Un panel qui n'aura pas de sens si le mouvement populaire n'obtient pas satisfaction sur ses préalables    Pouvoir-opposition: Dialogue de sourds, divergences et risque de statuquo    A quand le «provisoire» de ce «gouvernement» ?    Des points de vente pour l'approvisionnement des boulangers: 33 minoteries fermées à Oran    Chlef: Du nouveau pour les chemins communaux    Doit-on s'inquiéter du mode de gouvernance de Sonatrach ?    Un bien détestable président    LE JUSTE MILIEU    Finale de la CAN 2019: Algérie-Sénégal, vendredi à 20h00: Rendez-vous avec l'histoire    ASMO - Malgré les instructions du wali: Le bricolage se poursuit    Des habitants tirent la sonnette d'alarme: Oran impuissante face aux chiens errants !    Neuf individus arrêtés: Un trafic de véhicules et de faux et usage de faux démantelé    Remchi: 71 familles recasées dans le cadre du RHP    Le Hirak : ne pas brouiller son message nationaliste !    La footballisation des esprits ou la défaite de la pensée    Algérie : «Pour enchaîner les peuples, on commence par les endormir»*    M. Chahar Boulakhras, P-DG de la Sonelgaz, à la Radio : "Nous avons connu un pic historique de 15 133 mégawatts"    CAN-2021: Tirage au sort ce jeudi au Caire    Récompense : Des tablettes des avancées technologiques du jeu remises aux quarts-de-finaliste    Niqab en Tunisie: "Montrez-moi patte blanche ou je n'ouvrirai point"    Saisie en 2012 : L'OMC donne raison à la Chine contre les USA    Syrie : Les combats s'intensifient à Idleb aggravant la situation humanitaire    Utilisation en ligne des techniques de sensibilisation à la protection de l'environnement: 30 étudiants de l'Est du pays en formation à El-Tarf    Alors que les citoyens dénoncent la suspension de l'AEP durant cette période caniculaire : Les responsables concernés restent imperturbables !    Sahel : Bamako salue le rôle «éminent» de l'Algérie    Banques : Wells Fargo accroît son bénéfice, la marge d'intérêts sous pression    Pour accompagner la dynamique nationale de développement : Nécessité de renforcer la production de l'énergie électrique    Le calvaire des usagers    Les Verts en quête d'une 2e étoile    Les résultats connus aujourd'hui    Création d'un comité de suivi    Mahdjoub Bedda placé sous mandat de dépôt    Les 13 personnalités du Forum civil    Les élues démocrates répondent à Trump    Constantine : les lauréats du concours Cheikh Abdelhamid-Benbadis récompensés    Real : Zidane sur le point de perdre 3 de ses joueurs favoris ?    MAHIEDDINE TAHKOUT : Zoukh de nouveau devant la Cour Suprême    Les C400X et C400GT arrivent    Ils seront plus de onze millions à la rentrée prochaine    Les étudiants résistent    Du 28 au 30 septembre à Tébessa    ACTUCULT    Une nouvelle initiative de dialogue lancée    Une statistique qui profite à l'Algérie avant la finale    Une médiation morte avant de commencer    Baisse drastique des réserves de change    Exposition collective d'arts plastiques    30 wilayas au Salon national des arts traditionnels et cultures populaires    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Plus de la moitié des infractions liées au défaut d'hygiène à Oran : Situation alarmante dans les commerces
Publié dans Le Financier le 27 - 06 - 2012

Plus de la moitié des infractions commerciales sont liées au défaut d'hygiène, a indiqué mercredi à Oran le directeur régional du Commerce à l'occasion d'une journée d'information et de sensibilisation, organisée au profit des opérateurs économiques et des consommateurs.
Plus de 50% des infractions relevées sur le terrain par les brigades de contrôle des pratiques commerciales sont liées au non respect des règles d'hygiène», a précisé M. Abderrahmane Benhazil lors de cette rencontre coïncidant avec la clôture des activités de la Caravane nationale dédiée à la prévention contre les intoxications alimentaires. Le responsable a mis l'accent dans ce contexte sur l'importance de la réglementation qui édicte les conditions sanitaires devant être observées au sein des établissements de restauration, à fortiori en cette période estivale particulièrement propice à la déclaration des TIAC (toxi-infections alimentaires collectives). La notion qualitative dans le secteur des services a été également développée par les représentants de différents secteurs et organismes partenaires, à l'instar de la direction du Commerce de la wilaya d'Oran, du Laboratoire d'analyses régional relevant du Centre algérien du contrôle de la qualité et de l'emballage (CACQE) et de l'Association locale de protection et de conseil du consommateur (APCCO). L'assistance s'est imprégnée dans ce cadre des mesures préconisées pour empêcher la déclaration des TIAC qui peuvent être causées, selon les spécialistes, par un réfrigérateur défectueux entraînant la rupture de la chaîne de froid, par la préparation des denrées trop longtemps à l'avance ou encore par une cuisson insuffisante. La conservation des produits alimentaires à une température inférieure ou égale à 4 degrés Celsius peut empêcher la multiplication du nombre de bactéries présentes, a expliqué Mme Staali Malika, chef du bureau de la promotion de la qualité et des relations avec le mouvement associatif à la direction du commerce d'Oran. De même, la réduction de la pollution microbienne du matériel utilisé (couteau, planche à découpe) minimisera la contamination des aliments, a-t-elle souligné dans sa communication consacrée aux bonnes pratiques d'hygiène. De son côté, le représentant du Laboratoire d'analyses (CACQE), M. Noureddine Senouci a axé son intervention sur le système dit «HACCP» qui consiste en une méthode moderne de gestion des risques dans l'industrie agroalimentaire. Le système HACCP (Hazard analysis and critical control points ou Analyse des dangers et contrôle des points critiques) a été intégré en mars 2010 par la réglementation algérienne, à travers le décret 10-90 fixant les conditions et modalités d'agrément sanitaire. M. Senouci a évoqué les grands principes de cette méthode préventive, comme ceux spécifiant la conception du bâtiment et des installations de façon à faciliter le nettoyage, le contrôle de la température pendant le transport et le stockage, l'hygiène des équipements et du personnel. Pour sa part, le directeur du service de la Qualité à la direction du commerce, M. Nasreddine Haouaia a, lui aussi, mis l'accent sur le protocole préventif HACCP qui assure la maîtrise des risques sur l'ensemble de la chaîne de production, conditionnement et distribution. La méthode HACCP est déjà appliquée avec succès dans plusieurs établissements à Oran, tant dans le segment agroalimentaire que de l'hôtellerie, a fait savoir M. Haouaia dont les services font état de progrès sensibles à la faveur de la consolidation de la législation relative à la protection du consommateur. Cette rencontre thématique, qui s'est tenue à la Chambre de commerce et d'industrie de l'Oranie (CCIO), sera appuyée jeudi par une cérémonie en l'honneur des lauréats des concours du meilleur pâtissier et de la meilleure salle de fêtes de la wilaya d'Oran.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.