TROISIEME DISCOURS DU CHEF D'ETAT MAJOR DE L'ANP : Gaïd Salah s'attaque aux relais de la ‘'bande''    L'élection présidentielle le dernier trimestre 2019, la solution à la crise politique    Pétrole: hausse surprise des stocks américains de brut    Le procès de Kamel Chikhi et de 12 fonctionnaires renvoyé au 19 juin prochain    Taleb appelle à l'application des articles 7 et 8 de la Constitution    Confusion devant le bureau du président de l'APN    Communauté universitaire et avocats dans la rue à Béjaïa    Smail Chergui dénonce une guerre par procuration en Libye    Bientôt une assemblée des actionnaires pour dénouer la crise    Une croissance de +9,1% du nombre de passagers aériens en Avril    Real : Vers une prolongation de Nacho    La contrebande de psychotropes bat son plein    Un parti marocain de gauche solidaire    Un jeune palestinien blessé par les forces israélienne    La facture en évolution continue    Tout savoir sur les nouvelles finitions du Volkswagen Caddy    Les Soudanais préparent la désobéissance civile    L'Iran reprend un stock d'uranium faiblement enrichi    Les souscripteurs organisent une marche de protestation à Jijel    Le ministre du Tourisme donne ses instructions    Deux stages et trois amicaux pour les éléphants    Fin de saison pour Demane    "Bien sûr que je veux jouer la Coupe d'Afrique"    Vers le dénouement de la crise    L'ECA persiste et soutient les «principes de la réforme»    Le FLN tente de restaurer son image    Le ministère promet un bac sécurisé    Concombre en persillade    800 interventions depuis janvier dernier à Jijel    Les fondements de la psychologie de l'enfant en débat    Saisie de pièces archéologiques romaines    Classée prochainement monument historique national    «De nombreux lobbies infiltrés au sein des institutions du pays»    La mobilisation des étudiants se poursuit : Jusqu'au bout !    USTHB : Iftar collectif au profit des étudiants    «Non à la mascarade électorale du 4 juillet 2019»    Accusé de mauvaise gestion : Le DJS de Bouira limogé    Al Qods occupée : Riyad, Rabat et Ankara se disputent le statut de gardien des Lieux saints    10 demandes d'investissement déposées    Aïn El Hammam : Le bureau de poste rouvert    Les démocrates, furieux contre Trump, débattent d'une destitution    Dans ma tête un rond-point !    Zakat El Fitr fixée cette année à 120 DA    Le premier bilan de Haftar    Plus de 4 800 oiseaux d'eau nicheurs recensés à Ghardaïa    Dafri filme la guerre d'Algérie en s'inspirant de Coppola    Demandeurs de fetwa, utilisez le SMS, courriel ou appelez le numéro vert    Les souffrances du jeune Ahmed...    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Ouverture des inscriptions pour la formation «Design en permaculture»
Publié dans El Watan le 22 - 02 - 2019

Nous apprenons, suite à un communiqué qui nous est parvenu, que l'entreprise AgroPerma, fondée par Fayçal Anseur et spécialisée dans la formation, le conseil, le design et l'installation en permaculture, organise à l'ITMAS de Aïn Témouchent un stage en immersion de 12 jours de «design en permaculture».
Assurée par un permaculteur, une écologue et un écologique, l'objectif de cette formation est «d'enseigner aux participants les bases de la conception en permaculture et de les accompagner dans une démarche holistique». Aussi, il sera question de cours théoriques, travaux pratiques, sorties sur le terrain, mises en situation, activités de groupe, projections/débats, etc. «La permaculture est une science», explique le communiqué.
Cela dit, «c'est avant tout un état d'esprit, un art de vie, une boîte à idées qui cherche à apporter des solutions durables et efficaces aux problèmes de l'humanité et de la planète». Et d'insister sur le fait que la permaculture repose sur une éthique, avec trois principes fondateurs : «prendre soin (ou être attentif) de la nature ; prendre soin (ou être attentif) des hommes ; partager équitablement les ressources (ou la distribution des surplus de production)».
De fait, la permaculture s'inspire des fonctionnements des écosystèmes naturels (les forêts par exemple) «pour développer une agriculture saine, performante et résiliente, conjuguant savoir-faire des anciens (empirisme) et avancées scientifiques (botanique, pédologie, biologie, etc.)». D'où l'intérêt de se former à la permaculture, car «c'est réfléchir à une alternative équitable et pérenne pour répondre aux défis écologiques et socio-économiques nationaux, continentaux et mondiaux».
Notons enfin que cette formation aura lieu à l'école d'agriculture de Aïn Témouchent (ITMAS) du 1er au 12 avril prochain. «Elle est ouverte à tous (agriculteurs, métiers de l'agriculture, personnes en reconversion professionnelle, jardiniers amateurs, toutes personnes intéressées par les questions de l'écologie et du développement durable…)». Le prix pour les inscriptions s'élève à 65 000 DA (ce prix comprend : la formation, l'hébergement en pension complète, le matériel), avec une réduction de 30% pour les retraités, les étudiants et les demandeurs d'emploi. Quant à l'équipe pédagogique, elle est composée de trois personnes.
Un permaculteur en la personne de Fayçal Anseur, ancien journaliste et diplômé d'Etat en maraîchage biologique à Paris), ancien chef de culture et formateur à la ferme du Bec Hellouin (référence mondiale en permaculture) ; il est le créateur du premier potager en permaculture dans la banlieue parisienne et fondateur d'AgroPerma ; il compte parmi ses clients des associations, des mairies, des écoles, etc. L'équipe pédagogique est également composée d'une écologue en la personne de Nesrine Rouini, doctorante en écologie végétale, qui est designer en permaculture certifiée par le Sonoran Permaculture Guild, en Arizona (USA).
En 2015, elle a participé au forum des jeunes experts du Comité du patrimoine mondial de l'Unesco. Et enfin, pour le volet écologique, la formation comptera sur Karim Tedjani, cet expert de l'environnement et de l'écologie, créateur, en 2010, de «www.nouara-algerie.com», premier portail web totalement dédié à ces sujets en Algérie. Il est également éditorialiste, conférencier et consultant.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.