Agression marocaine à El Guerguerat: un parti mexicain exprime sa solidarité avec le peuple sahraoui    1re journée de Ligue 1 : Quatre matchs nuls, un coup d'épée dans l'eau    Le RND condamne vigoureusement la résolution du Parlement européen sur les droits de l'homme en Algérie    Décès du Moudjahid Said Bouhadja: l'Amenokal de l'Ahaggar présente ses condoléances    Elections du Conseil de la Fifa : Zetchi s'attend à "une rude concurrence"    Championnat d'Afrique d'Aviron en salle: L'Algérie participe avec 11 athlètes    Pluies orageuses sur plusieurs wilayas à partir de vendredi en fin de journée    Coronavirus: 1058 nouveaux cas, 612 guérisons et 20 décès ces dernières 24 en Algérie    Le Commandant de la Gendarmerie en visite au 4ème Commandement régional de Ouargla    France. Les archives cadenassées de la guerre d'Algérie.    SITUATION POLITIQUE EN ALGERIE : Goudjil dénonce une "campagne" contre l'Algérie    Ligue 1: ouverture d'un dossier disciplinaire à l'encontre de 15 clubs    Lyon: Aouar sanctionné, Garcia approuve    LUTTE CONTRE LE CORONAVIRUS : Conversion de l'hôtel militaire en structure sanitaire    Moulay El Hassan sera-t-il roi du Maroc ?    MANQUE D'EAU A SIDI BEL ABBES : Ain Témouchent appelée à la rescousse    TIARET : Remise des clés à 2322 bénéficiaires de logements    OUED LILI (TIARET) : 2 voleurs de cheptel arrêtés après un accident de la route    ABANDONNES PAR L'ENTREPRENEUR : Des bénéficiaires de LPA crient à l'injustice à Mascara    ORAN : Explosion d'un transformateur électrique 60/30 kV à El Kerma    Le secteur de la communication a amorcé "des changements profonds" adaptés aux différentes évolutions    Conseil des MAE de l'OCI: Boukadoum conduira la délégation algérienne    L'APLS poursuit ses attaques contre des positions de l'armée d'occupation marocaine    Europa League: Ghoulam dans l'équipe type de la 4e journée !    Maladie de Boukharouba.Extrait du livre de Pierre Accoce Dr Pierre Rentchnick « Ces malades qui nous gouvernent » Stock – 1993    Résolution du Parlement Européen concernant les graves atteintes aux Droits Humains en Algérie.    Electricité et de gaz : les citoyens d'Alger inviter à régler leurs factures    OPEP : Attar présidera lundi la 180ème réunion ministérielle    Milan à la relance, Tottenham et Naples pour faire le trou    «Nous avons un groupe homogène»    Le membre du BP du PT acquittée à Jijel    Entre avancées et entraves    Saïd Bouhadja n'est plus    Des journalistes créent une association nationale de soutien avec le peuple sahraoui    Recensement de plus de 17 690 sites archéologiques depuis 2016    Kambozia Partovi, grande figure du cinéma iranien, est mort de la Covid-19    L'ONU confirme la poursuite des affrontements avec le Maroc    De nombreux établissements scolaires paralysés    "La sécurité, c'est mieux !"    Les livres, gouverneront-ils un jour ?    "Puentes", des ponts culturels entre l'Algérie et l'Espagne    "La création en banlieue : un art de combat ?" en débat    AEP : l'ADE multiplie les forages à Boumerdès    Douze autres pays concernés: Les Emirats suspendent l'octroi des visas aux Algériens    Tlemcen: Deux nouveaux directeurs à la tête de l'urbanisme et du logement    Tébessa - Electricité et gaz : des mises en garde contre les raccordements illicites    Les angles de l'ingérence    Une médaille pour nos revers !    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le rôle des USA et des médias sous la loupe
Publications-« Arabesque américaine » de Ahmed BensaÂda
Publié dans Horizons le 05 - 03 - 2012


Lors d'une vente-dédicace, organisée dans l'après-midi de dimanche dernier à la librairie Tiers Monde, l'auteur affirme que les puissances étrangères ont joué le rôle de catalyseur dans les révoltes arabes. Il estime que le cas Bouazizi est la goutte qui a fait déborder le vase, parce que les gens ont été déjà formés sur le terrain. Dans son livre, l'analyste souligne le revirement de situation survenu dans certains pays touchés par les soulèvements populaires. Il explique, preuve à l'appui, que les révoltes arabes sont l'œuvre de jeunes démocrates et laïcs, mais ont profité aux islamistes. « Une fois les régimes en place déposés, les initiateurs de ces changements n'ont pas su asseoir une assise politique à leur mouvement », conclut-il. Ecrit dans une langue accessible, « Arabesque américaine » traite aussi de la genèse des révolutions colorées dans les pays de l'Est qui ont réussi à renverser les régimes en place. Les organismes américains se sont fortement impliqués pour « exporter » la démocratie dans les pays arabes et déstabiliser des gouvernements étrangers. C'est une pratique qui ne date pas d'hier. En guise d'argument, l'écrivain cite la multitude d'organisations non gouvernementales, les agences gouvernementales financées par l'Administration américaine et les autres organismes politiques qui représentent une faune inextricable qui œuvre à la promotion et à l'application de la politique étrangère américaine à travers le monde. Le livre montre également l'influence des nouvelles technologies, considérées à juste titre d'outil idéal pour tout révolutionnaire qui désire déstabiliser un régime. D'ailleurs, ces technologies ont été pour beaucoup dans le renversement des régimes. L'auteur affirme, en outre, que le mouvement serbe Otpor est le premier de l'histoire à avoir utilisé les nouveaux outils technologiques, tels que le téléphone portable et Internet dans son action révolutionnaire. Le développement phénoménal des technologies de l'information et leur popularisation dans les pays en développement notamment a donné naissance à de nouveaux outils et moyens de communication très efficaces, dont Google, Youtube et Facebook. En 2009, la « collaboration » entre ces réseaux a été mise en évidence lors de « la révolution verte ». La secrétaire d'Etat américaine, Hillary Clinton, a déclaré que « Twiter était important pour la liberté d'expression iranienne ». Ahmed Bensaâda a consacré un chapitre au cas de l'Egypte, pour le traitement duquel il s'est servi des câbles wikileaks. Il estime qu'à elle seule, la mobilisation de milliers de personnes dans l'espace virtuel ne suffit pas. Une fois dans la rue, les techniques de mobilisation de foules, de socialisation avec les représentants de l'ordre, de gestion logistique et de comportement requièrent une formation adéquate de longue haleine. Raison pour laquelle « le mouvement a réfléchi aux moyens à utiliser pour mobiliser, discipliner et organiser les manifestations dans la rue ». Dans le chapitre dédié aux autres pays arabes, l'écrivain note que le Monde arabe est une poudrière et la fracture entre le peuple et le pouvoir et ses prébendiers n'a cessé de s'aggraver. Pire, elle s'est transformée en gouffre. D'ailleurs, a-t-il écrit, l'étincelle qui a mis le feu à la poudrière arabe est venue de terre tunisienne, après l'immolation par le feu de Mohamed Bouazizi. M. Bensaâda a expliqué aussi le cas syrien, où une jeune blogeuse de vingt ans a été condamnée à cinq ans de prison en février 2011 pour intelligence avec un pays étranger, et le cas algérien où la contestation a été organisée par la Coordination nationale pour le changement et la démocratie qui regroupait divers partis politiques et syndicats. D'abord facile, « Arabesque américaine » tente de disséquer les tenants et les aboutissants du vent de liberté qui a soufflé sur le Monde arabe.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.