Covid-19: des sociétés d'assurance font un don à la PCH    ANP: installation du commandant de l'Ecole d'application de la reconnaissance    Tebboune adresse une instruction aux membres du gouvernement et aux responsables des corps de sécurité    Le manque de médecins gynécologues, justifié par leur choix du secteur privé    Abdelmadjid Merdaci portait Constantine dans son cœur et l'Algérie chevillée au corps    Décès de Abdelmadjid Merdaci: le Président Tebboune présente ses condoléances    Rezig préside une réunion sur la promotion des exportations de services    Le développement des zones d'ombre passe par la promotion de leurs habitants    Le comité de village de Tighilt-Mahmoud perpétue les valeurs de "Tajmaat"    Décès du sociologue et historien Abdelmadjid Merdaci    Le Président opère un mouvement partiel dans le corps diplomatique    Des intellectuels appellent à la libération des détenus politiques et d'opinion    OPEP+: le JMMC confiant dans les perspectives d'évolution du marché pétrolier    Khaled Drareni emprisonné : la liberté d'expression condamnée à Alger.    Abderrahmane Hammad prend ses fonctions à la tête du Comité olympique et sportif algérien    Le dernier délai fixé au 5 octobre    Neghiz plaide la cause de Mebarakou    Recours introduit pour la sanction de Mellal    Régime sec    Les souscripteurs de l'AADL dans l'expectative    13,4 millions de personnes ont besoin d'aide humanitaire et de protection, selon l'ONU    Fin des épreuves aujourd'hui    13 décès et 232 nouveaux cas en 24 heures    76 harragas interceptés en 24 heures    75 permis de chasse délivrés    Le Bébête Show, version élections US    Le chef des ex-Farc confesse «haïr» son organisation pour les atrocités commises    Révision constitutionnelle: L'Initiative des forces nationales de réforme appelle à une "large" participation au débat et au vote    La renaissance de Mohammed Dib, le Simorgh    Le 11 septembre oublié ?    Des critères de diversité pour la catégorie «meilleur film» aux Oscars    La réforme fiscale : pour une performance économique et une efficacité comptable    Crise syrienne : Trump reconnaît avoir envisagé d'«éliminer» Al Assad    Tizi Ouzou : Les distributeurs de lait saisissent les autorités    La France regrette que le gouvernement ne soit toujours pas formé    CORONA, l'ennemi sans nom    La fille des Aurès    Les non-dits    Mahrez a repris les entraînements    Vers l'abolition du règlement de Dublin sur les demandes d'asile    La traditionnelle nouba de la rentrée de Lila Borsali passe au virtuel    La Protection civile dresse son bilan: Plus de 7 millions d'estivants et 7 noyades depuis le 15 août    Détournement, dilapidation de deniers publics...: 8 ans de prison pour Ould-Abbès et 4 pour Barkat    USM Bel-Abbès: Les supporters réclament une société nationale    Paix et subterfuges    Au boulot, citoyens !    Le Président Tebboune honore un engagement fondamental    Le procès en appel de Mahieddine Tahkout reporté    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





«Oran dispose des moyens de sécurité pour le lancement de la greffe du foie»
Première journée de chirurgie hépatobiliaire de l'EHU d'Oran
Publié dans La Tribune le 19 - 10 - 2008

De notre correspondant à Oran
Mohamed Ouanezar

«Malgré les progrès en matière d'anesthésie en réanimation pédiatrique et des techniques chirurgicales, la transplantation hépatique est encore impossible au CHU d'Oran», note un exposé des motifs d'un communiquant au cours de la journée de chirurgie hépatobiliaire de l'EHU d'Oran. Au cours des journées de la greffe du foie, organisées en mars dernier à Oran, l'un des principaux organisateurs devait déclarer que «pour procéder à des greffes du foie à Oran, il faut réunir un environnement approprié et une coordination entre les différents services médicochirurgicaux». Or, aujourd'hui, l'hôpital de l'USTO EHU d'Oran remplit ces conditions. «En Algérie, notre ambition est de promouvoir et développer une chirurgie hépatobiliaire de haut niveau exercée dans des conditions de sécurité optimales, lesquelles sont réunies dans notre nouvel établissement [EHU d'Oran, ndlr]», notera le professeur Noureddine Benmarouf, président de cette journée. Pour ce dernier, «dans notre payas, la recrudescence des hépatopathies chroniques essentiellement virales ainsi que les résultats encourageants obtenus par le groupe de transplantations hépatiques d'Alger nous incitent à œuvrer ensemble pour le développement de cette technique. Cette première journée de chirurgie hépatobiliaire lancera les bases de l'avènement de la première greffe du foie à Oran». Il estimera également que «la chirurgie hépatobiliaire est devenue une spécialité à part entière dans la chirurgie générale et digestive dans de nombreux pays au même titre que la chirurgie colorectale». Pour le professeur Benmarouf, qui a prononcé l'allocution d'ouverture, «le développement de l'immuno-suppression et la maîtrise des aspects chirurgicaux et médicaux font de la transplantation hépatique le traitement le lus efficace et le plus sûr des maladies chroniques». Plusieurs spécialistes et professeurs étrangers et nationaux ont pris part aux travaux de ces journées d'ordre crucial pour le lancement de la première greffe du foie à Oran. L'idée étant d'arriver à l'installation de deux autres centres dont un à Oran et un autre à Constantine, estime le professeur A. Graba. Pour sa part, le professeur D. Castaing, chef de service de l'hôpital de Villejuif en France, «le développement de cette activité médicochirurgicale est la consécration d'une collaboration de plusieurs années entre nos services et nos collègues algériens. Pour ma part, je le dis, il y aura le soutien logistique et médical nécessaire», notera-t-il. Pour le directeur général de l'EHU d'Oran, «il faut encourager la tenue de pareilles manifestations scientifiques et médicales et maintenir une dynamique essentielle à notre établissement hospitalier». Des thèmes variés ont été exposés aux personnes présentes, notamment «organisation de la transplantation hépatique à Oran», «religion et don d'organes : pour ou contre», «indications de la transplantation hépatique», «prélèvement du donneur d'organe sur cadavre» (aspect technique), «résultats de la transplantation hépatique à donneur vivant de l'équipe d'Alger», «quoi de neuf en 2008 dans les techniques des hépatectomies ?», «cas clinique», «les résections hépatiques majeures, expérience», etc. Des films vidéo ont été également projetés dans la salle au profit des participants abordant des thèmes comme l'hépatectomie pour angiome, etc. Les travaux de cette journée devraient être publiés, comme l'ont recommandé plusieurs intervenants.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.