalisation    Syrie : "Les Casques blancs donnent à l'Occident un prétexte pour bombarder Assad"    Mostaganem: Mise en exergue de l'importance des études historiques sur les sciences et autres spécialités    Illizi : Signature d'un contrat pour le développement du champ gazier d'Ain Tsila    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Ouverture des inscriptions pour la formation «Design en permaculture»
Publié dans El Watan le 22 - 02 - 2019

Nous apprenons, suite à un communiqué qui nous est parvenu, que l'entreprise AgroPerma, fondée par Fayçal Anseur et spécialisée dans la formation, le conseil, le design et l'installation en permaculture, organise à l'ITMAS de Aïn Témouchent un stage en immersion de 12 jours de «design en permaculture».
Assurée par un permaculteur, une écologue et un écologique, l'objectif de cette formation est «d'enseigner aux participants les bases de la conception en permaculture et de les accompagner dans une démarche holistique». Aussi, il sera question de cours théoriques, travaux pratiques, sorties sur le terrain, mises en situation, activités de groupe, projections/débats, etc. «La permaculture est une science», explique le communiqué.
Cela dit, «c'est avant tout un état d'esprit, un art de vie, une boîte à idées qui cherche à apporter des solutions durables et efficaces aux problèmes de l'humanité et de la planète». Et d'insister sur le fait que la permaculture repose sur une éthique, avec trois principes fondateurs : «prendre soin (ou être attentif) de la nature ; prendre soin (ou être attentif) des hommes ; partager équitablement les ressources (ou la distribution des surplus de production)».
De fait, la permaculture s'inspire des fonctionnements des écosystèmes naturels (les forêts par exemple) «pour développer une agriculture saine, performante et résiliente, conjuguant savoir-faire des anciens (empirisme) et avancées scientifiques (botanique, pédologie, biologie, etc.)». D'où l'intérêt de se former à la permaculture, car «c'est réfléchir à une alternative équitable et pérenne pour répondre aux défis écologiques et socio-économiques nationaux, continentaux et mondiaux».
Notons enfin que cette formation aura lieu à l'école d'agriculture de Aïn Témouchent (ITMAS) du 1er au 12 avril prochain. «Elle est ouverte à tous (agriculteurs, métiers de l'agriculture, personnes en reconversion professionnelle, jardiniers amateurs, toutes personnes intéressées par les questions de l'écologie et du développement durable…)». Le prix pour les inscriptions s'élève à 65 000 DA (ce prix comprend : la formation, l'hébergement en pension complète, le matériel), avec une réduction de 30% pour les retraités, les étudiants et les demandeurs d'emploi. Quant à l'équipe pédagogique, elle est composée de trois personnes.
Un permaculteur en la personne de Fayçal Anseur, ancien journaliste et diplômé d'Etat en maraîchage biologique à Paris), ancien chef de culture et formateur à la ferme du Bec Hellouin (référence mondiale en permaculture) ; il est le créateur du premier potager en permaculture dans la banlieue parisienne et fondateur d'AgroPerma ; il compte parmi ses clients des associations, des mairies, des écoles, etc. L'équipe pédagogique est également composée d'une écologue en la personne de Nesrine Rouini, doctorante en écologie végétale, qui est designer en permaculture certifiée par le Sonoran Permaculture Guild, en Arizona (USA).
En 2015, elle a participé au forum des jeunes experts du Comité du patrimoine mondial de l'Unesco. Et enfin, pour le volet écologique, la formation comptera sur Karim Tedjani, cet expert de l'environnement et de l'écologie, créateur, en 2010, de «www.nouara-algerie.com», premier portail web totalement dédié à ces sujets en Algérie. Il est également éditorialiste, conférencier et consultant.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.